AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Un soir après les cours (Jayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Lun 17 Oct - 10:34    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
C’est sans aucune motivation que je me rendais chaque jour en classe. Je n’en avais plus aucune envie. Sans mes parents, mes cours n’avaient plus aucun intérêt. Je me sentais seule, vide, c’était horrible à supporter et à vivre. Le soir, j’avais un mal de chien à m’endormir, j’avais beau le chien en peluche de mon enfance, j’avais du mal à trouver le sommeil. Et quand je le trouvais enfin, mes nuits étaient peuplées de cauchemars dans lesquels mes parents avaient leur accident. Alors, je me réveillais en sursaut, couverte de sueur et tremblante de froid et de peur. Je mordais mon oreiller pour ne pas crier. Crier, c’était réveiller mon frère et ma sœur et bien que les adore, je n’arrivais plus à leur parler, ni même à les regarder. D’ailleurs, chaque fois qu’ils me parlaient, que ça soit Jayden ou Haylie, je les envoyais bouler. J’étais limite agressive, insolente, je savais bien que les n’apprécieraient pas, mais Jay avait beau être un ange avec moi, il n’était pas mon père. Ce soir-là, un vendredi, je rentrais de l’université en claquant la porte. J’avais une montagne de travail à faire, un week-end fastidieux en perspective et j’avais aucune envie de m’y mettre. La maison était ouverte, mon frère ou ma sœur devait être déjà rentrer. Je balançais mon sac dans l’entrée en envoyant vaser ma paire de chaussures. Lorsque mes parents étaient encore en vie, ce geste faisait crier ma mère et en continuant à leur faire, j’avais l’impression de l’entendre me crier de ranger mes chaussures dans le placard, comme tout le monde. Je me ruais ensuite dans la cuisine, déserte, et ouvris un placard pour en sortir de quoi manger. Je prenais un peu ce qui me tombais sous la main, puis je m’attablais, avec mon festin.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Lun 17 Oct - 20:14    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Je venais d’aller faire des courses au supermarché, punaise de dieu je déteste faire des courses au bout de cinq minutes j’en ai marre des gens autour et des vieux qui parlent et qui embête leur monde. Normalement je n’ai rien oublié et j’ai ramené le principal. Une fois rentré je range tout et je décide de faire des cookies maison, j’ai vu une recette sur internet et je devrais réussir. Parce que côté cuisine je suis nul, c’était toujours maman qui faisait la cuisine alors là du jour au lendemain je dois cuisiner pour mes sœurs même si Haylie m’aide, mais ce soir elle bosse alors c’est moi qui va faire le repas, du moins essayer en espérant rien cramer comme ça se termine souvent. Pour le moment je me concentre à faire des cookies surtout pour Meghan car depuis le décès des parents elle mange beaucoup et bizarrement elle est toujours aussi mince, elle me donnera la recette parce que moi je mange comme elle je prends des kilos et bonjour la salle de sport… Une fois la pâte faite je tente de faire des formes de cookies mais bon ce n’était pas très rond, enfin ça se voit que c’est fait maison, bref je finis par enfourner et je réfléchis à ce que je vais faire de bon ce soir et j’en ai aucune idée. Enfin je verrais bien avec mes sœurs ce qu’elle désire. Le temps que ça chauffe je pars faire une machine, j’ai compris il y a peu de temps comment fonctionne réellement la machine à laver. Puis je pars un peu dans le bureau faire de la comptabilité du bar, mais quelques minutes plus tard je sens le cramer et je me mets à crier « Au putain les cookies. » Je pars en quatrième vitesse éteindre le four et sortir les cookies cramer et qui ressemble plus à rien. Je soupire en les regardant déprimé moi qui voulais faire plaisir à mes sœurs et sur Meghan qui mange comme deux. Comment déprimer, je décide de me prendre une bière et aller m’installer sur le canapé pour me détendre. Mais ce fut de courte durée quand j’entends la porte claquer et des chaussures lancées, c’était Meghan je le sais d’avance, maman ne l’avait pas assez répété de ranger ses chaussures, rien que y penser je souris car j’entends encore ma mère râler sur ma sœur. Je vais faire pareil car ses chaussures qui traînent non merci. Je me lève et prenant ma bière à la main et je me dirige vers la cuisine et je regarde ma sœur déjà en train de manger alors je souris amusé. « Salut, déjà en train de manger ? Je me demande où tu mets ce que tu manges !» Oui je me pose souvent la question parce que je ne pourrais pas. « Tu as passé une bonne journée ?» Je sens que la réponse va être bref voire pas de réponse ça arrive souvent à Meghan, genre comme si tu parles à un mur et ça m’agace mais je ne dis rien. « Tu sais j’ai voulu te faire plaisir en faisant des cookies maison sauf que. » Tu vas prendre un cookie cramer et refroidi et tu lui fais montrer. « Ils sont bon pour la poubelle, je l’ai fait cramer. Mais par chance j’ai fait les courses alors il y a des gâteaux, biscuits mais tu l’es a vu. » Oui elle est déjà en train de les manger.  Je la regarde et je bois une gorgée de ma bière et je vais jeter les cookies qui ressemble plus à des cookies. « Et je ne veux pas être chiant, mais un peu je sais, tes chaussures dans l’entrée tu iras les mettre dans le meuble à chaussures, c’est fait pour ça. Je sais que ça te soule mais maman te le disais aussi et apparemment tu n’as jamais retenue la leçon. Mais pense à moi et Haylie on n’a pas envie de se prendre les pieds dans tes chaussures et se casser la figure. Merci d’avance, enfin je te laisse finir de manger. » Dis-tu en souriant et en piquant un biscuit dans la boîte qu’elle a entamé…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mer 19 Oct - 10:04    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
En pénétrant dans la maison, je n’avais pas fait attention au bruit de la télévision, pourtant allumée, j’étais bien trop concentrer sur ma faim. Dans la cuisine, je n’avais pas d’avantage sentie l’odeur de brûler, pourtant bien présente. Je fouinais dans le placard à la recherche de quoi calmer ma faim, puis je m’attablais. Je viens d’entamer un paquet de gâteaux qui n’était pas là ce matin ; mon frère ou ma sœur avait faire les courses ; quand Jayden entre dans la cuisine. Ah oui, c’est vrai ! j’avais oublié que Haylie travaillait et qu’elle n’était donc pas à la maison. Jay constate que je suis en train de manger se demande ou je peux bien mettre tout ce que j’avale. Je le regarde, sans répondre. S’il savait, j’aurais sans doute droit à une rendez-vous d’urgence chez le médecin pour me soigner de ma boulimie. Je n’étais pas comme ça avant, mais manger, c’était devenue ma roue de secours. Même Morgan et Julia n’arrivaient pas à me délier la langue. Me refugiée dans un silence hostile, c’était bien plus facile. Jayden me demande ensuite si j’ai passé une bonne journée. « Bof ! » dis-je, avec un haussement d’épaules. Mon frère me dit ensuite qu’il a voulu me faire plaisir en cuisinant des cookies, c’est gentil de sa part, mais qu’il a dû les jeter à la poubelle car il les a oubliés dans le four. Un sourire furtif se dessine sur mes lèvres, mon frère jamais été très calé derrière les fourneaux et ça faisait souvent rire notre mère. Néanmoins, quand je comprends qu’il a jeté la fournée de cookies à la poubelle, je le regarde avec des yeux, l’air faussement outrée. « Tu les as jetés ? On pouvait encore gratter le chocolat dessus ! » dis-je, en protestant. Enfin, c’était fait maintenant et je n’allais pas fouiller dans la poubelle. De toute manière, les gâteaux qu’il avait achetés étaient très bons. Mon frère ajoute ensuite quelque chose à propos de mes chaussures, me demandant d’aller les ranger, mais ça ne sonne pas de la même façon que maman. « Ouai ! » je réponds, sans pour autant bouger mes fesses de la chaise. C’est que j’ai encore faim moi, je pourrais avaler un éléphant que je ne serais pas encore complètement rassasiée.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Ven 28 Oct - 18:48    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Ma sœur venait de rentrée et comme à sa grande habitude elle va direction la cuisine pour manger, j’avais l’habitude à force. Je la rejoins et je demande des nouvelles de sa journée et je regarde ma sœur. J’arquai un sourcil en disant. « Pourquoi bof, que s’est -il passé ? Tu as eu une mauvaise note à un DS ? » Je ne sais pas si elle avait eu un DS aujourd’hui, mais pourquoi a pas était au top ? J’avoue vite avoir préparer des cookies qu’elle n’aura malheureusement pas vu qu’ils sont à la poubelle étant cramer. Je ne perds pas espoir un jour je réussirais à cuisiner. « Tu les as jetés ? On pouvait encore gratter le chocolat dessus ! » Je regarde ma sœur assez surpris, ok elle a toujours faim, mais de la a gratter le chocolat sur les cookies je n’aurais pas imaginer. Façon je regarde la poubelle et ma petite-sœur et je hausse les épaules. « Trop tard et façon le chocolat aurait eu goût de cramer, mais tu sais si vraiment tu voulais du chocolat tu as plus de chance d’acheter une plaque et ça sera bien meilleure. »  Puis vous tout ce qu’elle a devant elle pour manger, ça va lui faire oublier le chocolat. Le temps qu’elle mange je lui signale de ranger ses chaussures après.  « Ouai ! » Je ne dis rien car là elle mange, mais si c’est pas fait après j’élèverai la voix parce que elle est en âge de pouvoir ranger ses affaires. « Sinon tu veux faire quoi ce soir ? On peut se faire un petit traiteur ? Où on va chez l’italien ou le mexicain, le chinois comme tu veux ? Puis après on peut aller se mater un film au cinéma toi et moi ça te tente ? » Je ne sais pas si ma sœur voudra sortir en soirée avec son grand-frère, mais je tente quand même. Puis je n’ai pas envie de cuisiner, avoir cramer les cookies ma suffit pour la journée. Je ne veux plus entendre parler de cuisiner quelque chose aujourd’hui, ou alors ce n’est pas moi derrière les fourneaux. Je regarde ma sœur et je n’arrête pas de piquer des biscuits, les paquets ne vont pas faire long feu et il faudra très vite en racheter…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 30 Oct - 10:34    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Certaines personnes combattent leur chagrin avec de l’alcool ou du sexe, moi, je n’avais ni l’un, ni l’autre. Je n’avais pas l’âge pour voir autre chose que des sodas ou de l’eau et de toute façon, j’avais envie de picoler. L’alcool ça rends moche et idiot, et je n’étais ni laide, ni stupide, donc bon … Quant au reste, ça ne m’intéressait pas non plus, je n’avais pas de petit ami, j’en avais même jamais eut. Je ne dis pas que je n’en voulais pas, juste que j’avais largement le temps pour ça et puis, maman disait toujours que ça arriverait lorsque je ne m’y attendrais pas, donc bon … Restait la bouffe. C’est donc l’option que j’avais choisie, me bâfrer pour oublier. De temps à autre, je me faisais vomir, parce que j’étais prête à éclater. Je savais que je me faisais du mal, mais je m’en fichais, au contraire, j’avais le sentiment que je le méritais, simplement parce que j’étais toujours vivante et pas mes parents. Mon frère m’avait demandé comment ma journée c’était passé et comme à mon habitude, j’avais répondu évasivement par un bof. Réponse pas suffisante pour Jayden qui enchaina en me demandant si j’avais rater un devoir. C’est à croire que mon frère lisait dans mes pensées. « Ben ouai. » Je réponds, avec un pauvre sourire, car bien que je séchais les entrainements de cheerleaders, j’avais toujours à cœur de réussir mes études. « Mais je vais demander à la prof si je peux le repasser. Elle devrait dire oui, elle n’est pas trop méchante. » Ajoutais-je. Evidemment, j’ignorais si elle accepterait, mais je l’espérais. J’avais juste trop de mal à me concentrer, je n’avais rien d’autre en tête en dehors de l’accident de mes parents, dans des conditions pareilles, il ne fallait pas s’étonner à ce que je rate mes contrôles. Mon frère me parla ensuite d’une fournée de cookies qu’il avait fait, mais que je ne pourrais jamais gouter car ils avaient brûlé. J’avais été choqué d’apprendre que Jay avait mis le tout à la poubelle et il fut encore plus choqué de m’entendre lui dire qu’on aurait plus gratter le brûlé pour récupérer le chocolat. Je haussais les épaules à sa remarque, ce n’était pas faut, même en grattant la surface, les gâteaux auraient eu le goût du brûler. Nouveau haussement d’épaules lorsque mon frère me demande ce que je souhaite faire ce soir, puis comme il parle de restaurant et de traiteur, je me montre très vite intéressée. La bouffe, toujours la bouffe. Jayden à comprit que c’était le seul moyen de me faire parler et ça me fait sourire. Sourire que je perds bien vite, pour retrouver mon air bougon. « L’Italien ! j’aimais bien quand on y allait tous les cinq ! » Mais on ne sera jamais plus tous les cinq. J’avale ma salive. Surtout ne pas pleurer. J’avais suffisamment verser de larmes jusqu’à la fin de ma vie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 6 Nov - 21:21    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

