AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 {HOT} Luky ♦ May the truth set you free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Sam 1 Juil - 21:02    


Je me leva donc du banc, le regardant une dernière fois. Comme dit précédemment, je m'extasiais devant de nombreuses choses banales. Mais je n'oublierais pas l'endroit, ni même la place exacte du banc pour y retourner de temps à autre. Il prit ma main doucement, et ce geste me réchauffa le coeur, à l'arrivée dans ce parc, c'est à peine si on se regardait, faisant attention à garder une distance de sécurité et maintenant... Comme quoi, une discussion peut faire bouger bien des choses. Je ne voulais malgré tout pas m'emballern me dire que c'était repartie et puis voila. Non, je me sentais malgré tout gênée. Ce n'était pas le fait de me dire que je finirais de nouveau dans ses bras. J'imaginais déjà sa famille... Comment... Je.. Comment vont-ils vraiment réagir ? C'est grace à sa famille qu'il s'est fait suivre par un thérapeute, parce que je l'ai laissé. Je n'ai pas besoin de me faire un dessin pour certifié que la nouvelle ne les enchantera sûrement pas. Mes pensées vagabondaient çà et là mais jamais je ne détacha ma main de la siennes. Je marchais lentement, profitant encore de cette bonne promenade. Le temps se rafraîchissait, m'arrachant quelques légers frissons, c'est ainsi que je réalisa que je n'étais plus sortie aussi tard depuis longtemps. Il devait étre dix neuf heure et des poussières peut etre même vingt avec l'heure d'été mais mis à part le trajet du boulot a chez moi, je ne faisais quasiment pas de balade. C'est ainsi que je redécouvrais les rues en début de soirée, la nuit posant doucement son voile sur la ville. Un plaisir dont j'étais aveugle depuis pas mal de temps. Je serra doucement sa main, avançant jusqu'a arriver dans ce quartier que je connaissais, je n'avais jamais vu a quel point c'était vivant. Peut être qu'en soit, cette Amy qui s'était endormi dans un coin, venait à peine de se reveiller, elle que je croyais déjà présente depuis un bon moment. Je le suivais, me montrant la voie jusqu'a chez lui. Je me demandais vraiment dans quel genre d'endroit il vivait à présent, était-ce petit comme mon frère ? " Dis... Tu as garder mon plaid ?" je demanda alors, sortant de nulle part. Je commençais a avoir froid et je pensais alors à ce plaid que j'avais completement oublié de prendre en partant à Vancouver, je l'avais laissé à sa place habituel lorsqu'on habitait ensemble : sur le canapé, plié soigneusement. Puis au moins, ça cassait ce silence, même si ce dernier était particulièrement agréable, ce n'etait pas un silence malaisant, juste, un moment de calme afin de profiter l'un de l'autre. J'étais une femme tres tactile, caline, et restait ainsi me mettait pleine de joie, j'etais heureuse de pouvoir etre aussi proche de lui. "Mmh.. Oublie. Il me manque beaucoup moins que toi"

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Sam 1 Juil - 22:43    

Luke & Amy
May the truth set you free

Je ne pouvais pas nier que lorsque je pris la main d’Amy dans la sienne, je craignais certaines conséquences susceptibles de ne pas me plaire, la principale étant que la jeune femme refuse le contact et qu’un malaise s’installe. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Au contraire, alors que nous étions en train de marcher, Amy se permit même de serrer un peu plus ma main, ce qui n’aurait pas pu me faire davantage plaisir. Un petit frisson me parcourut le corps, et je souris doucement, sans toutefois dire quoi que ce soit, continuant la marche en silence, jusqu’à ce que ce soit Amy qui le brise, en venant à me poser une question plutôt inattendue au vu des circonstances, mais pas choquante ou quoi que ce soit. Enfin, elle aurait pu l’être si ma réponse avait été différente, et même si je pensais savoir quoi lui dire, j’hésitai encore un bref instant, un instant qui lui permit d’ajouter un petit commentaire tout simplement adorable qui m’arracha un sourire légèrement amusé qui s’ensuivit d’un petit baiser sur sa tempe que je n’avais pas su garder pour moi. Ce fut qu’après celui-ci que je me décidai à prendre la parole, puis lui dire:  « Oui, je l’ai gardé. » Et plus que cela même, je n’avais pas su le laisser dans une boîte comme je l’avais fait avec le reste des affaires d’Amy. Ce plaid, je m’y étais accroché avec désespoir, pendant un bon moment, tant et aussi longtemps que je pouvais percevoir ne serait-ce qu’un peu de son odeur dessus. Trop souvent probablement, je l’avais étreint entre mes mains, comme si j’espérais que ce geste la ferait revenir, qu’encore une fois, même si ce n’était qu’une dernière fois, je pourrais la prendre dans mes bras, le temps qu’elle s’endorme, emmitouflée dans le dit plaid. Éventuellement, il avait fallu que je cesse de poser ce geste désespéré, mais il n’en demeurait pas moins que je ne m’en étais pas départi pour autant et que celui-ci représentait probablement une des rares décorations de mon appartement, trônant encore sur le canapé, exactement comme elle avait l’habitude de le plier quand elle avait terminé de l’utiliser. Allait-elle le voir sitôt que nous allions arriver ? Je ne saurais pas le dire ici et maintenant, je ne saurais déterminer ce sur quoi elle allait porter son attention en premier une fois arrivés. Cependant, je le saurais bien rapidement, puisque quelques minutes après, nous arrivâmes finalement devant mon bâtiment. Ensemble, nous entrâmes, puis je pris les devants, le temps de déverrouiller la porte de mon appartement. Puis, je l’ouvris, et je me décalai en regardant Amy et en lui disant:  « Après toi… », limite nerveux de la laisser voir le logement que j’habitais depuis qu’elle était partie, le triste de reflet de comment ma vie était devenue monotone sans elle.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Sam 1 Juil - 23:16    


Il m'embrassa la tempe doucement. Je me mise à rire un peu, trouvant cela naturel après tout ce temps passé loin l'un de l'autre. Je ne dirais pas que c'est comme le vélo, que ca ne s'oubliait pas mais... C'était un sentiment presque semblable à cela, sans être toutefois identique. Il me dis alors qu'il l'avait. Je me mis à faire un large sourire. Oui je préférais largement Luke à ce bout de tissu mais... Il avait une signification pour moi, idiote, mais tout de même. Je l'avais acheté quelques temps après qu'on ait emmenagé ensemble. J'avais supplié Luke de venir avec moi car j'étais sûre qu'on avait oublié des choses pour la maison. Puis après une heure voire même plus dans ce fichu magasin à tourner en rond, je m'étais rendu compte que non : nous n'avions rien oublié, et j'étais trop fière pour me retourner vers le jeune Drake et voir sa tête victorieuse et son air de "tu vois, je te l'ai dis". Alors j'ai tourné mes yeux vers la première chose à ma gauche, et ce fut ce plaid. Je le pris pour finalement me retourner vers lui avec un sourire qui pourrait en énerver plus d'un. Et finalement, pour lui prouver qu'il ne m'avait pas accompagné pour rien, je lui avais pris un paquet de réglisse et je me forcais a utiliser cette couverture. Pour m'habituer et l'adopter dans ma vie quotidienne. En repensant à ça, je me mis à rire un peu plus et voir que nous étions apparement arrivé. Il me laissa entrer, me laissant l'honneur de faire mon premier pas dans son environnement. "Merci bien jeune homme !" Mes pieds avancèrent à taton, on aurait dit un animal ne sachant pas où il se trouvait. J'attendis qu'il ferme finalement pour oser aventurer mon regard sur son lieu de vie. Une chose était sûre : c'était plus spacieux que chez Simon et malgré tout, je ne trouvais ça pas si mal. "C'est... Sobre, mais ça te correspond plutot bien ma foi..." Je me réchauffais doucement, j'avais eu le temps de frissonner quelques temps avant d'arriver mais il faisait bon chez lui, c'était agréable. "Je m'attendais à pire en fait. Je suis agréablement surpris monsieur Drake !" Alors que je revins contre lui pour l'embrasser longuement mais de manière très légère pour le laisser le loisir de le couper quand il voulait. Je supposais que malgré le fait qu'il n'ait pas vraiment peur de ma critique envers sa maigre décoration, il devait être stressé, moi même, je l'avais été lorsque je l'avais laissé entrer chez mon frère, mais ce n'était pas mon propre chez moi, alors je n'avais pas été tant nerveuse que ça. Je recula, posant mon sac sur la premiere table trouvée. Puis je vis le canapé et ce petit plaid plié dans le coin. Je me retournais, plutôt amusée et surprise. "Mmh.. Soit tu t'es dédoublé lorsque je t'ai demandé pour vite le préparer, soit tu avais prévu le coup soit... Soit tu l'utilise ? mmh? Tu vois, il a été utile ce bout de couverture !" Je sautillais un peu, mais pas trop, déjà que j'avais ces chaussures a talon depuis la fin d'après midi, évitons une catastrophe. " Ton appartement est vraiment... Mmh.. Je m'y sens bien. C'est le principal pour continuer la soirée ici." J'haussa les épaules en disant cela, oui, je ne m'y sentais pas comme chez moi... enfin... Comme euh.. comme là où j'aimais vivre, mais c'était déjà un début.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Dim 2 Juil - 1:56    