MMa petite sœur était rentrée c’est cool je vais me sentir moins seul. Quoi qu’avec Meghan parler c’est bref, mais je vais tenter de la faire parler même si ce n’est pas gagner ça fait un mois qu’elle est ainsi. Où parfois elle parle c’est pour nous envoyer balader. Je veux l’aider à aller de l’avant et je vais tout faire pour vu que je suis son tuteur c’est un peu mon rôle à présent. J’avais demandé à ma sœur comment elle va, ce n’était pas top et je demande pourquoi sûrement à cause d’un cours. « Ben ouai. » J’ai visé dans le mille et je ne peux pas crier parce qu’elle a rater un contrôle surtout vu la situation. Je connais ma sœur c’est une très bonne étudiante les études avant tout pour elle d’ailleurs comment elle fait je ne sais pas, je n’ai jamais aimé l’école moi. « Mais je vais demander à la prof si je peux le repasser. Elle devrait dire oui, elle n’est pas trop méchante. » Je regarde ma sœur et je fais une légère moue pas très satisfaite. « Tu sais je ne pense pas que tu pourras le repasser. Sinon au vu de tes camarades c’est comme de la triche et si elle le fait à toi elle devra le faire aux autres. Si elle accepte faut que tout le monde le repasse je pense. Après tu peux demander tu n’as rien à perdre. »  Elle verra ce que répondra sa prof, mais moi je pense qu’elle refusera après peut-être que je me trompe je ne connais pas sa prof et depuis que j’ai quitté le lycée ça peut être changé. « Mais ne te fait pas de soucis pour ce devoir même si tu l’as raté. Tu te rattraperas au prochain et tu es une excellente élève ce n’est pas une mauvaise note qui va te faire devenir une mauvaise élève. Et vu la situation la prof doit comprendre. » Je souris à ma sœur et j’essaye de la faire aller mieux et ne pas trop s’inquiéter pour si peu… J’avais parlé de manger ensuite, c’est le seul moyen de faire parler ma sœur pour qu’elle dise une phrase entière. Ma sœur est devenue une grande gourmande et elle ne prend pas de kilos ce qui m’étonne d’ailleurs.  « L’Italien ! j’aimais bien quand on y allait tous les cinq ! » Oups parfois je devrais réfléchir deux fois avant de parler. C’est vrai qu’on y aller toujours en famille chez l’Italien et on adorait ça. Je repense d’ailleurs à des moments au restaurant à rire etc. Enfin je reprends mes esprits et regarde ma sœur et je vais derrière elle et je pose mes mains sur ses épaules et j’embrasse le dessus de sa chevelure. « Je sais qu’on aimait aller chez l’Italien tous les cinq et que malheureusement on ne pourra plus jamais être à cinq, mais faut se battre et continuer à vivre Meghan pour les parents ils auraient voulus qu’on continue comme s’ils sont toujours présent. » Oui je le pense ainsi malgré que je ne fasse pas le deuil non plus et j’accepterai jamais la mort de mes parents. Je masse un peu les épaules de ma sœur je le fais automatiquement ayant mes mains sur ses épaules et je sens qu’elle est tendue c’est remplis de nœuds. « Si tu souhaites on peut passer au fleuriste, on prend un bouquet aux parents et on va au cimetière le déposer et après en leur honneur on peut aller chez l’Italien ou on prend à emporter si c’est trop dur pour toi ? » Je me doute que ma sœur est aller sur la tombe de nos parents, malgré qu’elle ne soit pas venu à l’enterrement. Mais y aller à deux c’est une idée et on se soutient dans notre souffrance, mais est-ce que ma petite-sœur va accepter je ne sais pas du tout…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 8 Nov - 10:29    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
« Mais les autres, ils sont nuls ! » je proteste en entendant les paroles de mon frère. Il n’a pas tort, ça ne serait pas juste pour mes camarades de classe, mais je m’en moque des autres, là, il est question de moi. Je ne suis pas égoïste, je ne suis pas non plus une gamine capricieuse, mais j’ai des circonstances atténuantes. Si j’ai raté ce devoir, c’est uniquement parce que je n’arrive pas à penser à autre chose qu’à mes parents. Mais j’ai toujours été une bonne élève, pour moi, c’est important que je réussisse et je le fais vraiment pour moi. Enfin bref, Jayden a raison, je me rattraperais, ce n’est pas comme si j’avais des notes foireuses dans toutes les matières, mais il n’empêche que je suis dégoutée de moi-même. Je hausse les épaules en guise de réponse. Comme d’habitude, je ne suis pas très bavarde, mais il vaut mieux ça qu’une crise de colère ou pire. Il ne manquerait plus qu’une fois encore, j’envoie mon frère sur les roses, simplement parce qu’il veut m’aider. Mon frère décide donc de changer de conversation, il a bien compris que pour me faire parler, il suffit d’évoquer la bouffe. J’ai toujours été gourmande, mais pas à ce point, vu qu’avant, quand les parents étaient-là, j’avais plutôt tendance à manger comme un oiseau, c’est-à-dire pas beaucoup et seulement ce qui me plaisait. Aujourd’hui, je pouvais avaler n’importe quoi, y compris des cookies au goût carbonisés. Et le tout, sans prendre un gramme, ce qui était forcément surprenant. Enfin, c’est comme ça. Mon frère finit par me demander si je suis d’accord pour aller à l’italien, et bien sûr, les souvenirs du temps on s’y rendait en famille, tous les cinq, me reviennent en pleine poire. Ce n’est pas sa faute, j’imagine que ça lui est venu naturellement, parce que, comme moi, il aimait y aller. Je renifle, mais je le laisse malgré tout m’embrasser sur le haut du crâne, comme le faisais papa. « Je sais. » dis-je, simplement. Je suis une boule de nerfs, prête à exploser. En fait, je retiens tout, c’est pour cette raison. J’ai suffisamment pleuré au point de devoir prendre des calmants, j’ai sans doute dû leur faire peur, alors, maintenant, je garde tout à l’intérieur, à la place, je mange, ça m’évite de pleurer. Mais ça ne durera qu’un temps, un jour ou l’autre, je vais sans doute fondre en larmes et ça sera pas beau à voir. Jayden me propose alors de passer chez le fleuriste, histoire d’acheter un bouquet que l’on ira déposer au cimetière, sur la tombe de nos parents. J’ignore s’il sait que m’y rends tous les jours ou presque, voire parfois plusieurs fois par jour. Je n’ai pas pu assisté à l’enterrement, car je n’étais pas en état, j’étais sous calmants à l’hôpital, à roupiller sans me rendre compte de rien, parce que dès que j’étais éveillée, je devenais hystérique. « Non, c’est bon, on peut manger là-bas. Mais je préfère regarder un film à la maison. » finis-je par répondre, après un instant de réflexion.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Sam 26 Nov - 22:19    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Je regarde ma sœur et elle me fait de la peine. Mais en même temps elle me fait sourire quand elle dit « Mais les autres, ils sont nuls ! », elle a peut-être raison il doit en avoir des nuls et des moins nul et des forts comme ma sœur. « Peut-être qu’ils sont nul, mais c’est le règlement et tu n’as pas était absente nu malade alors repasser le devoir je pense que ce n’est pas possible. Mais je ne veux pas que tu te mettes dans un état pareil ce n’est pas grave c’est qu’un devoir et au prochain tu vas tout déchiré je te connais tu vas tout faire pour rattraper cette fichu note. Aller ne pense plus à ce devoir minable qui représente rien. » J’essayer de remonter le moral de ma sœur mais ce n’est pas si simple que ça en a l’air. Mais bon je ne m’attarde pas sur ce sujet parce que si elle est pas d’accord ou autre elle va s’énerver et m’envoyer boulet et monter dans sa chambre. Et j’aurais tout gagné. Donc je parle de bouffe c’est tout ce qui fait parler ma sœur et qui fait plaisir. Malgré qu’apprendre que j’ai jeté les cookies la surprend car pour elle on pouvait récupérer le chocolat. Ensuite j’avais parlé du repas pour aller chez l’italien sauf que je n’ai pas réfléchis qu’on y aller toujours en famille tous les cinq. C’est sûrement aussi l’habitude et que de pas y aller depuis un mois me manque.  « Non, c’est bon, on peut manger là-bas. Mais je préfère regarder un film à la maison. »  J’ai réussi à convaincre ma sœur de manger chez l’italien, façon fallait bien qu’elle y remet les pieds un jour. « Ok, je vais aller réserver une table à deux. » Oh punaise moi-même ça me fait bizarre de dire deux quand j’y pense. C’était tout aussi dur pour moi dit aller que tous les deux, mais je ne veux pas faire voir et je me montre fort je ne veux pas être faible et pas devant mes sœurs, jamais ! Je suis l’homme de la maison maintenant et je dois assurer même si parfois c’est difficile de tout gérer alors qu’avant je ne me préoccuper pas chaque jour du repas, des papiers, du courrier, des factures, de mes sœurs etc… Je n’ai pas encore craqué, ni vraiment pleurer sauf à l’annonce du décès de mes parents où là je me suis enfermer et c’est parti seul, mais après même à l’enterrement je n’ai pas pleurer, pourtant je l’avais gros sur le cœur, les larmes aux yeux mais je m’empêcher de faire montrer ma tristesse et faiblesse. Le jour où je vais craquer je vais pleurer longtemps et ça me fera peut-être beaucoup de bien. « Pour le film tu choisis à toi l’honneur, tu peux même choisir un film à l’eau de rose que je n’aime pas, je regarderais promis. Je ne sais pas si un nouveau film te plaît ? Les derniers films sortis tu ne l’ai a pas vu, étant donné que sortie cinéma tu ne le fait plus. » Ne pas m’endormir sera dur mais pour ma sœur je suis prêt à tout. Je prends mon portable et j’appelle l’italien et je commande une table de deux et je raccroche et je regarde ma sœur. « C’est bon c’est réservé. Pour le cimetière on y va avant de manger ou pas ? » Je ne veux pas la forcer, déjà manger italien c’est difficile. Je me doute un peu qu’elle doit y aller, enfin c’est ce que j’espère qu’elle est allée sur la tombe de nos parents. Mais après aucune preuve et je ne suis pas du genre à suivre ma sœur. Et je veux bien demander, mais je sens qu’elle va m’envoyer boulet. Et si elle ne répond pas pour le cimetière j’insisterais pas et on ira pas. Je veux juste lui faire montrer que je suis là en cas de besoins, je suis là pour la soutenir et elle peut me parler, mais bon parler c’est peine perdu. Elle décroche une phrase par-ci par-là et j’espère qu’avec le temps ça lui passera. « On peut aller acheter du popcorn et de la glace pour ce soir le film ? On ne va pas regarder un film sans rien manger. » Enfin surtout Meghan elle mangera, moi je peux m’en passer malgré que parler de glace ça me donne envie…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 29 Nov - 11:01    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Jayden essayait de dédramatiser la situation et de me remonter le moral, c’est qu’il faisait avant. Et avant, ça marchait, aujourd’hui, ce n’était plus le cas et ça avait le don de m’énerver. Enfin bref, j’écoutais ses paroles, mais quand il eut terminé, je marmonnais. « C’est dégueullasse ! » avant de repousser brutalement le paquet de biscuit. Ça m’avait coupé l’appétit. Si j’avais été malade ou quoique ce soit, j’aurais compris, au lieu de ça, on cherchait à me faire culpabiliser, on me plaçait en victime et ça m’énervait. Je pourrais tout laisser tomber qu’on ne chercherait même pas à me réprimander, c’était pénible. Je ne suis pas une victime, j’ai mal. Enfin bref, c’est comme ça, je n’y pouvais rien y faire, rien y changer. Je devais faire avec, point. Mon frère ainé me proposa ensuite d’aller manger au restaurant et de voir un film au cinéma. Si j’étais d’accord pour aller manger à l’extérieur, le cinéma, ce n’était pas le cas. J’aimais beaucoup y aller, mais j’avais perdu cette envie depuis un mois. J’imagine que ça reviendrait un jour ou l’autre. Jayden me demanda si le restaurant italien ou la famille avait ses habitudes me convenait. Bien sûr, ça faisait remonter les souvenirs à la surface, car nous y allions souvent tous les cinq, on avait notre table attitrée, nos plats favoris, on aimait l’ambiance, alors forcément, se retrouver là-bas, sans les parents, ça ne serait pas pareil. J’aurais aussi aimer qu’Haylie soit avec nous, mais elle bossait, ça serait pour une autre fois. Je savais que c’était aussi difficile pour moi que pour mon frère, mais lui, il ne le montrait pas, il agissait de la même façon qu’avant. Mais je le connaissais, à l’intérieur, je savais qu’il était au bord de craquer. Un jour prochain, ça sortira, comme pour moi. Moi aussi, je me retenais, j’estimais avoir assez pleurer pour le restant de ma vie, mais bien sûr, de temps en temps, j’en avais encore besoin, et ce n’était pas facile à gérer, surtout lorsque ça me prenait au beau milieu de la nuit. Il procéda rapidement à la réservation, puis m’indiqua que je pouvais choisir le film et qu’il était même d’accord pour visionner un film à l’eau de rose. Je le regardais d’un drôle d’air. Il se trompait de sœur là ! J’aime pas du tout ce genre de film. Quoique, à dire vrai, j’ignorais si Haylie aimait ce genre de film. « En même temps, les derniers films qui sont sortis, ils étaient pas top ! » je réponds, en guise d’excuse. C’est vrai que je ne suis plus retourner au cinéma depuis un mois que les parents ne sont plus là, mais même avant ça, j’y allait pas, simplement parce que rien ne me plaisait. « On pourrait voir les Animaux Fantastiques ? Je ne sais pas s’il est disponible, mais bon. » dis-je, à tout hasard, après que mon frère est raccroché le téléphone. Il me demanda ensuite si je préférais aller au cimetière avant ou après manger, cela m’était égale, aussi je haussais les épaules avant de répondre « Comme tu voudras ! ». Il devait bien se douter que j’y étais déjà aller, peut-être même qu’il savait que j’y allais tous les jours ou presque. Jayden poursuivit en me demandant ; je n’étais décidément pas bavarde ; si je voulais qu’on achète de la glace et du pop-corn pour le film. « D’accord ! » dis-je, avec un petit sourire léger. Ce n’était déjà pas si mal. Puis, je me levais et commençait à ranger les gâteaux et la bouteille de jus de fruits que j’avais sortie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Sam 3 Déc - 21:43    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Ma sœur n’était pas de mon avis et je me doute qu’elle aimerait repasser se devoir, mais je pense pas que sa prof acceptera. Après elle demandera elle ne perd rien à demander. J’espère que son prochain devoir elle aura une bonne note, parce que si elle a plusieurs mauvaises notes je ne sais pas dans quel état je vais récupérer ma petite-sœur et elle souffre assez comme ça. Au pire j’irais voir sa prof pour tenter de régler le souci. Même si elle met de fausses notes je m’en fiche, mais je ne veux pas que ma sœur s’enfonce encore plus et déprime. Je serais prêt à tout pour protéger mes sœurs. Je serais même capable de faire du charme à sa prof, tant que Meghan ne s’enfonce pas. Je vois ma sœur repousser le paquet de gâteaux, elle avait assez manger ? Je trouve que d’habitude elle en mange plus. « Ne me dit pas que ça ta coupé l’appétit ? » Je ne m’inquiète pas elle va vite le retrouver, en sachant que manger et son seul plaisir à présent. J’essayais de trouver une occupation pour ce soir avec ma sœur et je voulais rester près d’elle. Façon au soir c’est soit moi ou Haylie qui est présente, mais je ne veux pas vraiment que Meghan reste seule le soir. Je m’arrange avec notre sœur pour savoir qui bosse le soir et fait la fermeture du bar. Même si Meghan est grande et elle peut se garder toute seule, mais en ce moment je ne préfère pas la laisser trop seule, depuis la mort de nos parents je m’inquiète pour elle. Puis c’est aussi mon nouveau rôle d’être présent pour mes deux sœurs. Puis si Meghan veut se confier je suis présent, même si elle ne se confiera sûrement pas à moi. Malgré aujourd’hui je dois surveiller ma sœur et la protégée comme mon père aurait pu le faire. D’ailleurs un flash me vient en tête, si elle a un copain est-ce qu’elle a déjà passer l’acte ? Ou était-elle encore vierge ? Si c’est le cas je vais devoir parler de contraception et préservatif avec ma sœur ! Mon dieu au secours, Haylie m’aidera au pire des cas, je ne me lancerais pas seul dans ce sujet. Meghan avec son caractère nous enverra sûrement balader. En ce moment ça ne doit pas être le cas, elle a l’a tête ailleurs et ne doit pas penser aux hommes. Tout comme moi je ne pense pas spécialement aux femmes, depuis la mort de mes parents je suis seul et j’ai couché avec personne, même pour une nuit. J’ai ma serveuse Roxie qui est attirante et que je mate discrètement…

Meghan était pour manger chez L’italien mais regarder un film ça sera à la maison.   « En même temps, les derniers films qui sont sortis, ils étaient pas top ! » Je souris et je regarde ma sœur, depuis le décès des parents elle ne sort pas le soir et la journée elle est en cours, elle n’est pas du genre à sécher les cours. Pas comme moi à l’époque où j’allais en cours, ça m’arrivait de sécher et d’aller au cinéma ou traîner en ville avec mes potes. « Tu as était au cinéma quand ? Si cela fait des semaines tu sais ils ont changé les films, ça change assez souvent. Puis tout dépend ce que tu appelles nul.» Après chacun ses goûts comme on dit et moi je ne suis plus avec les nouveautés des films. Je n’ai plus le temps d’aller au cinéma entre gérer le bar au soir ou être à la maison et géré le repas etc, finit pour moi les soirées relaxes.  « On pourrait voir les Animaux Fantastiques ? Je ne sais pas s’il est disponible, mais bon. » Ma sœur avait choisi un film et je ne connais pas du tout, ni même jamais entendu parler. Quand je vous dis ne plus suivre les nouveautés des films. « Si tu veux, tu choisis façon je connais pas du tout. Jamais entendu parler des animaux fantastiques. J’imagine qu’il est sorti sous peu. Regarde sur le PC on va essayer de le regarder en streaming. » Si on le trouve sinon on arrivera bien à trouver un autre film ce n’est pas ce qui manque. « Après on peut se regarder une série, si tu en as une que tu regardes et qu’une nouvelle saison est sortie. Par contre faudra tout m’expliquer » Pauvre Meghan si elle doit me raconter les points important elle qui parle peu. Et moi quand je ne comprends pas j’arrête pas de poser des questions. Je suis un vrai chiant.  « Comme tu voudras ! ». Je trouvais cool d’aller voir les parents au cimetière, et Meghan je ne sais pas si elle veut vraiment. Je pense qu’elle est déjà aller les voir sur leur tombe mais je n’en ai pas de preuve et ça m’énerve de ne pas savoir. « On peut y aller avant manger c’est top et pour une fois je n’irais pas tout seul au cimetière. » C’est toujours mieux à deux. Je regarde ma petite-sœur. « Tu y es déjà aller sur leur tombe ? » Déjà qu’elle n’est pas venue à l’enterrement vu son état c’était pas possible et trop dur pour elle. Puis au moins c’était poser et j’allais savoir, enfin si elle ne m’envoie pas boulet ce qui est probable. J’avais ensuite proposé que durant le film on va manger du popcorn et glace. « D’accord ! » Voilà la réponse de ma sœur, c’est court et je ne sais pas si elle veut vraiment en manger durant le film, j’ai l’impression qu’elle dit cela pour me faire plaisir. « Tu désires de la glace à quel parfum ? » Faut tout demander à Meghan vu qu’elle parle peu, enfin j’ai l’habitude depuis un mois. Je regarde ma sœur tout ranger, quand elle veut elle peut, pour ses chaussures je ne vais pas lui rappeler vu qu’on va sortir par la suite. « Elle va être top notre soirée tu vas voir. » Si ça peut lui changer les idées et la permettre de la faire sortir un peu et ne pas être seule. « Demain tu commences à quel heures tes cours ? Si tu veux je peux t’amener. » Si cela peut lui éviter de se lever plutôt pour prendre le bus et moi étant gérant du bar je peux me permettre d’arriver à l’heure que je veux…  