Luke & Amy
May the truth set you free

Ce fut en silence que j’acceptai le remerciement d’Amy. Ne m’attardant pas sur celui-ci, je me contentai de simplement fermer la porte derrière moi, avant de reporter mon attention en direction de mon ex-fiancée pour voir comment elle allait réagir à mon appartement. Celui-ci était quand même spacieux, sans trop l’être non plus. Ce qui manquait vraiment toutefois, c’était une touche féminine, quelque chose qui prouvait que ce n’était pas là qu’un logement temporaire. Le souci c’était que ce l’était vraiment, et plus encore, il respirait le fait que je n’avais pas eu envie de faire quelconque effort. Je croyais que ce n’était pas la fin du monde dans un premier temps, mais maintenant que je le montrais à Amy pour la première fois, je n’en étais plus vraiment convaincu. Qu’allait-elle dire ? Qu’allait-elle interpréter de cette présentation ? Je n’allais pas le nier, je craignais que la conversation redevienne particulièrement délicate, que nous venions encore à parler de comment je m’étais senti au moment de son départ et tout ce qui venait avec, même si je pensais avoir fait sommes toutes le tour de la question. Mais au bout du compte, sa réaction fut tout sauf négative, et j’en fus agréablement surpris. Pendant un instant, lorsqu’elle en vint à dire que cela me correspondait bien, ce fut limite si j’étais persuadé avoir mal entendu. Tout ce que je sus faire, ce fut de froncer les sourcils, et les garder ainsi jusqu’à ce que je me rende compte que ce n’était pas une illusion de ma part, qu’elle avait bel et bien dit cela. À ces nouveaux mots donc, je me permis de lui sourire doucement, sans avoir le temps d’ajouter quoi que ce soit toutefois, puisqu’Amy en profita pour revenir à ma rencontre pour m’embrasser. Allais-je m’en plaindre ? Certainement pas. Toutefois, je décidai de ne pas abuser de ce moment non plus, me contentant de le laisser durer qu’un bref instant, avant de finalement mettre fin au baiser de la façon la plus naturelle qui soit. C’est suite à cela que je me permis finalement de lui dire:  « Si tu trouves que c’est pas si mal, tant mieux. », sachant très bien que mon propos était là essentiellement pour meubler la conversation, ne pas laisser de silence potentiellement gênant s’installer entre nous. Et au bout du compte, ce fut suffisant pour combler tout ce silence, puisque peu de temps après, Amy découvrit finalement le plaid, soigneusement plié sur le canapé. Et c’est là que je me rendis compte qu’il n’était tout simplement pas possible que cette discussion ne devienne pas un peu plus délicate à un moment ou un autre. Parce que même si je tentais de lui mentir, je me disais que jamais je ne serais en mesure d’inventer un mensonge suffisamment crédible pour expliquer le pourquoi du comment ce plaid était là, sur le canapé. Et me disant qu’il valait mieux que je sois honnête, je choisis de lui répondre:  « Je dirais plutôt la troisième option… Enfin, d’une certaine façon. » Je marquai une pause pour mettre mes idées dans ma tête, ce qui laissa le temps à Amy de me dire qu’elle se sentait bien en ces lieux, m’arrachant un petit sourire. Mais bien rapidement, je repris mon sérieux, pour lui avouer:  « Quand tu me manquais trop, je… Je la prenais dans mes mains, parce qu’elle avait encore ton odeur, pour un petit moment… » Suite à cet aveu toutefois, je crus bon de me taire, laissant un silence s’installer, que je tentai tant bien que mal de le combler en lui désignant le salon d’un signe de main en lui disant:  « Installe-toi… Je peux t’offrir… Quelque chose ? » Mes propos s’étaient faits quelque peu maladroits, mais j’avais pour espoir que bouger un peu, savoir à quoi m’en tenir, me permettrait de me détendre, et faire en sorte que la soirée se continue du mieux possible.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Dim 2 Juil - 2:27    


Pour tout avouer. Je ne m'attendais pas à un tel aveux. J'avais bien compris qu'il avait été mal en mon absence mais... Tout de même. Ma mine s'assombrit un peu alors que je m'installais sur le canapé. Je me sentais de nouveau mal. Non pas envers nous en ce moment, mais contre moi, contre mon départ et ma logique des plus douteuses. Il ne m'avait certainement pas tout raconté de sa réaction face à mon départ soudain et a ces actions et décisions qu'il a prit lors des ces quelques mois de séparations. Je secoua légèrement la tête pour arreter de me poser des questions actuellement afin de lui répondre. "Si tu as du jus de fruit, sinon de l'eau me suffira..." Je me calla dans le canapé. Il était plutot confortable, mais je n'étais pas la pour tester les meubles, loin de là. J'avais peur de lui poser mes questions, je n'avais pas envie de le gêner ou de lui ressasser une époque douloureuse. Mais c'était important pour moi de savoir. Je voulais, de manière un peu masochiste, savoir ce qu'il avait vraiment vécu, comprendre sa peine, et ressentir sa souffrance. C'était même essentiel, mais ce n'était pas par pur plaisir, c'était simplement pour me l'infliger, me punir, et en quelques sortes, me conforter dans mon idéee déja largement bâtie du fait que Luke était l'homme de ma vie. C'était peut être idiot de penser comme ça, mais pour moi, cela avait un certain sens : jamais un homme n'endurerait ça si la personne ne lui tenait pas à coeur. J'avais toute confiance aux sentiments de mon Ex-fiancé, mais pour son propre bien... il aurait pû faire autrement... Je tourna ma tête vers le plaid, le prenant alors, appreciant la matière au toucher. Lorsqu'il revînt, je le remercia pour le verre et tapota la place à coté de moi. Je ne voulais pas de distance. Surtout pas maintenant, alors que finalement, je voulais toute la vérité. Ma tête déconfite devait déjà lui donnait la puce à l'oreille. J'attrapa sa main, passant alors son bras autour dans mon dos. "Dis moi tout ce qu'il y a eut Lukaël. Tu étais mal à quel point... ?" J'avais du mal à continuer, je n'avais pas envie de marcher sur la pente glissante qu'on venait de franchir, ma voix déraillée parfois, j'avais vraiment du mal à finir ce que je voulais dire. "Tu t'es fais du mal ? J'ai besoin... De le savoir, je veux tout savoir, je... Je te l'ai dis moi... Car il fallait que tu le sache..." alors que même s'il n'avait pas la mémoire courte, je lui montrais le dessous de mon bras, où l'on pouvait voir une cicatrice de bonne taille, dû a ma tentative que j'ai avorté car l'entaille n'etait pas assez profonde. Elle ne se voyait pas vraiment, puisque la plupart du temps, je gardais mon bras bien collé a mon corps afin de la cacher si je ne portais pas de manche. "Je ne vais pas partir trésor, même si tu m'avoue tout, je ne vais pas m'enfuir et ne pas assumer." J'avais envie que la soirée se passe au mieux, mais a mon humble avis, il fallait passer par ce cap difficile pour y arriver... "Promis après j'arrête... "