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 6 Déc - 11:03    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Je venais de repousser le paquet de gâteaux, la conversation sur mon devoir raté, avec mon frère, m’avait totalement coupé l’appétit. Bien sûr, il n’y était pour rien, il cherchait simplement à me remonter le moral, sauf que ça ne marchait pas. Rien ne fonctionnait. Il semblait d’ailleurs surpris que j’arrête de manger, alors que d’habitude, je liquidais tout l’intérieur du réfrigérateur en peu de temps. En vérité, je n’avais pas réellement faim, c’était simplement le meilleur et seul moyen que j’avais trouvé pour éviter d’avoir à parler. Parler, c’était inévitablement en arriver à parler des parents. Ils étaient encore bien présents, par la pensée. Normal, c’était tout récent et chaque matin, lorsque je me levais, lorsque je me préparais, ce que je portais, ramenait toujours un souvenir à la surface. Quand je parlais, c’était pire. Le restaurant italien n’était qu’un détail parmi pleins d’autres, mais Jayden avait raison, tôt ou tard, il faudra bien que je surmonte tout ça. Faire la tronche ne résoudra pas le problème et ne les fera pas revenir. « Ouai, j’ai plus faim ! », je réponds, à mon frère, qui semble étonné de me voir repousser le paquet de gâteau. Puis, puisque nous allons au restaurant tous les deux, je vais remanger dans pas longtemps, donc inutile de me bâfrer comme une vache, j’aurais plus de place pour les pattes. Je ne suis plus sortie le soir depuis des lustres. Je ne vais pas dire que ça me manque, parce que ça serait faut. J’allais, de temps à autre, à des soirées organisées par l’université, mais ça ne m‘a jamais vraiment beaucoup branchée. Je n’ai jamais été une fille qui aimait s’amuser, je n’ai jamais séché un seul cours, j’ai toujours pris mes études au sérieux. Oui, on pourrait s’attendre que j’aie envie de me rebeller, mais ce n’est pas le cas. Je suis en colère, c’est vrai, mais cette colère me pousse plutôt à m’enfermer dans le silence. Je ne me suis plus rendue à une fête depuis la semaine précédant l’accident de mes parents. A ce moment-là, j’avais encore envie de rire, de plaisanter, de passer du temps avec mes amies de l’équipe de cheerleaders. Aujourd’hui, je me moquais de tout ça et le soir, dès que j’avais terminé de manger, j’allais m’enfermer dans ma chambre ou je restais jusqu’au matin. Je finis par dire à mon frère que je n’allais plus au cinéma car aucuns films ne me plaisaient, ce qui n’était qu’à moitié faut. Je haussais les épaules quand il me demanda à quand remontait ma dernière sortie au cinéma. « Je sais plus trop ! » En réalité, je le savais, c’était avec maman, nous avions été voir l’un de ces vieux films en noir et blanc, qu’elle aimait tant, et je m’étais endormie au bout d’un quart d’heure. A la place, je proposais un film à mon frère, film dont il n’avait jamais entendu parler. Je le regardais avec l’air de lui demander s’il se foutait de moi, mais ça n’avait pas l’air d’être le cas. Malgré moi, je pouffais de rire. « C’est le prequel d’Harry Potter ! » je lui dis. Il me parle ensuite de série, mais je secoue négativement la tête, tout en attrapant l’ordinateur de ma sœur, qui traine sur le buffet, pour regarder si le film est disponible en streaming. Regarder des séries, ne me dérange pas, d’ailleurs, je le fais régulièrement, mais Jayden n’en suit pas et je sais comment il est. Je vais devoir tout lui expliquer depuis les débuts et ce n’est pas marrant. Même Haylie le dit. Maman aussi le disait, car papa était pareil. Nous décidâmes également de nous rendre au cimetière pour visiter les parents et fleurir leur tombe. « Oui, oui. Avant, c’est bien ! » Mon frère devait savoir que je m’y rendais régulièrement, néanmoins, il me posa tout de même question. « Oui ! » je réponds, en évitant de le regarder. Pauvre Jayden ! Je n’étais vraiment pas un cadeau, le pire, c’est que j’en avais conscience, mais je n’arrivais pas à me décider à me comporter comme avant. Redevenir comme avant, en sachant que rien ne serait jamais comme avant, je n’y arrivais pas. C’était trop difficile. Il dû me tirer les vers du nez pour me demander à quel parfum je voulais la glace. « Chocolat ? Non … abricot ? Oh et puis zut, chocolat. » Je ne savais pas vraiment ce que je voulais. A dire vrai, le parfum, je m’en moquais, comme je l’avais dit à Morgan, du moment que ça se mange, c’était parfait. Jayden me demanda ensuite à quelle heure je débutais les cours demain. « A dire heures ! » je lui réponds, en terminant de ranger la nourriture. « Mais tu sais, t’es pas obligé de m‘accompagner, ça ne me gêne pas de prendre le bus ! »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 1 Jan - 19:31    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Ma soeur a terminé de manger, disant qu'elle n'a plus faim. Ce qui est parfois rare vu qu'elle mange souvent depuis le décès de nos parents. Je fais attention je veux qu'elle prenne soins de sa santé et manger tous le temps est mauvais. Je ne veux pas qu'elle soit malade où qu'elle devienne trop grosse, parce que l'harcelement c'est vite arriver et je ne veux pas qu'on s'en prend à ma soeur et qu'elle souffre. Je serais capable de tous pour mes soeurs et pour leur bonheur.
« Ouai, j’ai plus faim ! » Je regarde ma soeur en souriant et dans peu de temps elle aura faim je la connais à force. « Puis faut que tu as encore de la place pour le resto après, même si ça passera, tu as toujours une petite place pour manger. » D'un coup en regardant ma soeur, j'ai une idée et je trouve ça une bonne idée et comme ça on pourra passer du temps ensemble. J'aime l'idée, mais ma soeur peut-être moins je vais vite le savoir. « Dit-moi ça te tenterais pas de faire un footing avec moi dans les jours qui suit ? Un jour où tu n'as pas cours ou ce week-end et on peut même prendre Haylie aussi. Cela serait génial courir à trois.» Personnellement j'aime le sport et j'aime le sport alors pour moi c'est génial, mais pour mes soeurs ça va peut-être moins les enchantés. Même si Meghan n'est plus dans l'équipe des cheerleader, j'espère qu'elle va vite reprendre. « Je sais plus trop ! » J'en conclus que cela fait super longtemps qu'elle n'est plus aller au cinéma et faut qu'elle sorte avec des amis et qu'elle ne reste pas ici enfermé à réviser. Je m'approche de ma petite-soeur et je lui prends ses deux mains et je la regarde dans les yeux. Quand je fais cela attention à la conversation sérieuse qui va suivre. « Meghan tu sais malgré que les parents ne sont plus présent, la vie continue et il faut continuer de sortir avec tes amis et pensé à autre chose. Je ne dis pas de les oublier on ne les oublieras jamais, mais faut aller de l'avant au moins pour eux parce que connaissant les parents ils auraient voulus qu'on continue à vivre comme avant. Je suis certains que de là haut ils veulent nous voir heureux. » J'embrasse le front de ma soeur. « Fait moi plaisir et jure moi que tu vas tenter de faire un effort et sortir avec tes amis, même si c'est un cinéma, aller boire un verre ou un MC do. Des petites choses simple pour le moment, parce que je ne te demande pas de faire la fête, je comprends que tu n'as pas le coeur à la fête et moi non plus. Mais regarde moi je continue la vie, je bosse et je ne baisse pas les bras.» C'est vrai que moi côté sortis je ne sors plus vraiment, je n'ai plus le temps vu que je dois gérer le bar, la maison, la paperasse, les courses etc alors les sorties ça existe plus pour moi pour le moment et je n'ai pas de meuf non plus. Je donne des conseils à ma soeur alors que moi je ne l'ai accomplis pas.  « C’est le prequel d’Harry Potter ! » Regarder ce soir un film avec ma soeur, j'étais pour sauf quand elle me parle de son film qui ressemble à Harry Potter, je fais des gros yeux moi qui n'aime pas ça Harry Potter. Enfin j'avais dit à ma soeur de choisir alors pas le choix je vais me forcer pour le bien de ma petite-soeur. Je la regarde et je lui souris. « Super! On regardera.» Si je m'endors pas devant, au pire je flânerais sur le net avec mon portable, enfin si ma soeur ne pète pas un câble. Avec Meghan en ce moment on ne sait pas trop comment elle peut réagir à tout moment. « Oui, oui. Avant, c’est bien ! » Parfait je fais un ok de ma tête. On ira avant au cimetière. J'étais content de pouvoir y aller avec ma petite-soeur. « Oui ! » Voilà au moins je le savais, elle a déjà était sur la tombe des parents. C'est rassurant, ce soir ça sera pas trop difficile. Parce que si c'était sa première fois ça aurait été plus difficile à géré. J'avais ensuite proposer à ma soeur de la glace pour ce soir quand on regardera le film et je voulais savoir à quel parfum elle désire le pot de glace.  « Chocolat ? Non … abricot ? Oh et puis zut, chocolat. » Je la regarde en laissant échappé un petit rire. « Tu as raison chocolat c'est meilleur qu'abricot ça goût de rien. Cela ne devrait même pas exister. Pourquoi pas caramel au beurre salé ?» Ca c'est surtout moi qui en a envie, connaissant ma gourmandise pour le sucré. On comprend mieux pourquoi j'ai dis que la glace à l'abricot ne devrait même pas exister, j'en mangerais pas. Je venais de proposer à ma soeur de l'accompagner demain matin à la faculté parce que cela me faisait plaisir et elle pourra dormir un peu plus. « Mais tu sais, t’es pas obligé de m‘accompagner, ça ne me gêne pas de prendre le bus ! » J'arquai un sourcil, prendre le bus c'est pas top et ma soeur ça la dérange pas. « Cela ne me dérange pas de t'accompagner, ça me fait plaisir. A moins que tu as des vu sur un mec qui prend le bus, alors là je comprendrais que tu préfères prendre le bus.» Je ris et je fais un clin d’œil, je sais que ma soeur et l'amour ça parle peu. Je l'ai jamais vu avec un mec et je ne sais pas si elle en a déjà eu un. « Puis tu pourras dormir plus demain. A moins que tu as honte de ton vieux frère devant tes amis ? Faut pas, elles vont toutes elles folle de moi et vont te parler de moi toute la journée. Je l'ai vois bien toute amoureuse. » J'éclate de rire, j'étais partie dans un délire tout seul. Cela m'arrive, façon pour moi elles sont jeunes ses copines. Mais à parler d'amour avec ma soeur je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais bon c'est peut-être un manque d'amour qui m'arrive à moi. J'ai pas eu de copines depuis un moment et ça doit se voir des fois dans mes paroles où mes réactions quand je vois une belle filles passer…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Ven 6 Jan - 10:51    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Avais-je dit à mon frère et ma sœur que j’avais abandonné l’équipe des cheerleaders ou l’avaient-ils deviné par eux-mêmes ? A moins que Morgan n’est tout simplement vendu la mèche, mais j’en doutais. J’avais confiance en mon meilleur ami et je savais qu’il ne me trahirait pas. Dans tous les cas, je préférais me taire sur le sujet, ça m’évitera d’essuyer des reproches de la part de mon frère ou d’Haylie. Lorsque j’admets à Jayden que je n’ai plus faim, celui-ci semble s’en étonné, mais bien vite, il rebondie pour me dire qu’il faut que je garde de la place pour quand nous seront au restaurant. « Tu as tout compris ! » lui dis-je. Puis, soudain, il me propose de faire du sport tous les deux. Si j’avais eu un bout de gâteau dans la bouche, je me serais probablement étrangler, tant je fus surprise par sa proposition. C’est bien la première fois qu’il me parlait d’une chose pareille. « Tu me trouve trop grosse ? » je lui demande alors. Ce n’est pas un non, mais ce n’est pas un oui non plus, disons que je trouve ça étrange. Finalement, Jayden me propose de regarder un film à la maison ; aller au cinéma ne me dit rien ; et je propose de regarder le prequel d’Harry Potter, Les Animaux Fantastiques, tout en sachant que ça ne va pas l’emballer. Mais il n’avait qu’à me demander de choisir. Enfin, s’il s’endort, et il s’endormira, je le sais, ce n’est pas très grave. Puis, il me prend les mains. Sentant venir le sermon, je me braque, essayant de me dégager, mais je suis minuscule à côté de lui et je n’y arrive pas. Je n’aime pas ce que j’entends. Mon frère commence à parler de nos parents, que ce n’est pas parce qu’ils ne sont plus là que je dois arrêter de vivre ma vie, d’être une adolescente comme les autres. Mais je ne peux pas. Je ne veux pas sortir avec mes amis. Avec Morgan, pas de problème, il me connait par cœur, il sait très bien ce qu’il faut dire et ce qu’il ne faut pas dire, mais mes amies ? Non, elles ne savent pas, elles agissent comme mes professeurs et je déteste ça. « Je vois toujours mon meilleur ami ! » lui dis-je, évitant le sujet. Je en sais pas si ça servait à grand-chose que de lui dire que mes amies agissaient de la même façon que mes professeurs. Finalement, Jayden me demanda si j’étais d’accord pour que l’on se rende au cimetière, il me demanda également si j’y avais déjà été. Ne voyant pas de raison de mentir, je lui dis que oui. De toute façon, il l’aurait sûrement su à un moment ou à un autre. Puis, mon frère me demanda si je voulais de la glace. J’hésitais entre abricot et chocolat et optais finalement pour du chocolat, ce que mon frère approuva. « Chocolat et caramel au beurre salé alors ? » dis-je, trouvant là un bon compromis, au moins, ça nous plaira à tous les deux. Quand Jayden se proposa de me déposer à l’université le lendemain, je lui indiquais que ça ne me dérangeait pas de prendre le bus, après tout, j’en avais l’habitude. Il fit alors un drôle de commentaire qui me fit faire de gros yeux. « Tu dis vraiment n’importe quoi ! » lui dis-je alors. Moi, des vues sur un mec ? Jamais. Les mecs de mon âge étaient tous doublement stupides. Il ajouta ensuite que mes amies pourraient très bien être toutes folles de lui. je levais les yeux au ciel. « Moi, ce que je vois surtout, c’est tes chevilles qui enflent ! » dis-je, en pouffant de rire.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Jeu 2 Fév - 18:34    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

J'essayais de faire parler ma soeur et ce n'était pas simple, enfin elle me répond et ne m'a pas encore envoyer balader ouf un exploit. Mais je ne la brusque pas en espérant que la parole et que ma soeur redevienne bavarde comme avant quand nos parents étaient ecore présent. Je venais de proposer de faire du sport un jour dans la semaine avec elle et la quand je vois sa tête je comprends que j'ai du dire une connerie.  « Tu me trouve trop grosse ? » Quand j'entends ma soeur me demandais si je la trouve grosse, j'éclate de rire, ma soeur grosse j'aurais tout entendu. « Mais non ma chérie tu n'es pas grosse, tu es parfaite. Pourquoi dès qu'on vous propose du sport faut que vous vous trouvez grosse ?» C'était bien un truc de femme ça. Une parole de travers sur le sport, le poids etc elles le prennent pour elle et leur poids. « T'es magnifique et la plus belle.» Je le pense mes soeurs sont les plus belles du monde. Après c'était une conversation sérieuse que j'avais avec Meghan, mais moi je m’inquiète alors je tente de lui faire comprendre que malgré nos parents décédés la vie continue et qu'elle doit continuer à vivre et profiter de la vie. Mais je sens ma soeur se braquer et vouloir se sauver, mais non elle restera là j'ai plus de force qu'elle et je veux qu'elle m'écoute.« Je vois toujours mon meilleur ami ! » Je la regarde d'un air tu te fous de ma gueule, c'était pas suffisant. « Tu vois Morgan c'est très bien, mais tu as des copines faire des sorties entre filles, après-midi shopping et je te donne de l'argent, faire un cinéma, ou un restaurant. Faire comme avant Meghan. Parce que te renfermer quand tu le fais commence vraiment à m'inquiéter.» C'était dit mais elle va comprendre que je vois clair et que je m'inquiète pour elle. « Puis tu est encore dans l'équipe des cheerleader donc c'est preuve que tu continues et tu profites. » Je ne savais pas que ma soeur avait stopper elle ne ma l'a pas confié.

Etre deux gourmands comme nous c'est compliqué en choix de glace, on pourrait tout essayer avoir 10 pots de glaces devant nous on serait trop heureux.  « Chocolat et caramel au beurre salé alors ? » Mais on venait enfin de trouver un accord et le chocolat et le caramel au beurre salé ça va bien ensemble, je vais lui en piquer de la glace au chocolat. « Ok ça marche on fait ça.» Ensuite je venias de proposer a Meghan de l'emmèner demain en voiture au lycée, mais non elle veut prendre le bus alors je pensais peut-être qu'un garçon était derrière et ma soeur amoureuse faudrait que je suis cela, je l'ai encore jamais vu avec un mec. « Tu dis vraiment n’importe quoi ! » Je la regarde et je souris en coin amusé. « Cela peu être possible ma chérie. Tu as le droit de tomber amoureuse ou de flasher sur un garçon c'est largement de ton âge. Et je pourrais te donner des conseils de mec. Mais surtout et avant toute chose faut se protéger. Sincèrement je réfère que tu viennes me voir et me dire j'ai besoin de préservatif je tant donne j'en ai. Mais pas le faire sans trop dangereux.» J'étais partie dans la fameuse discussion où ma mère aurait sûrement du en parler avec elle et pas moi, mais en tant que frère c'est un rôle aussi de protéger sa soeur. Puis faut toujours en avoir sur soit même une fille si le mec en n'a pas. « Moi, ce que je vois surtout, c’est tes chevilles qui enflent ! » Je ris en entendant ma soeur dire cela, c'est vrai je dis des bêtises, façon ses copines trop jeune pour moi. Mais au moins ça permet de voir ma soeur éclater de rire et c'est tellement bon à voir et pour cela je serais prêt à dire des millions de conneries. « Mes chevilles vont bien, je suis un beau mec non ? On peut parier demain je me balade devant le lycée des filles vont me mater.  Au bar j'en ai des femmes qui me mate ou qui viennent me parler et me draguer.» Mais j'avais pas la tête à draguer et avoir une véritable relation d'amour, faut dire que depuis le décès des parents c'est le néant côté amour et relation...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 7 Fév - 10:14    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
« J’sais pas, peut-être que ça fait partie d’mes gênes de fille ? » dis-je, simplement. Il fallait être logique, tu es une fille et on te propose de faire du sport, c’est qu’il y a anguille sous roche, non ? Peut-être que Jayden savait que j’avais lâché l’équipe des cheerleaders, qu’il n’en parlait pas, mais cherchait à me le faire dire en me parlant de sport. Ou peut-être aussi que j’étais devenue paranoïaque et je voyais le mal partout, en tout cas, même si j’adorais mon frère, je ne me voyais pas aller courir avec lui. Avec Haylie, passe encore, mais pas avec Jayden. Au bout de deux enjambées, il sera déjà loin et moi, en carafe sur le trottoir sans savoir où il à tourner ! Puis, il me fait un compliment en disant que ses sœurs sont les plus belles. Je le regarde. « En même temps, tu n’vas pas dire le contraire, j’suis ta sœur ! » Là encore, c’était logique. Tout comme moi, je n’allais pas dire que mon frère était moche. Quand il est question de famille, on n’est jamais très objectif. Je ne voyais pas les défauts et mon frère et de ma sœur, seulement leurs qualités, parce que c’était ce que je voulais voir. Et même si je pestais souvent après eux, comme toutes les adolescentes dans le font, je les adorais et je ne voulais pas qu’ils changent. Même si, c’est vrai, je n’aimais pas la tournure que prenait la conversation. Ça ne ressemblait tellement pas à mon frère d’être sérieux comme ça. Je prenais conscience que les choses avaient changé et que rien ne sera jamais pareil, et ça faisait mal. Très mal. J’ai froncé les sourcils, pas contente. Il devait le remarquer, mais il insistait. « Mes copines, elles sont chiantes ! On a pas les mêmes centres d’intérêt ! » dis-je, en protestant. Je n’avais jamais eu ce genre de centre d’intérêt. Moi, la mode, le shopping, les groupes à la mode, les mecs, ce n’était pas mon rayon. Alors oui, j’étais cheerleader, mais je préférais me concentrée sur mes études, c’est ce que j’avais dit à mon meilleur ami et lui, il avait très bien compris. Quand il parla de l’équipe, je fis semblant de n’avoir rien entendu. Je savais bien que tôt ou tard, il faudra que je le dise, mais je n’y tenais pas. Finalement, nous tombâmes d’accord sur le choix de deux pos de glace. De toute manière, je m’en fichais du parfum, même aromatisée à la viande, je serais capable de la manger. C’est peut-être pour cette raison que Jayden parlait d’aller courir tous les deux. Mais il faudrait savoir aussi, je mange, ce n’est pas normal, je ne mangerais pas, ça ne serait pas normal non plus ! Puis il parla de déposée à l’université en voiture et la conversation dévia vers un tout autre sujet : les garçons. Bon sang ! C’était encore pire que d’en parler avec Morgan. Qu’est-ce qu’ils avaient tous à la fin ? C’est parce que la saint-Valentin c’était dans quelque jour ? « Haa, mais c’est dégoutant ! » dis-je, avec une grimace. Dans un sens, Morgan était resté soft, là, mon frère parlait carrément de couchette. Je ne savais plus où me mettre ! Finalement, voilà mon frère qui parle de mes copines, il est vrai qu’il n’a pas tort, même si je ne leur parle plus beaucoup, elles sont toutes d’accord pour dire que mon frère les fait craquer. « N’en fait pas trop quand même ! » dis-je, hilare.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 12 Fév - 22:49    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

J«’sais pas, peut-être que ça fait partie d’mes gênes de fille ? » Je regarde ma soeur et je souris amusé par ses paroles. « Ça doit être ça, tes gênes de filles, mais je te rassure tu n'es pas grosse malgré que tu manges tout le temps, d'ailleurs je me demande où tu mets tout ce que tu manges.» Depuis le décès des parents, Meghan mange souvent et elle ne grossit pas ça m'épate et il faut quelle profite parce que plutard elle ne le pourra plus manger comme elle le fait.  « En même temps, tu n’vas pas dire le contraire, j’suis ta sœur ! » Je la regarde et je haussais les épaules, elle n'a pas réellement tord mais elle reste belle. « Oui peut-être, mais crois moi tu serais moche je te l'aurais dit. Et si les mecs ne voit pas la beauté en toi et ton grand coeur c'est qu'ils sont con et ne te méritent pas.» façon le premier qui fait mal à ma soeur il va passer  un sale quart d'heure. Je sais que notre conversation ne lui plait pas mais il le faut, il faut que je lui ouvre les yeux pour qu'elle va de l'avant et je ne peux pas laisser ma soeur partir à la dérive comme cela sans rien faire. Je sais que ce n'est pas le rôle d'un frère de faire cela et que pour Meghan ça doit faire bizarre de me voir si sérieux et responsable, mais je n'ai malheureusement pas le choix, j'en ai la garde maintenant et des responsabilité à présent.  « Mes copines, elles sont chiantes ! On a pas les mêmes centres d’intérêt ! » J'arquai un soucil et j'avais du mal à le croire, elle dit ça pour que je lui fou la paix ? Je la regarde sérieusement. « Ne me dit pas qu'elles sont tout chiante comme tu dis, il y en a des biens et qui ont les mêmes centre d'intérêt que toi ma chérie. Excuse moi mais avant que les parents ne soit plus là, tu les trouvais très bien tes copines, tu sortais, tu t'amusais etc.» Oui je peux être chiant aussi mais même si elle s'énerve ce n'est pas grave. Je veux qu'elle reprend doucement sa vie et je ne lui demande pas d'oublier nos parents cela est impossible, même moi je ne peux pas et il me manque énormément et si je pouvais je ferais n'importe quoi pour les faire revenir. « Fait au moins un effort pour les parents, ils aimeraient te voir comme avant. Regarde moi les parents me manquent aussi, je ne le fait pas voir mais c'est dur chaque jours et j'ai l'impression que plus les jours passent plus s'est dur sans eux, mais tout ce que je fais c'est pour eux pour qu'ils soient fier de moi.» C'est vrai je fais ça pour nos parents, sinon je crois que j'aurais déjà craqué depuis bien longtemps parce que depuis leur décès ma vie n'est plus du tout la même et j'ai envie de craquer des fois mais je ne le fais pas et je reste fort... Je parle ensuite d'une conversation pas facile avec ma soeur celle des mecs et de se protéger lors des relations, je ne sais pas si mes parents l'ont fait alors je le fait et au moins je me sentirais bien parce que j'ai fait mon devoir. Haa, mais c’est dégoûtant ! » Je secoue ma tête et je soupire, je sais que Meghan et les mecs et le sexe ça fait deux. « Rho arrête ce n'est pas si dégoûtant que cela, ça fait partie de la vie. Mais ça veut dire que tu n'as jamais passer à l'acte ?» Demandais-je curieux et là c'était plus en temps que frère curieux et chiant que je suis qui demande. « Enfin si tu ne l'a jamais fait ce n'est pas grave c'est même mignon. Mais très important si tu ne l'as jamais fait, le jour où tu rencontres un mec ce que je te souhaite le plus au monde, ne te précipite pas tu ne le fait pas avec n'importe qui et à la va vite. Tu prends ton temps et surtout faut que tu te sens prête. Enfin ça tu peux en parler avec Hailye plus que moi, mais je te préviens.» Quoi je suis prévenant, et je veux pas que ma soeur souffre, parce qu'un mec aura profiter d'elle et aura eux ce qu'il veut et ciao.  « N’en fait pas trop quand même ! » Je souris amusé, mais je repliquais-je. « Viens au bar, tu verras il y a des jours je me fais draguer et une fois il y a eu une vieille qui m'a trop complimenté limite elle me draguer, je ne savais plus où me mettre. C'était une couguar la mémé. Puis demande a Hailye elle e fait draguer par des mecs elle et parfois par des gros lourd aussi, mais la j'interviens quand on colle trop mes serveuses.» Surtout ma soeur, mais c'est déjà arrivé que j'interviens auprès de mes autres serveuses...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Jeu 16 Fév - 10:46    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Je le regarde avec cette envie de rire dans les yeux, comme lorsque papa me chatouillais quand j’étais petite et que j’étais grognon. Ce qui arrivait assez fréquemment, il faut bien le reconnaitre. J’étais une petite pile électrique, je riais souvent, je m’amusais à faire rire les autres, mais quand j’étais levée du mauvais pied, toute la maisonnée pouvait le sentir. Il ne fallait clairement pas me chercher. Alors papa me chatouillais, et tout de suite, je me détendais. Je ne sais pas si Jayden le pense vraiment, quelque part, je ne peux pas me retenir de penser que s’il m’a dit ces quelques mots, c’est parce qu’il me trouve grosse. Je devrais peut-être lever le pied et moins manger de sucre. « Benh ici, qu’est-ce que tu crois ! » dis-je, en me frottant le ventre, quand mon frère demande à voix haute ou je mettais tout ce que je mangeais. Je fronçais les sourcils à la suite de ses paroles. Que venaient faire les garçons dans toute cette histoire ? « Ils peuvent penser ce qu’ils veulent de moi, je m’en moque pas mal ! » dis-je, sans comprendre où il souhaite en venir. La conversation dévie ensuite sur mes copines ? je soupire, il est bien décidé à ne pas lâché l’affaire. Il n’a pas peur que je m’énerve tiens ! « Moi, je sortais ? Tu m’excuseras mais je me suis toujours consacré à mes études ! Je n’aime pas les fêtes ! » dis-je, en levant les yeux au ciel. Quand mon frère a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs, c’est pénible parfois. Je suis bien sortie une ou deux fois, peut-être qu’au lycée, je sortais, mais j’ai toujours mis la priorité sur mes études. Si j’ai un an d’avance sur les autres, ce n’est pas pour me la couler douce. Et puis, les jeunes de mon âge ne m’intéressaient pas, voilà tout. Je pouvais parfois me montrer gamine dans mon comportement, j’avais un esprit plus vieux que mes dix-huit ans. « Je suis désolée, mais parlé maquillage et mecs pendant tout l’après-midi, ça m’intéressé plus ! » J’avais l’impression d’avoir la même conversation qu’avec Morgan et c’était étrange. « Mais ça à rien avoir avec le fait que papa et maman soient plus là ! » dis-je, en criant presque. « Elles sont toujours à chercher à savoir comment je vais et ça me saoule ! » dis-je, butée. Puis, nouveau changement de sujet de conversation et entre nous, je crois que je préfère me prendre la tête au sujet de mes copines … Voilà que mon frère se met à me parler, encore une fois, des garçons. Visiblement, il tient à ce sujet et je ne comprends pas trop pourquoi. A coup sûr, maman lui en avait parler avant. « Je te rappelle que j’ai 18 ans ! » lui dis-je sans chercher à masquer ma grimace, tandis qu’il me posait des questions que je n’aurais jamais pensé sortir de la bouche de mon frère. Je ne savais plus ou me mettre, si j’avais eu encore fin, j’aurais sans doute engouffrer plusieurs gâteaux d’un coup afin de ne pas avoir à répondre. « Mignon, je ne sais pas. De toute façon, là n’est pas la question. J’ai pas de copain et j’ai pas envie d’en avoir ! » dis-je, finalement. Je changerais peut-être d’avis un jour, mais ce n’était pas à l’ordre du jour pour le moment et c’était très bien comme ça. Comme je le disais, je préfère me concentrer sur mes études, le reste, je m’en fiche, ça ne m’intéresse pas. Pourquoi est-ce que je devrais obligatoirement avoir un mec ? J’avais sûrement des idées fausses sur le sujet, mais ça me donnait l’impression de ne plus pouvoir agir et pensé comme je le voudrais. « Une vieille hein ? j’aurais bien aimé voir ça ! » pouffais-je, lorsque Jayden m’expliqua qu’il lui était arriver de se faire draguer par une femme bien plus âgée que lui.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Lun 20 Mar - 23:08    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