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Dim 2 Juil - 3:23    

Luke & Amy
May the truth set you free

Sitôt qu’Amy répondit à mon invitation de manger ou boire quelque chose, j’accusai réception de sa demande d’un hochement de tête, puis sans attendre plus longtemps, je me dirigeai à la cuisine, histoire de lui servir un verre de jus de fruits. Je n’avais pas son préféré en stock, mais je me disais que celui-ci saurait lui convenir quand même, en me promettant que si jamais elle venait à me payer une visite de nouveau, je saurais la satisfaire pour le coup. Une fois que j’eus sorti le fameux jus du frigo, j’en servis un verre, prenant un verre d’eau pour moi-même, avant de retourner au salon. Dans l’ensemble, j’avais fait tout cela plutôt rapidement, mon but premier étant de ne pas trop traîner et ainsi, ne pas faire attendre Amy trop longtemps. Par contre, sitôt que je fus assis dans le canapé avec elle, je me rendis compte que peut-être j’aurais dû être plus patient, prendre le temps de récupérer une certaine contenance avant de revenir auprès d’elle, d’autant plus que je me doutais à la base que la conversation ne serait probablement pas des plus simples, que nous ne parviendrons peut-être pas totalement à faire fi de cet aveu que je venais de lui faire. Bien sûr, je n’étais pas fier de moi, mais en même temps, je savais, je sentais que je n’avais pas vraiment eu le choix. Et désormais, il me fallait assumer les conséquences de mes propos, de mes actes. Soupirant doucement, je ne me sentis toutefois pas prêt à lui répondre sitôt qu’elle eut posé la question, celle-ci me rappelant des souvenirs particulièrement douloureux, d’où le fait que je grimaçai, ce qui encouragea probablement Amy à continuer, à tenter de me convaincre de lui parler, poussant l’audace jusqu’à me montrer la cicatrice qu’avait laissé sa tentative de s’enlever la vue. À la vue de celle-ci, j’eus un pincement au coeur qui me fit grimacer davantage, me poussa même à pincer les lèvres pour ne pas avoir une réaction que je ne saurais contrôler, qui nous ferait tourner davantage en rond dans toute cette histoire. Par contre, cela me fit hésiter encore; si jamais je lui avouais tout, allait-elle s’en vouloir, comme moi je m’étais senti trop souvent coupable ? Allait-elle quitter l’appartement et laisser un silence, un malaise entre nous ? Je n’avais pas pu faire autrement que de le craindre, pendant un instant, jusqu’à ce que mon ex-fiancée, comme si elle avait lu dans mes pensées, vint à me rassurer qu’elle n’allait pas aller où que ce soit. Encore une fois, je me pinçai les lèvres, fermai même les yeux un instant, et sachant que si ce n’était pas maintenant que je lui disais, qu’il me faudrait lui dire à un autre moment, je pris mon courage à deux mains, et je lui dis:  « Je ne me suis pas fait du mal, enfin… Pas à proprement parler. » En gros, pas comme elle, elle l’avait fait, voilà ce que je voulais dire, sans être capable de trouver les mots toutefois, puisque la vérité comme telle était trop crue à mon avis. Et puis, je savais que ce n’était pas ce qu’Amy voulait savoir, ou plutôt, que ce n’était pas seulement ce qu’elle voulait savoir. J’aurais voulu que ce que je venais de dire soit là le nécessaire, ne pas avoir besoin d’aller plus loin, mais sachant que je n’avais pas le choix, espérant de tout coeur que ce serait fini suite à cela, je pris mon courage à deux mains, puis j’ajoutai:  « Au début, j’étais surtout triste… Je ne parlais à personne… Je rentrais à la maison et je pleurais, des soirées entières, des journées entières… Mes collègues tentaient de savoir comment j’allais, mais je n’en parlais pas, ça faisait trop mal… » De toute façon, jamais je n’avais été du genre à exposer ce qui me faisait sentir mal à la base et ça, Amy le savait. Sauf que là, je m’étais retrouvé à vivre une situation plus douloureuse que jamais, une situation où j’avais carrément tout perdu. En tout cas, c’était comme ça que je l’avais senti. Ou si ce n’était pas cela, ç’avait fait si mal qu’expulser ma peine n’avait pas été suffisant, comme je le mentionnai à Amy en poursuivant ainsi:  « Après, quand c’est devenu trop difficile, j’ai tenté autre chose… J’ai tenté de fumer, parce que j’ai vu plein de gens le faire en disant que ça évacuait le stress, mais ça n’a pas marché. Et le soir, pour dormir, je… Je buvais, tant et aussi longtemps que je ne sombrais pas… » Les premiers jours, il ne fallait pas grand-chose pour y parvenir, mais plus le temps était passé, plus il m’en fallait. Mais heureusement, on m’avait rattrapé à temps, et désormais, je pouvais dire:  « Mais je n’ai pas touché à une cigarette ou une goutte d’alcool depuis… Et je n’ai pas l’intention de le faire non plus… » C’était là mon propos qui se voulait peut-être le plus rassurant dans tout ce que je venais de dire, même si au fond, je n’étais pas convaincu que ce l’était vraiment. Mais là, tout de suite, je ne savais plus comment réagir, comment penser, alors je m’arrêtai là, tentant tant bien que mal de soutenir le regard d’Amy pour voir sa réaction.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Dim 2 Juil - 19:11    


Je restais contre lui en fermant les yeux, attendant finalement qu'il me dise ce qu'il a fait pendant mon absence. Je plaça à l'aveugle le plaid sur nous deux, en profitant de me réchauffer contre lui. Je devais l'avouer, mais j'avais peur de cette vérité que je lui avais probablement forcé à dire. J'en étais effrayée. Et déjà, avec ce début de phrase qu'il débuta, ca ne faisait que confirmer les choses : ce "pas à proprement parler" ne signifiait pas de la douleur physique, et d'un coté, ça faisait du bien de savoir qu'il n'avait pas été un imbécile comme moi, à me marquer idiotement. Luke n'a jamais été du genre bavard, surtout sur ce qu'il ressentait, je le poussais tant bien que mal mais moi-même parfois, j'avais de la difficulté a lui faire dire ce qu'il avait. Le reste me fit un léger choc. Je m'étais préparé à quelques choses du genre mais je ne pensais pas que le brun puisse se ruiner la santé. Bien sur, on évacue tous le chagrin comme on peut mais l'alcool était l'une des manières les plus facile. Je l'avais aussi tester et cela ne m'avait pas réussi, au vu que j'avais finis dans un lit à faire une crise de nerfs. Toujours mes yeux fermés, je l'imaginais seul à faire ce qu'il me décrivait, mon coeur se serrait davantage, j'aurais dû etre là, j'aurais dû ne pas être égoiste. Je soupira longuement avant de rouvrir mes paupières, me penchant pour aller chercher mon verre puis retourna me caler contre lui. "Je ne veux pas te voir comme ça. Rien que de l'imaginer je... Non... Si tu n'y touche plus, je suis contente..." Quoi dire de plus vraiment? Il n'y avait rien à dire. Il m'avait tout déballer et c'était une chose qui me toucha. "Merci d'avoir été sincère." Je voulais qu'il sache que cette vérité ne me ferait pas fuir, ou que même si ce sentiment de culpabilité prenait le dessus, je n'allais nullement retenter de mettre fin à ma vie: cela ferait plus de mal que de bien à mon humble avis. Je sirota donc mon verre doucement, dans le plus grand des calmes et un long silence. J'avais promis de ne plus retourner sur cette discussion et je ne le jugerais pas sur ce qu'il a fait durant ce temps alors soit. Je ne pourrais pas de nouveau entamer cette relation sans faire plus attention à lui. Je serais plus prudente, en essayant de ne jamais lui faire de tort. Il méritait tellement mieux qu'une petite gourde comme moi. Je repris son bras qui était autour de moi et dirigea sa main près de mon visage afin de lui faire quelques petits bisoux. Je ne savais pas vraiment quoi faire, même si je preférais ça à etre chez moi toute seule à me morfondre.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Lun 3 Juil - 16:13    