Je venais de parler avec ma soeur de faire du sport avec moi ce qu'elle n' pas aimé parce quelle croit qu'elle est trop grosse et ce n'était pas le cas. Prochaine fois faut que je fais attention dans mes paroles, c'est une femme et ce genre de détail peut être très dangereux. Même si Meghan mange beaucoup depuis le décès de mes parents mais reste plate comme une planche à pain. « Benh ici, qu’est-ce que tu crois ! » Je la regarde faire et je souris amusé par ses paroles. « Il doit y avoir des trous. Sérieusement profite si tu peux manger sans grossir fait toi plaisir, plus tard avec l'âge tu ne pourras plus faire ça.» C'est connu qu'avec l'âge après on prend du poids plus facilement dès qu'on mange un peu trop, moi je fais du sport pour compenser dès que je mange un peu trop gras. J'essayais de parler de garçon avec ma petite soeur et c'est pas gagné et pas évident. « Ils peuvent penser ce qu’ils veulent de moi, je m’en moque pas mal ! » Je la regarde en fronçant un peu les sourcils et en balançant ma tête de gauche à droite. « Je suis d'accord si tu leurs plaît pas on s'en fou, tu les emmerdes, mais si tu leurs plaît c'est bon de le savoir ma jolie. Et je suis certains que tu plais à des garçons et que tu ne temps rend même pas compte.» Celui qui dit que ma soeur est moche je lui casse les dents. Ah ma soeur est très sérieuse et studieuse et elle l'a toujours était pas comme moi à l'époque où j'étudiais, si je pouvais m'amuser et sortir j'y allais et je ne révisais pas. Ma soeur et moi on l'opposé dessus. « Moi, je sortais ? Tu m’excuseras mais je me suis toujours consacré à mes études ! Je n’aime pas les fêtes ! » Je fais un oui de la tête, j'étais d'accord et parfois j'aimerais qu'elle fasse comme tout ceux de son école et qu'elle profite de sa jeunesse et qu'elle sorte, mais mission impossible avec Meghan. « Je confirme tu as toujours fait passer tes études avant ta vie privée ce que je trouve dommage à un moment donné. Puis ce n'est pas une soirée qui va te tuer dans tes études. Tu es intelligente alors tu peux parfois t'amuser et te faire plaisir à toi. Même si ce n'est pas des soirées, mais une après-midi shopping. Cela te tente on peut se faire une après-midi à deux shopping ?» Ok j'étais un mec et peut-être pas la meilleur personne pour ça, mais moi je veux bien si ça peut la faire sortir un peu. Mais si elle peut le faire avec une amie ça me va aussi. « Je suis désolée, mais parlé maquillage et mecs pendant tout l’après-midi, ça m’intéressé plus ! » Je la regarde avec des gros yeux, c'était de son âge, même si les mecs ce n'est pas sa tasse de thé pour le moment je l'avais compris. Je me frotte un peu le menton et je dis. « Alors qu'est-ce qui t'intéresse Meghan ? Parce que tes copines parle de mecs c'est normal elles sont peut-être attiré par des garçon, ou amoureuse, toi tu n'as pas encore cette chance mais ça va t'arriver. Et maquillage c'est un truc de fille et je ne pourrais pas t'expliquer. Mais tu ne vas pas leur parler de la pluie et du beau temps ?» J'avais peur que ma soeur finisse par ne plus avoir d'amis et je ne veux pas. « Mais ça à rien avoir avec le fait que papa et maman soient plus là ! » Hum j'avais un doute quand même, parce que depuis le décès elle à changé. « T'énerve pas Meghan s'il te plait, j'essaye de comprendre.»  Je la regarde en écoutant la suite et en fronçant les sourcils je ne voyais pas le problème. « Elles sont toujours à chercher à savoir comment je vais et ça me saoule ! » C'est bien ma soeur qui a changé parce que savoir comment elle va est normal avec ce qu'elle vit avec le décès des parents. Voilà ça m'inquiète encore plus. « Ce sont tes amies c'est normal qu'elle demande et qu'elles s’inquiètent pour toi. Preuve qu'elles tiennent à toi. Imagine que personne s'intéresserait à toi ça voudrait dire que tu n'es pas aimé et que tout le monde s'en moque de toi. Puis si tes amis te voient dans ce comportement normal qu'elle te demande comment tu vas. Même moi je me le demande et je m'inquiète pour toi Meghan.»  Voilà que je parle de garçon et de rapport, de faire attention etc j'étais parti dans un sujet très très dangereux et compliqué. « Je te rappelle que j’ai 18 ans ! » Je la regarde en souriant, je ne sais pas si c'est le fait que je soit un mec et que je ne pense pas pareil. « Oui est c'est un très bel âge, mais tu es majeur sexuellement. Puis même si à cet âge là certaines filles l'ont déjà fait. Et bien toi a 18 ans tu peux y penser, c'est un âge où tu y pense et tu veux peut-être passer à l'acte etc. Les mecs ils y pensent et là je parle en connaissance de cause je suis passer par là, enfin moi je l'avais déjà fait a 18 ans, je n'étais plus puceau. » Dis-je sérieusement et sans gêne, je parlais librement à ma petite soeur. « Mignon, je ne sais pas. De toute façon, là n’est pas la question. J’ai pas de copain et j’ai pas envie d’en avoir ! » Je souris parce que je sais qu'elle finirait bien par changé d'avis et ne dira pas cela éternellement.  Enfin j'avais presque réponse à ma question, elle était encore vierge et moi je trouve ça beau une jeune fille de 18 ans encore vierge c'est de plus en plus rare de nos jours, quand je vois des adolescentes de 15/16 ans enceinte.  « Croit ton vieux frère c'est mignon. Moi en temps que mec si une femme me dit être encore vierge je serais fière d'elle, puis ça prouve que ce n'est pas une salope qui écarte les cuisses à tout les mecs qui passent. Même si moi les femmes de mon âge ne sont plus vierge. Mais je serais un mec de ton âge je trouverais ça trop mignon et ça rassure.» Je fais une pause et je reprends. « Tu dis ça maintenant que tu ne veux pas de copain, c'est parce que tu n'es pas encore amoureuse. Quand tu le seras et que tu penseras h24 à lui et que tu auras des papillons dans le ventre tu changeras d'avis et c'est tout le malheurs que je te souhaite de tomber amoureuse et d'être la plus heureuse des femmes.» Je veux que le bonheur de ma soeur, même si en amour elle risque de souffrir comme tout le monde, mais je serais là pour la conseiller et la câliner quand ça arrivera, même si c'est une grosse dispute ça fait souffrir sur le coup. « Une vieille hein ? j’aurais bien aimé voir ça ! » Je ris parce que voir ma soeur souffrir pour le moment ça fait mon bonheur c'est un moment rare. « Oui je te jure au moins la cinquantaine, enfin c'est pas vieux mais pour moi sur mes 27 ans c'est vieux. Tu peux le voir elle vient encore souvent au bar, mais quand je la vois arrivée et que je peux je me sauve dans mon bureau. Elle est collante et ça vieille drague beurk. Une fois elle ma tapoter les fesses, alors que j'étais parti servir. On dirait une midinette quand elle me voit. » Je souris parce que ça me fait rire, mais quand je la vois arriver au bar ça me fait par rire et je me dis souvent ah non pas elle! Mais bon c'est une cliente et je suis obligé de la servir même si souvent j'évite que ça soit moi et je me faufile loin d'elle...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 28 Mar - 20:05    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Lorsque Jayden me demanda ou donc je mets tout ce que je mange, je glousse en désignant mon ventre. Ce à quoi il répond qu’il doit y avoir des trous. Nouveau gloussement de ma part, puis il ajoute que je peux effectivement manger tout ce que je veux aujourd’hui, mais qu’il n’en sera pas toujours ainsi. Ça va, y’a des mecs de ton âge qui ont bien plus de graisse que toi, tu t’en sort bien je trouve ! » dis-je, alors. Je ne trouve pas que mon frère est gros, mais je ne suis peut-être pas très objective justement parce qu’il est mon frère. C’est comme lui quand il disait que je ne suis pas grosse ou pas moche. Je fronce les sourcils. « Je n’aime pas tellement courir ! » finis-je, par admettre. « Mais on peut éventuellement faire du vélo ? » proposais-je. Il voulait que je sorte, il voulait que je fasse du sport avec lui, c’était l’occasion idéale. Malheureusement, la conversation dévia sur les garçons, pourquoi, je n’en sais rien, mais mon frère y tenait, visiblement. Et j’avais beau lui dire que je me fichais de savoir ce que les garçons de mon âge pouvaient pensés de moi, il était bien décider à avoir le dernier mot. « Justement, ça ne m’intéresse pas de le savoir ! » je proteste, en croisant les bras sur ma poitrine. C’est vrai quoi, à quoi ça m’avance de savoir si je plais à des mecs de mon âge ? Finalement, il change de direction en me parlant des sorties, mais je rebondie bien vite en lui rappelant que ça n’a jamais été ma tasse de thé, que j’ai toujours fait passé mes études avant tout le reste, ce qu’il sait parfaitement. « Je pourrais m’amusée lorsque j’aurais terminé mes études, tu sais ! » dis-je, bornée. Jayden et moi sommes tous les deux des fortes têtes, il ne baisse pas les bras et moi non plus quand il s’agit de démontrer qui a raison et qui a tort. Il me parle alors de shopping et je ne peux pas me retenir de rire. « Du shopping ? T’es sérieux ? Tu serais vraiment prêt à aller au centre commercial avec moi ? « Je lui demande alors. Pour le coup, je suis prête à tenter l’aventure, même si essayer des fringues, ça me gonfle. Mais rien que pour voir combien de temps mon frère peut tenir. Je finis par admettre que les discussions de filles, ça ne m’intéresse plus, mais malheureusement, Jay poursuit sur sa lancée pour me demander ce qui m’intéresse, non sans me dire que je ne vais pas leur parler de la pluie et du beau temps. « Je ne te parle pas de météo, mais de sujet intéressant. Le réchauffement climatique, la peur des attentats, Donald Trump ! Il y a pleins de sujets intéressants dont on peut parler. Des sujets autres que ce que je vais porter pour aller en cours demain ! » J’avais sans doute grandie trop vite et si ce genre de choses pouvaient m’intéressés lorsque j’étais encore au lycée, aujourd’hui, ça ne me plaisait plus. Le problème, c’est que je commençais à m’énervée après mon frère et il voulait éviter une tempête. Je finis par lui dire que j’en avais assez qu’on me demande sans cesse comment j’allais, que c’est précisément à cause de ça, que j’évitais mes copines. « Mais justement ! On me demande sans cesse comment je vais et j’en ai marre ! C’est pas en me posant la question toutes les trente secondes que ça vas changer ! Après, on s’étonne que je préfère restée seule. Je veux bien voir mes amies, mais uniquement si elles agissent comme avant, hors, ce n’est pas le cas ! » finis-je par dire. Puis, Jayden dévit sur un autre sujet, la sexualité. Je me demande bien comment on en est arrivé à parler de ça. Et je suis mal à l’aise. J’aurais préféré avoir cette conversation avec Haylie, encore que … « Et alors quoi ? Je suis désolée si je ne l’ai pas déjà fait. Je ne vais pas sauter sur le premier venu histoire d’en être débarrasser ! » dis-je. J’étais peut-être majeur sexuellement, ça ne changeait rien, contrairement aux autres filles de mon âge, je ne pensais pas du tout à ça. Bien sûr, j’avais conscience que ça pouvait changer du jour au lendemain, mais pour le moment, ce n’était pas le cas, et c’était très bien. Je ne comprenais l’obsession de mon frère sur le sujet. « Ouais bah on verra bien à ce moment-là ! » fis-je. Inutile de préciser que je n’étais pas pressée, j’avais dans l’idée que Jayden ne le comprendrait pas, moi-même, je ne comprenais pas en quoi s’était si important. Mon frère me parla ensuite d’une femme bien plus âgée que lui et qui lui avait fait du rentre dedans au bar, ce qui me fis glousser de rire, encore une fois. « Elle a succombé au charme Hamilton ! » pouffais-je.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mer 5 Avr - 22:23    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