Luke & Amy
May the truth set you free

Même si nous n’étions pas au parc, que nous étions l’un contre l’autre, que cela me mettait en confiance qu’Amy n’allait pas s’enfuir sitôt que je me serais lancé dans mon discours, il n’en demeurait pas moins que comme précédemment, je ne m’osais pas vraiment lui expliquer ce qui en avait été de mon état physique et mental suite à son départ, parce que je ne voulais pas voir sa réaction, parce que je ne voulais pas voir quelconque douleur s’installer dans ses yeux, me disant qu’elle avait suffisamment eu assez mal pour elle, inutile qu’elle ait mal pour moi aussi. Cependant, elle ne m’avait pas laissée le choix, alors faisant mon possible, je m’étais expliqué, même si ce que j’avais redouté s’était produit; Amy ferma les yeux, sembla se sentir mal de ce qui s’était passé. Mon coeur se serra à la vue de ce spectacle, mais je me poussai à aller jusqu’au bout et au bout du compte, les choses ne furent pas aussi terribles que je le pensai dans un premier temps. Apparemment, le fait que j’aie rassuré Amy sur le fait que je ne touchais plus à quoi que ce soit avait porté fruit, et plus encore, mon explication parut lui suffire, au vu de ce qu’elle ajouta. Timidement, je souris, soulagé de ne pas être obligé d’aller un peu plus en détails, même si, en mon sens, j’avais dit tout ce que je pouvais dire de ce côté. Par contre, ce ne fut pas malgré le fait que je sois un peu plus conforté dans tout cela que je me sentis suffisamment à l’aise pour reprendre la parole, laissant alors un silence s’installer, ne bronchant pas au moment où Amy vint à prendre ma main affectueusement. Au contraire, je la laissai faire sans aucun problème, me perdant un peu dans ma contemplation pendant un instant, réfléchissant sans trop m’en rendre compte. Et là, au milieu de nulle part dans ce silence, alors que j’aurais très bien pu mettre fin à cette discussion il y a un bon moment de cela, j’inspirai profondément, et je lui dis:  « Ne te sens pas coupable pour ce qui s’est passé avec moi pendant ton absence… » J’avais tenu ce propos avec une certaine sincérité, parce que j’avais l’impression que c’était possible qu’elle ressente une certaine culpabilité, et c’était ce que je voulais éviter. Mais histoire de ne pas faire de cela un ordre, quelque chose susceptible de nous rendre mal à l’aise tous les deux, j’ajoutai par la suite:  « Je… Je sais qu’on ne peut pas tout effacer, mais j’aimerais bien qu’on mette ça derrière nous, qu’on ne se sente pas coupable… » Et oui, je m’incluais dans le propos, même si je savais que je serais certainement le premier à avoir du mal à être en paix avec moi-même suite à ce qui s’était passé. Mais j’étais prêt à faire un effort, un énorme effort même, si cela pouvait faire en sorte de rassurer Amy, et me rassurer par la même occasion. J’étais prêt à tout pour qu’elle soit heureuse de nouveau.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Lun 3 Juil - 20:30    


J'aimais bien notre petit câlin. Ca me rassurait de rester contre lui. Peut-être que ce n'était rien, mais après tant de frustration, c'était bon de le retrouver. Je restais silencieuse malgré tout,car sa révélation m'avait simplement fait réfléchir. Cette peur, que j'enfouissais en moi revint un peu plus forte a cause de ça. Oui cette histoire de mérite. Je me demandais encore pourquoi il m'acceptait dans ses bras, chez lui. Je l'avais fait descendre au huitième sous sol, et je ne l'avais jamais vu fumer ou boire comme un trou, rien que de l'imaginer, je me demandais ce que je faisais encore là. Une partie de mon être me demander de partir sans sommation, pas contre lui, mais pour lui éviter de me subir encore une fois, mais d'un autre coté, je me disais que si je changeais, je pourrais essayé d'etre celle qu'il voudrait. Je baissais la tête alors qu'il me demanda de ne pas me sentir coupable. Bien sur que si je l'étais, tout le mal qu'il y avait eu précédemment était de ma faute, et son état ne faisait pas exception. Je soupira doucement en écoutant la suite de ce qu'il avait à dire. Oui, il avait raison, mais ce n'était pas aussi facile que ça. Personnellement, je ne pouvais pas simplement claquer des doigts et me sentir libérée. Et malgré ça, je releva la tête, souriant timidement. Je prendrais sur moi pour le moment. "C'est pour ça que je n'en parle déjà plus. Je t'avais promis d'arreter de te poser ce genre de question non ?'' Je vins l'enlacer tendrement, essayant de retrouver un peu de contenance. Dans mon fort intérieur, je mourrais d'envie de lui faire part de ce qui m'effraie : cette peur de ne pas le mériter, qu'il reste avec moi simplement car il n'a pas encore trouver la perle rare. C'était idiot, surtout après notre conversation mais... C'était plus fort que moi et j'en avais honte. Finalement, même en essayant de me retenir, je sortis d'une petite voix a peine audible: "Tu pourrais tellement avoir plus belle et plus gentille que moi." Je restais là, contre lui, appréciant l'étreinte que j'avais commencer. Le calme de son appartement me faisait du bien. J'étais placé de sorte à pouvoir entendre son coeur battre, un des son les plus apaisant pour moi. "Excuse moi. Tu sais que je suis pas assez à l'aise avec moi même. Je me demande encore si je te mérite..." Mais j'étais bien là, chez lui, et j'avais de nouveau gouté à ses délicieuses lèvres. Alors pourquoi je faisais encore ça ? C'était insupportable pour moi-même.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Lun 3 Juil - 21:01    

Luke & Amy
May the truth set you free

Même si dans ma tête, il était limite essentiel que je lui mentionne ce fait, parce que je me disais que ce serait mieux autant pour elle que pour moi, je le regrettai bien rapidement lorsqu’elle me fit comprendre qu’elle, elle préférait ne plus en parler, que maintenant qu’elle avait posé la question qu’elle voulait poser, que j’y avais répondu, le sujet était maintenant clos. Un peu gêné d’avoir jeté un nouveau malaise, je baissai le regard, puis je lui dis, timidement:  « Oui, c’est vrai… Désolé. » Malheureusement, je ne fus pas en mesure de trouver quoi que ce soit pour faire en sorte que ce malaise que j’avais jeté vienne s’estomper, brusquement ou progressivement. Ni l’un, ni l’autre ne saurait marcher j’en avais l’impression. Mais heureusement, Amy ne partit pas pour autant. Au contraire, elle en profita pour resserrer son emprise sur ma personne, ce qui eut pour effet de me rassurer. Comme pour lui rendre la pareille sans dire quoi que ce soit, je me permis de refermer ma main sur son bras, sans serrer de quelconque façon, juste assez pour être en mesure pour y déposer de fines caresses, caresses que je continuai jusqu’à ce qu’elle choisisse de rompre le silence. Si nous avions été dans une pièce plus bondée, ou même encore dans le parc, certainement que je n’aurais pas entendu ses propos, mais là, puisque nous étions que tous les deux, dans mon appartement, silencieux, je captai chacun de ses mots, ces mêmes mots qui me firent un pincement au coeur, puisque même si je savais depuis un moment que l’estime de soi n’était pas le point fort d’Amy, il n’en demeurait pas moins que jamais je n’avais pensé comme elle. En fait, j’avais toujours pensé le contraire, en venant même à me demander plusieurs fois, quand tout allait mal, si ce n’était pas moi qui n’était pas digne d’elle, qui ne pouvait pas faire en sorte qu’elle aille mieux parce que j’étais un incapable, parce que je ne la méritais pas. Mais maintenant, je jugeais que ce fait n’avait pas d’importance. J’estimais que l’essentiel était de la rassurer du mieux que je le pouvais. Comment le faire ? En faisant, je supposais, le contraire de ce que j’avais l’habitude de faire, soit de ne pas tourner autour du pot, et même si c’était direct, aller droit au but. Ce ne fut pas des plus simples, mais je parvins quand même à lui dire, doucement, après avoir réfléchir mes dires tandis qu’elle complétait les siens:  « À mes yeux, il n’y a pas une femme plus belle et plus gentille que toi, et il n’y en aura jamais… » Et ça, je le pensais, sincèrement. Et je me moquais bien de ce qui avait pu se passer, de tout ce que j’avais pu ressentir en son absence, il n’en demeurait pas moins que je n’avais jamais voulu aller voir ailleurs, parce que pour moi, il n’y avait qu’elle. Et je me moquais bien des autres, parce que justement, je n’en voulais pas d’autre qu’elle, et même si c’était peut-être trop demandé, même si ça ne faisait peut-être pas de sens, je m’en moquais, puisque dans ma tête, c’était ainsi, et, j’en étais plus que persuadé maintenant, ça le resterait.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Lun 3 Juil - 21:39    


J'écoutais chacun de ses battements de coeur. C'était étrange de se retrouver comme ça, mais même si je ne me sentais pas vraiment à ma place, j'aimais cette situation, le fais de sentir sa main caresser longuement mon bras. J'aurais très bien pû somnoler et m'endormir comme ça, et heureusement pour moi, il était encore bien trop tôt pour que mon cerveau active son mode veille. Je ne lui en voulais pas du tout de m'avoir demander de ne pas me sentir coupable, pas du tout, je voulais juste le rassurer comme quoi, en ayant eu ma réponse, je ne le forcerait plus a quoi que ce soit, mais cela n'avait pas eu l'effet escompté, ca avait même fait l'inverse. J'étais maladroite tout court mais surtout avec mon utilisation des mots, j'arrivais à le mettre mal alors que je ne voulais pas être aggressive. Mais je ne revins pas dessus, car je l'avais dis, je ne parlerais plus de ce qu'il avait fait lorsque je m'étais absentée tout ce temps, je n'allais pas le critiquer, il pensait faire un choix juste pour lui, pour reussir a evacuer, un peu comme moi, alors je n'avais rien d'autre à dire. Je regardais son appartement, mes yeux se posaient sur ces petits détails qu'on ne remarque pas au premier coup d'oeil, alors qu'il reprit parole, je savais qu'il avait entendu ce que j'avais dis, et je m'étais excusé, surement cela l'avait-il blessé, mais il n'en demeurait pas moins que cette question, je me la posais depuis des années. Et j'entendis sa réponse. Cette réponse que toute femme aimerait entendre. je ne savais pas vraiment comme réagir. Mon coeur était envahit de sentiments dégoulinant d'amour. Je ressentais même cette torsion au niveau de l'estomac, celle qu'on associe le plus souvent à des papillons dans le ventre. Je me mordis la lèvre ne sachant comment répondre à ça... Y'avait-il des mots assez fort pour exprimer les ressentis de cet instant? Non... aucun mot n'était capable de décrire cela. Je ne pouvais simplement pas dire ''moi aussi'' même si c'était le cas. Luke était simplement l'homme dont j'avais toujours rêvé, et il le restera, il avait tout pour lui et pourtant... Ah... Je m'étais encore perdue dans mes pensées. Je me recula quelques secondes pour remonter ma tête, lui faisant face. "Tu ne pouvais pas m'offrir mieux pour mon anniversaire..." Je lui souria alors, avant de venir l'embrasser passionnément, lui affirmant avec autre chose que des mots, dans un langage beaucoup plus intime et que je maitrisais bien plus, a quel point il faisait de moi une femme heureuse et amoureuse...

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mar 4 Juil - 15:08    

Luke & Amy
May the truth set you free

Je savais très bien que mes propos n’avaient probablement rien de péjoratif, mais au vu de la délicatesse de la situation, je préférai rester sur mes gardes, me dire qu’il me valait mieux d’attendre la réaction d’Amy avait de dire, faire ou même penser quoi que ce soit. Puis, au final, celle-ci fut encore mieux que ce que j’avais pu espérer, dans le sens où elle en vint à me dire que non seulement, mes propos lui avaient plu mais de plus, que je ne pouvais pas lui dire mieux pour son anniversaire. Touché, je lui adressai un sourire qui, en mon sens, voulait tout dire. Il voulait dire que j’étais ravi d’avoir pu lui faire tant plaisir avec des mots qui n’étaient pas travaillés tant que cela, dans le sens où ils étaient surtout que pure vérité. Je n’avais pas eu à y réfléchir mille fois avant de les prononcer, sachant que je n’avais qu’écouté mon coeur, voilà tout. Est-ce qu’être sincère et aller droit au but était si facile au bout du compte ? Certainement pas dans toutes les situations, mais quand il était question de mes sentiments pour Amy, clairement, et à partir de maintenant, je n’allais plus tenter de trouver maintes euphémismes alors que ce n’était pas nécessaire. Après, j’étais conscient que ça ne pourrait toujours être ainsi, mais ce soir, faire part de mes sentiments à mon ex-fiancée, m’exposer ainsi, ne m’avait apporté que du bon au final, ou du moins, plus de bon que de mauvais, au vu de comment, désormais, nous étions l’un contre l’autre, et que je fus gratifié par un baiser rempli de passion, un baiser qui venait renouveler mes sentiments pour elle encore une fois, de façon plus forte que précédemment, alors que nous n’en étions pas à notre premier baiser. Inutile de mentionner que ce fut sans trop de problème que je répondis à ce fameux baiser, le prolongeant autant que possible, me perdant contre ses lèvres, contre elle tout simplement. J’en oubliai tant le monde entier que sans m’en rendre compte, j’entourai mes bras autour d’elle de sorte à ce qu’elle ne soit plus à côté de moi, mais bien au-dessus de ma personne, assise sur mes genoux, histoire de nous faire face. Puis, je glissai mes mains dans son dos en de fines caresses, me faisant violence pour ne toutefois pas aller plus loin, parce que je m’étais promis que je n’allais pas la brusquer, qu’importe ce que mon corps me dictait, et je voulais tenir cette fameuse promesse.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mar 4 Juil - 17:22    