bon faire courir ma soeur était une mauvaise idée. Mais c'était juste pour passer du temps ensemble et éliminer tout ce qu'elle mange. « Ça va, y’a des mecs de ton âge qui ont bien plus de graisse que toi, tu t’en sort bien je trouve ! » Je souris aux paroles de ma soeur, j'étais content, bon c'est vrai il y a tellement plus gros que moi. J'aime faire du sport, prendre soins de mon corps et me muscler. « c'est gentil ça ma petite chérie. Mais j'ai pas de graisse ce n'est que du muscle.» Dis-je en soulevant un peu mon haut et regardant mon ventre. « Il n'y a pas de graisse regarde moi. Touche tu verras c'est dur.» J'étais fier de mon corps et je me bat assez pour l'entretenir entre le footing, la musculation.  « Je n’aime pas tellement courir ! » finis-je, par admettre. « Mais on peut éventuellement faire du vélo ? » Ah ma soeur et le sport c'est pas sa tasse de thé. Mais quand elle me propose du vélo, je réfléchis et j'accepte. « Ok pour le vélo, c'est cool aussi on va bien s'amuser. Prépare toi à muscler tes cuisses.» Je souris oui parce que si elle n'en fait pas souvent le lendemain elle va le ressentir. Puis ce moment va être agréable et peut-être encore plus que de courir où j'aurais entendu Meghan râler tout le long. Ensuite je parle de mec à ma soeur, de savoir si elle plait etc, mais elle s'en contre fou.  « Justement, ça ne m’intéresse pas de le savoir ! » Je la regarde et soupire, elle est sérieuse ? Elle doit être la seule des filles. « On aime savoir si on plait à quelqu'un. Quand un homme se retourne pour te regarder avoue ses agréable ?» Enfin moi quand une femme le fait ça me plait et je suis content. Ma soeur est têtu tout autant que moi, enfin ça fait partie de la famille, on les tous.  « Je pourrais m’amusée lorsque j’aurais terminé mes études, tu sais ! » Je la regarde d"un air  tu te fou de ma gueule ? Façon je connais ma soeur et même après ses études elle s'amusera pas. « Tu me dit ça pour que je te lâche, mais tes jeunes c'est maintenant qui faut profiter. Puis une fois tes études terminé, tu trouveras du boulot ce que je te souhaite et tu n'auras pas le temps et tu n'auras pas profité de ta jeunesse.» Je peux être chiant et je lâcherais pas l'affaire. «  Regarde moi je bosse et j'ai plus tellement le temps de m'amuser. Mais j'ai profité de mon adolescence.» Puis bon sortir un peu au soir ça ne va pas la tuer ni faire rater son année, mais le faire comprendre à ma soeur c'est mission impossible. Mais bon je tente quand même jusqu'au jour où elle craquera.  « Du shopping ? T’es sérieux ? Tu serais vraiment prêt à aller au centre commercial avec moi ? » Oui j'étais prêt à faire une journée shopping avec ma soeur, je vous jure elle me fera faire des drôle de chose. Qu'est-ce que je déteste ça, surtout avec des filles elles ne savent jamais ce qu'elles veulent, elles font cent fois le tours des rayons et changent constamment d'avis et pour finir il fait toujours une chaleur à mourir dans les magasins. Enfin ça serait une journée atroce pour moi, mais pour Meghan je suis prêt à tout. « Oui je suis partant pour une journée shopping avec toi. On se fait ça la semaine prochaine si tu veux ?» En temps normal il aurait fallut me payer cher pour que j'accepte une journée pareille. Mais Meghan aller sûrement m'entendre râler, souffler mais pas grave c'était tout moi.  « Je ne te parle pas de météo, mais de sujet intéressant. Le réchauffement climatique, la peur des attentats, Donald Trump ! Il y a pleins de sujets intéressants dont on peut parler. Des sujets autres que ce que je vais porter pour aller en cours demain ! » J'écoute ma soeur je comprends qu'il y a des sujets bien plus intéressant, mais pour son âge ce sont des sujets qui intéresse peu ses amis. Je sais que ma soeur est tellement studieuse que ce genre de conversation importante sur ce qu'il y arrive dans le monde l'intéresse.« Tu peux effectivement parler de ses sujets important, mais pas à longueur de journée. Parce que t'es amis veulent peut-être penser à autre chose que cela dont peut-être vous pouvez en parler en cours. Quand elles sont en dehors de l'école elles veulent parler de tout sauf de ce genre de sujet. Après le mieux et de parler des deux comme ça tout le monde est content.» J'essaye de trouver le juste milieu, parce que je ne veux pas que ma soeur croit que je suis du côté de ses amis et que je ne la soutient pas. Puis si elle veut parler de ce genre de conversation sérieuse, Haylie et moi on est là. « Mais justement ! On me demande sans cesse comment je vais et j’en ai marre ! C’est pas en me posant la question toutes les trente secondes que ça vas changer ! Après, on s’étonne que je préfère restée seule. Je veux bien voir mes amies, mais uniquement si elles agissent comme avant, hors, ce n’est pas le cas ! » J'écoute attentivement ma soeur et au fond je la comprends ça aurait tendance à me prendre la tête si on me demande tout le temps comment je vais. Je regarde ma soeur et je lui dis calmement. « Pourquoi tu ne leurs dit pas tout simplement, comme ça peut-être qu'elles vont agir comme avant et te demander comment tu vas une seule fois dans la journée juste au matin quand tu arrives. Mais si tu ne leur dit pas elles ne peuvent pas le savoir.» Même si faut qu'elle pète un câble devant elles, au moins elles vont comprendre. Moi je veux bien leur parler, mais je ne propose pas cette idée à Meghan elle refusera automatiquement que son frère s'en mêle. « Et alors quoi ? Je suis désolée si je ne l’ai pas déjà fait. Je ne vais pas sauter sur le premier venu histoire d’en être débarrasser ! » J'avais la réponse à ma question m'a soeur ne l'a jamais fait et au fond c'est stressant je vais m'inquiète quand elle le fera pour la première fois, même si je sais que je serais pas au courant et je serais sûrement le dernier au courant de la famille. « Je t'interdis de sauter sur le premier venu, il faut que tu sois amoureuse et prête et pour cela il est important de savoir si tu plait à des hommes.» Dis-je en souriant, je revenais sur cela mais preuve que j'avais raison. Mais je ne veux pas qu'elle couche juste pour ne plus être vierge. La première fois est important surtout pour une femme. « Ouais bah on verra bien à ce moment-là ! » Je souris et n'insiste pas, je vois que je l'énerve à parler de tout cela, mais il faut que je préviens ça fait parti de mon rôle maintenant et pourtant je m'en serais bien passé et laisser ce rôle aux parents. Comme moi quand ils m'ont parlé de préservatif, de maladie, des filles etc enfin c'était pas agréable et je trouve que c'est pire quand c'est les parents parce qu'on est encore plus gêné. « Elle a succombé au charme Hamilton ! » Je regarde ma soeur et je grimaçais, ah non je ne veux pas imaginer cela, même si je sais que dans la famille on est plutôt beau. « Qu'elle va succomber ailleurs. Où je vais lui présenter un oncle, il sera de son âge.» Dis-je en rigolant, évidemment je ne ferais jamais ça, façon je ne veux pas de cette femme dans ma famille, ça serait l'horreur pour moi. « Bon aller vient on va au cimetière.» Dis-je en enfilant mes chaussures et prenant ma veste...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Ven 21 Avr - 18:12    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Le seul sport qui me plaisait vraiment et que j’adorais, je l’avais mis de côté à la mort de nos parents, parce que je n’avais pas, je n’avais plus, l’énergie nécessaire pour sauter en l’air en hurlant des encouragements aux joueurs de l’équipe de basket-ball de l’université. J’aimais ça pourtant, mais je ne le voulais plus. Peut-être qu’un jour prochain, je reprendrais, je ne le sais pas vraiment, mais à l’heure d’aujourd’hui, je n’y tiens pas. Jayden est-il au courant que j’ai laissé tomber l’équipe ? Je ne lui ai pas dit, pas plus qu’à Haylie, mais parfois, je me pose la question. Cela expliquerait son obsession de faire du sport avec moi. Parce que, d’accord, j’ai un bon coup de fourchette, mais pourquoi subitement il veut me mettre au sport ? A coup sûr, il est au courant et c’est sa manière de me le faire savoir. N’aimant pas courir, je lui parle de faire du vélo ensemble, ce qu’il accepte, apparemment ravi. Au moins, nous auront trouvé un terrain d’entente sur ce point précis. Parce que, pour le reste, c’est une autre paire de manches. Il me parle garçon, ce qui me met aussitôt sur la défensive. Sujet tabou pour moi, parce que je ne m’intéresse pas aux mecs, et à la façon dont mon frère en parle, j’ai l’impression d’avoir une tare, de ne pas être normal. « Et bien pas moi ! Je te l’ai dit, je m’en fiche ! » dis-je, en croisant les bras d’un air résigné, tandis que j’essaye vainement de lui faire comprendre que je me fiche de savoir si je plais ou pas. Il a l’impression que je me paye sa tête, pourtant, c’est la vérité. A l’heure d’aujourd’hui, je n’ai pas envie de faire la fête. Je vais me rendre aux soirées pour faire plaisir et au final, je serais celle qui garde les verres et je ne comprends pas pourquoi il ne le comprend pas. Je reste muette quand il me rétorque que je passe à côté de ma jeunesse. Je finis toute fois par m’énervée franchement et lui dire que je ne vais pas sauter sur le premier venu, juste histoire d’être débarrassé de ma virginité. Il semble avoir l’information qu’il cherchait à obtenir depuis toute à l’heure et je me sens conne. Comme toute nue, alors que j’ai tous mes vêtements sur le dos. Bon sang, pourquoi est-ce qu’il veut savoir ça ? Pourquoi est-ce que je devrais absolument avoir un petit copain ? Ça ne m’intéresse pas. Je suis très bien toute seule, aussi heureuse que je devrais l’être étant donné les circonstances. Est-ce que ça fait de moi une fille pas normale pour autant ? Car j’ai vraiment l’impression de ne pas être normale aux yeux de mon frère et ça me fait de la peine. Je reste une nouvelle fois muette quand il me parle de sujet de conversation. Jay est probablement encore plus borné que moi, ça ne sert à rien de débattre. Une chose est sure, si je vais devoir avoir ce genre de conversation jusque-là fin de ma vie, je ne vais plus parler beaucoup. Ceci dit, c’est peut-être une solution, de laisser parler les autres et de secouer la tête pour dire oui ou pour dire non. A la longue, je deviendrais peut-être invisible et on me fichera la paix. Le rêve. Je ne dis pas que je ne veux pas parler, mais franchement de débattre pendant des heures au sujet d’un tube de rouge à lèvre, ça m’intéresse pas. Je suis une vielle dans le corps d’une adolescente, c’est tout de même pas de ma faute. Et j’estime que si personne ne fait l’effort de parler de ce qui m’intéresse, je ne vois pas pourquoi je devrais faire cet effort moi aussi. Selon moi, l’amitié, c’est à double sens. Et si je suis la seule à faire des concessions, c’est qu’il y a un gros problème, non ? Je finis par lui avouer que j’en ai plus qu’assez que l’on me demande sans cesse comment je vais, d’où ce besoin de solitude et Jay semble comprendre ou je veux en venir. « Crois-moi, j’en ai parlé ! Mais elles doivent probablement être sourde. » dis-je, puisque ça ne changeait pas grand-chose à la situation. Puis, alors que je ne m’y attends pas, il me propose une journée shopping. Si je n’avais pas été assise, je serais probablement tombée le cul sur ma chaise. « Ok d’accord ! » approuvais-je. Ce n’est pas que j’ai réellement envie de faire les magasins, mais j’ai envie de rire. De voir mon frère perdre patience parce je resterais des heures dans la même boutique pour ne rien acheter au final. Finalement, il me parle de cette femme d’un âge certain, qui lui fait du charme au bar, ce qui me fait pouffer de rire. Il m’indique vouloir lui présenter un de nos oncles. Je sais bien qu’il plaisante, mais je saute sur l’occasion. « L’oncle Bob ? » fais-je, en enroulant une mèche de cheveu autour de mon doigt. Il faut bien dire ce qui est, l’oncle Bob est un véritable bout en train. Enfin, Jayden se lève et annonce que nous partons pour le cimetière, juste au moment où je termine de ranger dans les placards, tout ce que j’avais sortie.
[/quote]

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 14 Mai - 19:46    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

E« t bien pas moi ! Je te l’ai dit, je m’en fiche ! » Ma petite soeur est aussi têtue que moi, c'est pénible pourquoi elle me ressemble autant ? On ne lâche pas le morceau ni elle ni moi. Mais bon pour ce qui concerne les garçons et le fait que les filles aiment savoir si elles plaisent m'a soeur s'en contre fou et ne change pas d'avis. Bon je vais lâcher le morceau premier, après tout tant pis pour elle. Elle est jeune et elle a encore le temps pour les garçons et elle finira par vouloir savoir à qui elle plait savoir qu'elle genre d'homme se retourne pour elle etc. Mais vu que les hommes pour le moment ne l'intéresse pas et il y a que les études qui l'intéresse je vais la laisser dans ses études et la nourriture aussi ça elle aime. « Ok je n'insiste plus, puis d'un côté profite de ta jeunesse et liberté.» Même si pour moi ma jeunesse et liberté c'était avec des filles et draguer, mais pas ma soeur alors je la laisse dans sa vie enfin je surveille quand même. Je veux le bonheur de ma petite soeur et il y a du boulot depuis le décès de nos parents. Ce n'est pas simple pour moi tout cela.  « Crois-moi, j’en ai parlé ! Mais elles doivent probablement être sourde. » Ah ses amis s'inquiète pour elle c'est humain d'un côté, mais d'un autre je peux comprendre l'énervement de ma soeur, à force ça doit être quand même être pesant. « Tu as cas leurs payer des cotons tiges pour nettoyer leurs oreilles.» Je la regarde et je me marre, c'était pourri mais ce n'est pas grave si ça fait rire que moi, fallait bien mettre un peu d'humour dans tout cela. « Non plus sérieusement, ce sont des connes dans ce cas, et on peut rien faire. Enfin faut être patient avec le temps ça va passer et elles vont oublier que tu vas tellement mal à leurs yeux.» C'était la seule solution attendre et prendre son mal en patience. Enfin sinon si c'est moi qui y va gueuler en coup pour dire que ma soeur va bien, elles vont se rappeler de moi, alors on va éviter. « Ok d’accord ! »  Voilà j'étais bon pour une journée shopping et encore heureux que je ne sais pas ce que veux faire ma soeur sinon il en serait hors de question de rester des heures entière dans un magasin, essayer des tonnes de choses et sortir sans rien, je serais contre et je vais péter des câbless ce jour là. Elle va me rendre dingue et je risque de la tuer et lui  faire acheter n'importe quoi si c'est moi qui choisi. Enfin j'espère surtout qu'elle ne me fait pas essayer des fringues à moi surtout, c'est la pire des choses qui m'énerve perdre son temps à essayer des fringues alors qu'il fait trop chaud dans le magasins et en essayant les fringues on a encore plus chaud. Moi je n'essaye jamais je prends ma taille et si ça ne va pas je viens l'échanger avec la taille en dessous ou au dessus et hop c'est réglé. Je m'habille rapidement et peu dans les magasins. Alors que les femmes elles peuvent passer des heures entières comment elles font ?  « L’oncle Bob ? » Ah je souris à ma soeur, mais il était hors de question que je case ma cliente avec un oncle, elle serait après de ma famille et elle me draguerait encore pendant les repas en famille je suis sûr. C'est l'horreur je ne veux pas. « Non non non, encore oncle. Elle se débrouille pour se trouver un mec mais pas de notre famille.» Même si oncle Bob aurait bien besoin d'une femme il en serait temps. Il était temps d'aller au cimetière, mais ma soeur venait de tout bien ranger ce qu'elle avait mis en bordel en rentrant. Je me marre en la regardant. « En faite tu peux tout ressortir sauf ton sac de cours on en aura pas besoin.» En mode chiant je fais fort. J'ai plus qu'à attendre ma soeur qu'elle se rhabille. « En rentrant tu ranges bien tout comme tu viens de le faire, tu seras un ange et de toute manière je ne passerais pas derrière toi pour ranger ton bordel.» Je m'appuie contre le mur en la regardant. « On passe devant un fleuriste on prendra un bouquet, je crois que celui que j'ai mis la semaine dernière doit commencer à faire la gueule.» J'aimais mettre toutes les semaines un bouquet de fleurs, il fallait que j'entretiens leurs tombe et leur parler, me confier et dire à quel point ils me manquent et que c'est de plus en plus dur sans eux, même si en dehors je ne le fais pas voir. Je fais semblant que je suis fort et que tout va bien alors que non c'est tout le contraire, je n'arrive pas à faire le deuil de mes parents...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 23 Mai - 11:09    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Oui, j’étais bornée, je le savais, mais je n’aimais pas que l’on pense pour moi. C’était la vérité, je me fichais de savoir ce que les garçons pouvaient penser de moi, ce n’était pourtant pas difficile à comprendre ? Je pousse un soupir soulagé, un soupir exagéré, lorsque Jayden finit par renoncer à toute tentative pour me convaincre du contraire. Les mecs ne m’intéressent pas. Pas plus que les filles d’ailleurs, c’est mon droit le plus strict. « Ouf ! » fis-je, en le regardant. Je n’aime pas les disputes, surtout pas avec mon frère, mais s’il avait continué, je l’aurais sans doute planté là en claquant la porte et il aurait pu dire adieu à sa sortie au restaurant, il y serait aller tout seul. Je finis parler de mes amies et de leur obsession à toujours me poser les mêmes questions, ce qui, bien sûr, commence à me courir sérieusement sur le haricot. Lorsque je dis à mon frère avoir essayer de leur en parlé, mais qu’elles ne comprennent pas, ou plutôt si, mais elles ne veulent pas le comprendre, il me sort une connerie à propos de coton tiges pour les oreilles. J’hausse un sourcil en le regardant. « Vraiment très spirituelle ta blague ! » lui dis-je, en pouffant, bien que ça ne soit pas très drôle. Mon frère fait toujours des blagues qui ne font rire que lui, mais quand il le fait, il semble tellement content de lui que je suis obligée de rire. « J’suis pas patiente ! » fais-je, quand il m’indique que la solution est d’attendre qu’elles se calment toutes seules. Non, je ne suis pas patiente du tout et le fait de devoir répéter les mêmes phrases sans arrêts à ses filles, ça ne m’encourage pas du tout à rester amies avec elles. Jayden me propose ensuite une sortie au centre commerciale, que j’accepte. En fait, je n’ai pas spécialement envie de faire les magasins, mais les faire avec mon frère ça peut être amusant, car lui non, il n’a pas une patience d’ange. On se ressemble énormément tous les deux. Il me parle ensuite d’une cliente de son bar qui le drague ouvertement, sauf qu’elle est beaucoup plus âgée que lui, ce qui ne l’intéresse pas. Je le taquine alors en lui disant qu’on devrait lui présenter notre oncle Bob, mais Jayden ne semble pas d’accord. « Tu veux que je laisse la bouffe sur la table ? On va manger à l’italien, tu te souviens ? » je lui demande, sans comprendre sa remarque. Pourquoi tout ressortir ? Enfin, je remonte rapidement dans ma chambre afin d’y posé mon sac de cours, je fourre mon téléphone portable dans la poche de ma veste en jean et je redescends l’escalier quatre à quatre pour enfiler ma paire de basket vieille comme le monde. Le tout ne m’a pas pris plus de cinq minutes. J’appréhende cette sortie. Je vais souvent au cimetière, tous les jours en fait, mais je n’y suis jamais aller avec mon frère et ça me fait un peu peur.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

avatar
Jayden Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 382
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Dim 11 Juin - 18:54    






Meghan & Jayden


Un soir après les cours.

J'aime ma soeur plus que tout au monde, je ferais tout pour l'aider à aller mieux même si ce n'est pas demain la veille mais je ne compte pas baisser les bras.  Je peux remettre cette conversation plus tard pour savoir où elle est en et si elle pense toujours la même chose des garçons. Je la regarde en j'arquai un sourcil quand je l'entends dire ouf parce que j'abandonnais la conversation. « Je t'ai entendu et j'abandonne pour le moment, on en reparlera un autre jour compte sur moi.» Dis-je en souriant. Mais en même temps je ne veux pas qu'elle regrette plus tard sa jeunesse de tout ce quelle n'a pas fait. Ensuite j'ai sorti une blague très pourri, mais ce n'est pas grave parfois ça sort tout seul. « Tu me connais, ça sort tout seul.» Je crois que parfois je réalise même pas mes conneries, mais c'est ce qui fait mon charme. Je souris quand ma petite-soeur me dit qu'elle n'est pas patiente, je crois que c'est de famille. Enfin moi j'ai un peu de patience, mais elle a des limites à ne pas trop dépasser et je déteste trop attendre et tourner en rond ça m'énerve tellement. « Sans blague on la remarqué que tu n'étais pas patiente. Bon tu as plus qu'une chose à faire, dans ce cas quand elle te pose la question, tu leur fou un coup de boule comme réponse. Tu es sûr après elle ne vont plus te le demander.» Dis-je en rigolant, évidemment ce n'était pas à faire, car elle risque surtout des ennuis et ne plus avoir d'amis. On devait partir au cimétière et après aller manger. Je laisse ma soeur ranger c'était beau même si elle doit ressortir ses chaussures etc, je la laisse monter et ensuite redescendre et me rejoindre. « Non pas la bouffe, mais tes affaires persos. Je n'ai pas encore Alzheimer ma belle, je suis jeune et beau.» Je la regarde mettre ses chaussures, je fais une moue triste et je la regarde. « Sérieusement acheter une paire de baskets ne serait pas du luxe, limite on va voir ton orteil. Tu en a pas des autres plus potable ?» Dis-je inquiet, elle va pas en cours comme cela si ? Pourquoi elle me demande pas des sous. « Bon demain on va faire les magasins et surtout un magasin de chaussures et c'est non négociable. Tu viens au bar après les cours et on ira faire du shopping, parce que là bientôt tu vas traîner en pantoufle.» Voilà demain après les cours, je prendrais ma pause pour amener ma soeur acheter des chaussures, parce que là l'heure est grave. J'enfile ma veste et je regarde ma soeur et on y va. On prend ma voiture. On arrive rapidement ce n'était pas si loin. Une fois garé je regarde ma soeur en souriant, c'était la première fois que j'allais venir au cimetière avec Meghan alors ça fait étrange de la voir ici. Puis peut-être qu'elle va se confier devant la tombe de nos parents et se rappeler de bons souvenirs en famille...

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5489-jayden-o-la-vie-peut-etr

avatar
Meghan Hamilton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 286
Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦ Mar 20 Juin - 10:55    

Un soir après les cours- Jayden && Meghan -
Je grogne en entendant la remarque de Jayden. Il compte reprendre cette conversation plus tard. Et bien, il risque d’être déçue car je ne compte pas changer d’avis. Pourquoi devrais-je me prendre la tête avec un mec ? Franchement ! Je peux parfaitement profiter de ma jeunesse sans être obligé d’être suspendu au coup d’un imbécile qui n’aurai qu’une seule chose en tête, me dépuceler. Erk. Je lui tire la langue. Une chose est certaine, je vais le surveiller et quand il recommence, j’irais m’enfermée dans ma chambre. Une fois, ça passe. Deux fois, non merci. Je préfère encore avoir cette conversation avec Haylie, au moins, ça fait moins d’étincelles. J’adore mon frère, mais quand il a idée derrière la tête, il ne l’a pas ailleurs. Malheureusement pour moi. Et puis, mince, en quoi est-ce que c’est si important ? J’ai que dix-huit ans, pas trente ! J’ai tout le temps devant moi avant de penser aux garçons et le seul, qui a de l’intérêt à mes yeux, en dehors de mon frère, c’est Morgan, mais il est mon meilleur ami, rien de plus. Je ne le vois pas autrement ; bien que je reconnaisse qu’il est beau ; et il ne me voit pas autrement, et c’est très bien comme ça. Pourquoi est-ce que les choses devraient changés parce que j’ai les seins qui poussent ? J’arque un sourcil à sa plaisanterie, mais je ne fais pas de commentaires. Mon frère est le roi des blagues qui tombent à plats, il tient ça de notre père. J’admets ensuite ne pas être patiente, ce qu’il sait parfaitement. Je détiens la palme de l’impatience dans notre famille. « C’est une idée ! » fis-je, en pouffant, quand il me propose de mettre un coup de boule à la prochaine personne qui ne comprendrait pas que je n’ai pas envie de reparler de certaines choses, histoire d’être parfaitement claire. Je sais bien que Jayden a dit ça sur le ton de la plaisanterie, mais moi, je suis sérieuse et j’y songe sérieusement. Si crier et se montrer douce ne sert à rien, autant essayer la manière forte. Je vais garder cette possibilité dans un coin de ma tête, mais pour l’heure, je vais continuer ce que je fais de mieux, c’est-à-dire les éviter. « Tu peux être beau et avoir un Alzheimer ! » pouffais-je avant de monter poser mon sac de cours et récupérer mes chaussures dans ma chambre. Je n’avais pas l’intention de vider le sac de toute manière, puisque j’ai les mêmes cours qu’aujourd’hui, demain. Il fait ensuite un commentaire sur mes chaussures et je baisse les yeux tristement. Je sais qu’elles sont pourries, mais elles ont une valeur inestimable à mes yeux. C’est sentimental. Et quand il parle d’aller en acheter une paire neuve avant que je ne finisse en pantoufle, je croise les bras. « C’est maman qui me les a achetés ! » fis-je, d’une voix plaintive. Autrement dit, c’est hors de question que je les change car c’est le dernier cadeau qui me reste d’elle. Nous quittons ensuite la maison pour nous rendre jusqu’au cimetière et je dois dire que ça me fait tout drôle d’y être avec mon frère. D’ordinaire, j’y suis seule. Quand nous arrivons, je prends sa main, comme je faisais quand j’étais petite fille. J’ai les jambes qui tremblent. Ce n’est pas pareil de venir ici avec quelqu’un. C’est complètement différent et j’ai peur de ne pas tenir le coup. D’habitude, je leur parle, là, je ne sais pas si je vais y arriver.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


 
Meghan Hamilton
My family is everything to me ⊹ Les choses les plus stupides que l'on fait dans sa vie sont aussi les plus belles. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5484-meghan-pourquoi-bousille

Contenu sponsorisé

Message Re: Un soir après les cours (Jayden)    ♦    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Un soir après les cours (Jayden)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Shojo] Sailor Moon/ L'infirmerie après les cours
» L'infirmerie après les Cours
» [Manga] L'Infirmerie après les cours
» Shojo: L'infirmerie après les cours [Setona, Mizushiro]
» Koi ni oboreru Hôkago (Ai ni nureru Hôkago & Midareru mama ni) - Choko Kabutomaru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ I LOVE MIAMI ♥ :: « Miami et ses secrets » :: ⊱ Living District :: Les Maisons-
Sauter vers:  
Nos chouchous du mois
Amy sherman
Luke Drake
Meghan Hamilton
Emma Warren
Fiches PUB
HTTP:// pub rpg design.
HTTP:// bazzart.