Je transmettais tout ce que je pouvais lui faire comprendre au contact de mes lèvres. Ainsi, je ne sais pas vraiment comment, mais animée par l'envie et ses bras, je vins à m'asseoir sur ses jambes afin de lui faire face. J'aurais voulu que cet instant ne finisse jamais. Tout simplement. Car j'aimais l'homme que j'étais en train d'enlacer doucement, que j'embrassais avec tout l'amour du monde. J'immortalisais ce moment dans mes souvenirs, ceux qui ne se perdront jamais dans tout le flux de mémoire accumulé, et bien souvent, ces souvenirs étaient tous en la présence de Luke. Je repris ma respiration péniblement, pourquoi les humains avaient-ils ce besoin stupide... J'aurais aimé continuer plus longtemps. Je me mis à sourire, un sourire gêné et timide, car finalement, j'étais bien posé sur lui, le surmontant un peu. Ma robe s'était relevé sur mes cuisses avec cette position, me mettant le rouge aux joues. Et malgré tout, je ne bougea pas de lui. Ses mains avaient ce côté rassurantes. Nous étions très rapprochés... Peut être trop, cela ne me dérangeait pas après tout, restait contre lui, comme ça, c'était un grand plaisir... avec énormément de frustration je devais l'avouer. Je lui caressa la joue, mon autre main sur son torse. Si seulement je ne me retenait pas... Si seulement... Nous pouvions encore nous rapprocher. Je lui vola un autre baiser, un plus doux, plus tendre, puis remonta pour embrasser son front avec bienveillance. Je mourrais d'envie de plus, mais je ne voulais pas qu'il me voit ainsi, comme une femme allant beaucoup trop vite en besogne. Mais... Ca faisait tellement longtemps aussi... Dans ma tête, il y avait un combat de pour et de contre dont je ne ferais même pas la liste, ce n'était pas si simple de 'reprendre' ou 'recommencer' une relation comme ça, même si c'est ce que je voulais le plus au monde. Concrétisait ça aujourd'hui, ce n'était pas forcément la meilleure chose à faire... Même si j'en crevais presque d'envie, il était là, à ma merci... Je soupira un peu en venant simplement nicher ma tête dans son cou, profitant simplement pour y déposer quelques baisers bien placés. "Tu sais, j'avais mis une robe rien que pour toi aujourd'hui." Je me mis à rire, toujours tout contre lui, c'était un exploit qu'en dehors du travail, je porte quelque chose de féminin. j'étais plutôt chemisier et jean, parfois, il m'arrivait de mettre une jupe mais très peu de robe, c'était presque un exploit. Je vins embrasser la naissance de sa machoire, descendant tout du long jusqu'a trouver son menton et remonter légerement, peut être que je pouvais simplement m'amuser à le faire craquer ~?

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mar 4 Juil - 18:24    

Luke & Amy
May the truth set you free

Je savais parfaitement que le geste que je venais de poser, soit de faire en sorte qu’Amy se retrouve désormais sur mes genoux, était quelque peu dangereux, dangereux dans le sens que je me doutais bien que cette position n’avait rien d’innocent. Ce n’était pas la première fois que nous nous retrouvions ainsi, et chaque fois, j’en gardais de bons souvenirs, mais cette fois-ci, tout était différent, parce que nous n’étions plus en couple - officiellement en tout cas - et dans le cas présent, j’avais le sentiment que poursuivre sur cette lancée pourrait entraîner quelque chose de malsain, ou peut-être pas ? Il fallait admettre que j’étais quelque peu partagé, considérant le fait que même si je ne voulais pas brusquer quoi que ce soit, mais qu’en même temps, sentir son corps contre le mien éveillait chez moi des pulsions que je ne pensais même plus avoir, au vu du temps qui s’était écoulé et de tout ce que nous avions traversé. Et puis, il fallait admettre que le fait qu’Amy ne me repousse pas et que plus encore, elle en vienne à me dire que cette robe, elle l’avait mise spécialement pour moi, ne venait certainement pas aider. Légèrement perturbé, mais dans le bon sens du terme, je lui répondis, toujours en toute sincérité:  « Non, je ne savais pas, mais maintenant que tu me le dis, j’en suis très flatté… » En effet, je ne le savais pas parce que je pensais que tout simplement, elle voulait être plus coquette pour son anniversaire, mais j’en étais flatté parce que pour l’avoir vue s’habiller plus d’une fois, le matin, le midi, le soir, je savais que les robes, ce n’était pas pour elle. Quand elle en mettait, c’était à remarquer, et je l’avais bien remarqué, même si je n’avais pas pensé que c’était pour ma personne. Et combiné avec les baisers qu’elle vint à déposer au niveau de ma mâchoire, je commençais clairement à devenir de plus en plus faible. Pire encore, je ne sus retenir un petit soupir signifiant que je prenais plaisir à sentir ses lèvres venir se poser sur cette partie particulièrement sensible de mon visage, surtout quand il était question d’elle. Fermant les yeux un instant, je murmurai, toujours peu en contrôle de mes moyens:  « Tu me fais perdre la tête… » Et comme pour accompagner mes mots, mes mains descendirent inévitablement au niveau des cuisses d’Amy, désormais à découvert, mais sachant que je ne pouvais pas abuser non plus, je les laissai là, me faisant encore et toujours violence pour ne pas aller plus loin. Mais serais-je encore capable pendant longtemps ?

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mar 4 Juil - 19:33    


Je lui souris alors que je continuais de l'embrasser. Oui, mettre une robe était rare, mais je voulais faire plaisir à Luke, alors, instinctivement aujourd'hui, je voulais mettre quelques choses de féminin. Rien que pour lui. Et si j'aurais dû fêter mon anniversaire avec ma famille, je n'aurais pas changer mes habitudes vestimentaires. Je continuais à l'embrasser tendrement, m'amusant tout simplement a tracer sa machoire, remonter sur ses lèvres et recommencer lentement, avant d'arreter en entendant un soupir de sa part, m'arrachant un sourire taquin, joueur: j'adorais voir l'effet que je pouvais avoir sur lui, et même plus depuis qu'il m'avait rassuré sur le fait qu'il n'y avait que moi qui comptait, et que je le méritais amplement. Ces mots me firent frissonner, me donnant encore plus de raison de ne pas résister à cette tentation. Je me mordais la lèvre inférieur, me sommant de ne pas m'emballer malgré tout. Ses mains se posèrent sur mes cuisses, me faisant une espèce d'électrochoc que j'adorais subir. Je continua mon manège, l'embrassant dans son cou, remontant jusqu'a son oreille où je murmurais doucement : " Ah bon? Pourtant... je ne fais rien de bien méchant, de simple baiser pour te montrer à quel point tu m'as manqué." Puis, finissant ma phrase, je vins lui mordiller son lobe d'oreille, gentillement. Je ne cherchais aucunement à lui faire mal, juste le tirer un peu plus vers la tentation de se retrouver autrement que par des mots doux. Je me collais un peu plus a lui, ses mains glissant un peu plus vers le haut de mes cuisses par ce simple geste. Combien de fois m'étais-je retrouver assise ainsi, et le plus souvent du temps, cela finissait par déraper... Je ne sais pas, cette position doit avoir quelque chose d'attirante, inlassablement, on était là comme deux aimants. Ma main sur son torse descendit, allant chercher une de ses mains pour la poser sur ma hanche alors qu'innocemment, je commença très légèrement à me déhancher sur ses jambes. "Ca va? Tu as l'air ailleurs ~" Oui, je jouais les naives, simplement pour voir comment il réagit. Peut etre était-ce rude mais cela me faisait tellement plaisir de le voir dans cette... détresse mentale pour se controler de son propre plaisir alors que je le poussais tel le serpent sournois, à croquer la pomme.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mar 4 Juil - 19:56    

Luke & Amy
May the truth set you free

 « Tu m’as manquée aussi… » Voici tout ce que je parvins à dire à Amy, le souffle court, ne parvenant pas à ajouter que justement, parce qu’elle m’avait tant manquée, les baisers qu’elle déposait sur mon visage, puis au niveau de mon cou, avaient un effet encore plus électrisant que précédemment. Et clairement, elle n’avait pas l’intention de s’arrêter là, en venant à pousser l’audace jusqu’à mordiller le lobe de mon oreille, un geste qu’elle avait déjà posé précédemment à mon égard, dont l’effet était toujours le même. Et là, combiné avec le fait que mes mains remontèrent bien malgré elle sur son corps, ç’en était trop me concernant. Et clairement, Amy l’avait également remarqué, au vu de la question qu’elle m’avait posée, question qui aurait pu montrer une certaine inquiétude, mais quand je regardai dans les yeux de mon ex-fiancée, de qui j’étais soudainement plus proche que je ne l’avais été en plus d’un an d’elle, je me rendais compte qu’elle semblait plus se jouer de moi qu’autre chose. Fronçant les sourcils, ne sachant pas trop comment réagir, je me décidai à finalement être honnête de nouveau, puis lui dire:  « Non… Au contraire… » Je déglutis, le temps de chercher un peu plus ce que je pourrais lui dire, puis je finis par affirmer:  « C’est que je me suis promis de ne pas être trop… Brusque, trop rapide… Sauf que… » J’expirai un coup, quand je me rendis compte à ce moment qu’Amy se permettait de rouler les hanches sous mes mains, sur mes cuisses, faisant en sorte que mon corps était toujours plus tendu à chaque mouvement, d’une façon qu’elle seule était capable de le tendre. Et comme pour accompagner ce que j’étais sur le point de dire, je soupirai dans son cou:  « Tu… Je ne sais pas si je serai capable de résister… » Et j’espérais qu’elle allait interpréter cela comme un dernier avertissement, une façon de me faire passer un message, soit celui qu’elle voulait bien continuer, soit celui qu’il vaudrait mieux arrêter ici et maintenant. Désormais, elle connaissait mes envies et mes intentions, il restait à voir ce qu’elle, elle avait vraiment envie de faire.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 0:00    


J'adorais l'entendre soupirer, je trouvais cela aussi doux qu'une belle mélodie. Je l'avoue, j'étais quelque peu vilaine envers lui en usant de mon corps et de ses faiblesses que je connaissais par coeur pour le faire plier doucement. Je préférais le tactile, alors ce genre de rapprochement ne me dérangeait pas le moins du monde, c'était même l'une de mes préférée, même si j'adorais aussi les longs câlins sur le canapé en regardant un film ou en discutant tout simplement. Je l'écoutais parler avec difficulté, l'encourageant avec des caresses dans la nuque, il avait bien comprit que ma question était ironique, je n'avais pas l'air la plus inquiète du monde, non, j'avais les yeux rieurs, car c'était... tellement euphorique de le retrouver. Ce matin, nous étions encore dans un malaise où aucun de nous n'aurait pû en ressortir, et nous voila, au soir, chez lui, ainsi... J'aurais ris au nez de la première personne à me prédire ça. Je sentais ses muscles se tendre de plus en plus, alors qu'il m'avouait qu'il s'était fait la promesse de ne pas me brusquer. Je trouvais ça très touchant et mignon sur le coup, même si je pense qu'il est bien trop tard pour faire marche arrière, et pour rallier ma pensée, il vint annoncer qu'il n'était pas sûr de résister alors que je continue a bouger contre lui, gardant sa main sur ma hanche. "Oh? Tu risquerais de rompre une promesse que tu t'es faites?" Bon... D'accord, j'étais un peu plus que vilaine en ce moment. Je vins l'embrasser doucement, ne voulant pas qu'il réponde tout de suite. C'était une question qui n'attendait aucune réponse, elle était là simplement pour faire écho en lui, alors que ma main reprit son poignet , et, doucement, je la fis remonter jusqu'a ma fermeture de robe, la laissant alors là-bas. "Ce serait dommage de ne pas profiter de cette soirée non?" Mais aucunement je le forçais à quoique ce soit, je lui avais simplement indiqué où se trouver l'ouverture unique de ma petite robe noire. Finalement mes mains trouvèrent ses joues, mes doigts caressant sa peau tendrement. Je pencha la tête, je ne me lasserais jamais de le regarder. "Ca fait plus d'un an Lukaël..." Je venais encore meubler le silence entre deux d'un baiser "Je t'ai dis que j'attendrais le temps qu'il fallait pour notre relation, et c'est pareil ici. J'ai terriblement envie de toi. Mais si tu souhaites attendre, on peut simplement se caler ici a parler ou autre." Alors que mes mains descendirent pour de nouveau caresser son torse, heureusement qu'il y avait encore un tissus comme frontière, j'adorais passer le bout de mes doigts sur sa peau, de manière très légère, afin de ressentir des caresses subtiles, à peine plus fort que l'appui d'une plume. S'il continuait, ce serait surement la prochaine chose que je lui ferais, mais c'était à lui de prendre cette décision...

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 15:31    

Luke & Amy
May the truth set you free

Cette promesse que je m’étais faite de ne pas brusquer les choses, je l’avais faite surtout pour Amy plus que pour moi-même. Il était évident que je ne voulais pas me placer dans une situation qui serait dangereuse pour mon bien-être psychologique, bien loin de là, mais tout mon corps me disait qu’il me serait impossible de résister à un moment ou un autre, et que peut-être ce ne serait pas plus mal de la retrouver ainsi, retrouver cette proximité que nous avions avant, et non pas que de façon plutôt timide. Par contre, je refusais qu’Amy vienne à croire que je n’attendais que cela, alors que ce n’était pas le cas. Ce que je voulais, c’était elle, toute entière, qu’importe le temps qu’il faudrait. Cependant, la principale concernée venait grandement changer mes plans en prenant cette promesse que je m’étais faite et en la tournant presqu’en dérision. Je n’en étais pas vexé, bien loin de là, même si elle faisait clairement exprès pour que je ne sache me retenir. Comment étais-je supposé interpréter ce geste ? Pour moi, il n’y avait pas des milliers de façons de voir la chose. Et pourtant, je tentai encore et toujours de me faire violence, même quand elle se permit de positionner stratégiquement ma main sur la fermeture de sa robe. D’un effort surhumain, je gardai ma main là, au niveau de son dos, sans la bouger, sachant que si jamais je remuais ne serait-ce que le petit doigt, tout se passerait rapidement, trop rapidement sûrement. Et puis, il était certain que je n’aurais pas été en mesure d’écouter Amy jusqu’au bout, lorsqu’elle vint me retirer tout doute de la tête, tout doute comme quoi je pourrais la brusquer, parce que visiblement, elle avait les mêmes envies que moi. Plus encore, comme précédemment, elle se permit de me dire que si jamais c’était moi qui voulait prendre mon temps, que je ne me sentais pas prêt ou quelque chose du genre, nous pourrions toujours arrêter là. C’est là que je compris qu’arrêter ici et maintenant serait tout sauf convenable; non seulement, cela viendrait jeter un malaise dont je ne saurais pas nous relever, mais aussi, ça nous laisserait profondément frustrés. Et puis, comme Amy l’avait mentionné; cela faisait plus d’un an que nous ne nous étions pas retrouvés dans une telle situation, et de mon côté, plus d’un an que je n’avais pas eu quelconque rapprochement intime avec qui que ce soit. Sachant qu’il ne m’en fallait pas plus pour céder, ce fut à mon tour d’aller cueillir un baiser sur ses lèvres pendant un instant, et ensuite, ce fut à mon tour de me permettre d’aller déposer des baisers au niveau de son cou, tandis que ma main se permettait finalement de descendre la fermeture Éclair de sa robe, découvrant la douce peau de son dos, que je m’octroyai le droit de caresser délicatement, redécouvrant petit à petit son corps, pour mon plus grand plaisir.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 16:47    


La frustration n'avait rien de bon. Depuis que je l'ai revu à l'université, j'avais l'envie de retrouver ses bras, ses lèvres, notre vie d'avant. Ce week-end avait été dur, me dire qu'il fallait sûrement que j'oublie cette idée, que jamais nous ne pourrions être de nouveau ensemble, car bien trop de fois j'avais dû le décevoir. Et même si je lui avais avouer que j'avais eu un rapprochement à Vancouver, celui-ci n'avait fait que me blesser, me faisant simplement repenser à mon intimité avec Luke, et au combien je l'aimais et que je ne devais pas faire ce genre de chose, car ça me faisait mal, comme ça lui ferait mal s'il venait à l'apprendre. Cela me faisait aussi regretter les mois précédent ma fuite, ces mois où nous aurions pû nous entraider, nous consoler, panser nos blessures. Mais ce n'était plus le moment de s'attrister sur ça.
Non, c'était là la chance de rattraper ce temps perdu, alors que je le voyais tenter encore de se contrôler, afin de ne pas etre trop brusque, rapide, c'était une attention très gentille de sa part, mais je lui avouais donc que ce n'était pas ça qui allait me choquer, après toutes ces émotions, j'avais simplement envie de concrétiser ça de la meilleure des manière à mon sens, quelques choses où les paroles n'étaient que futilités, et où les gestes étaient preuves de confiance et d'amour. Puis finalement, à ma dernière prise de parole, je le sentis se détendre un peu plus, et je goutais une nouvelle fois ses lèvres, le prolongeant autant que possible alors que je sentais finalement ma fermeture descendre petit à petit, avec minutie. Un grand frisson me parcourue en sentant sa main dans mon dos, Luke me faisait cet effet si facilement, chaque fois qu'il posait sa main, ses lèvres contre mon cou... Aaah... Il savait très bien aussi me faire passer l'envie de parler, me faisait simplement soupirer d'aise, fermant les yeux pour en profiter davantage. Mes mains, elles, se firent plus aventureuses, passant sous son t-shirt lentement, à tâton. Mes hanches roulaient toujours aussi légèrement contre lui. Je lui vola de nouveau un baiser, pour finalement briser le silence, difficilement, ma voix entrecoupée de soupirs honteux. "J'ai.. envie de toi..." Et rien que de toi... Mais je n'arrivais plus a parler, cherchant simplement à le caresser, lui faire perdre tout ses moyens sans être dans ce même état, mais c'était peine perdue, ces crampes si significatives à l'estomac me reprirent, et tout mon corps commençait à s'enflammer à sa simple exploration sur ma peau.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 17:42    

Luke & Amy
May the truth set you free

Les soupirs que je crus entendre venant d’Amy au moment où je l’embrassai dans le cou parvinrent à mes oreilles comme une mélodie libératrice, quelque chose qui me confirmait que je n’allais pas regretter cette décision de ne pas me faire violence, de me laisser emporter par le moment présent, me disant que nous le voulions tous les deux, et que le contraire ne serait pas une bonne chose, pour elle comme pour moi. Inutile de mentionner que par la même occasion, ce petit soupir ne me dissuada pas de continuer, et plus encore, le fait de sentir les mains d’Amy se frayer un chemin sous mon t-shirt, granulant ma peau de frissons au passage, ne fit que m’encourager à déposer sur sa peau douce des baisers un peu plus insistants. Je m’arrêtai seulement au moment où elle vint à réitérer le fait qu’elle avait envie de plus, qu’elle avait envie de moi. Je savais bien qu’elle l’avait dit précédemment, mais en toute franchise, je m’en moquais, sachant que jamais je ne saurais me lasser de l’entendre dire, et c’était chose encore plus vraie ici et maintenant. Sauf que cette fois-ci, plutôt que de seulement chercher confirmation que je pouvais aller plus loin avec elle, je pris cela comme un souhait qu’elle était en train de formuler, et qu’il n’y avait que moi pour exaucer. Voulais-je l’exaucer, ce fameux souhait ? Sans hésitation aucune, la question ne se posait même pas. J’aurais voulu lui répondre par des mots que la même était pour moi, mais au moment où je tentai d’ouvrir la bouche, je me rendis compte que rien ne servait que je tente de prononcer quoi que ce soit, puisque je savais que je n’y parviendrais pas. Désormais conscient qu’il ne me restait que des gestes pour exprimer ce que je ressentais, je laissai mes lèvres s’évader de son cou, venant se poser lentement, mais sûrement sur son épaule, venant frôler le tissu qu’elle portait toujours. Lorsque la robe fit acte de barrière, ce fut là que je me décidai de remonter mes deux mains plus haut sur son dos, puis le long de ses bras, laissant glisser la robe sur ceux-ci pour l’en débarrasser partiellement, dévoilant le sous-vêtement qu’elle portait pour dissimuler sa poitrine. Peut-être ce n’était pas là grand-chose, mais ce fut suffisant pour que mes sens soient encore plus en éveil, et à force de rouler ses hanches contre les miennes, je supposais qu’Amy ne tarderait pas à découvrir l’effet que ces simples gestes, que cette vue qui m’avait tant manquée, pouvaient me faire en ce moment. Et en même temps, mes yeux s’assombrirent, me donnant un regard un peu plus intense, rempli de désir surtout, et déterminé à lui montrer à quel point j’avais envie d’elle, moi aussi, je n’attendis pas plus longtemps pour continuer à déposer une kyrielle de baisers sur sa peau à découvert, m’aventurant de plus en plus vers le décolleté formé par son soutien-gorge, tandis que je gardais mes mains dans son dos, me permettant d’être un peu plus insistant sur mes caresses et ma poigne, comme pour l’encourager à rouler les hanches plus intensément vers les miennes, parce que je n’allais pas nier que cela me rendait de plus en plus fou et que je ne voulais pas qu’elle s’arrête.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 19:51    


Je n'arrivais plus à me concentrer vraiment, mes désirs me controlaient rapidement, que faire de plus à ce moment là ? J'étais totalement vulnérable, même si ma position pouvait me faire prendre les les devants, je n'en fis rien, j'étais simplement victime de toutes ces attentions qu'il me portait, m'arrachant quelques tremblements lorsqu'il passait sur des zones terriblement sensible de ma personne. Et même si j'aurais voulu l'arreter, mes gestes disaient le contraire, je penchais ma tête davantage afin qu'il continue cette si douce torture. Ma robe glissa doucement le long de mes bras, je continua doucement de la descendre pour pouvoir retirer les manches, et reprendre l'exploration de son torse que j'adorais tant, passant tres gentillement mes ongles sur sa peau, je ne le marquais absolument pas, j'indiquais simplement ma présence. Je me mordais la lèvre, me retenant de lacher de petite complainte face à ce plaisir partagé, oui, un an que je n'avais pas ressentie ça... C'était à peine si je pensais revivre ça un jour, cela décuplait mon plaisir, ce plaisir de le retrouver, retrouver ce regard brulant d'envie, ce sentiment qui enflamme mon bas-ventre. D'ailleurs, je sentais son corps se reveiller de plus en plus, se tendre d'une façon dont j'étais friande. Savoir qu'il aimait notre échange m'enchantait tellement, le plaisir n'en était que meilleur en sachant que c'était réciproque. Je le coupa doucement dans la descente de ses lèvres, lui relevant le t-shirt pour le lui retirer, l'admirant un petit moment, mes doigts étaient enfin libre de tout mouvement, passant furtivement sur ses côtes tandis que mon déhanché devint moins innocent, frottant particulièrement sur son entrejambe. Ma raison s'en allait doucement, alors qu'il continuait d'embrasser ma poitrine à la limite de mon bustier en dentelle. Non, je n'avais clairement pas choisi de dessous en ayant une prémonition de ce passage, pour tout avouer, je m'étais simplement fait coquette en passant par tout ce que je portais, et aujourd'hui c'etait une tenue en petite dentelle. Une de mes mains parcouraient ses cheveux en lui embrassant le haut du crane, lui disant silencieusement que j'adorais le traitement qu'il me donnait en ce moment. Je n'avais bizarrement plus froid, j'étais même fiévreuse d'un désir si longtemps contenu, et j'avais envie de combler cet homme qui resterait certainement le seul et l'unique dont je voulais partager la vie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 20:12    

Luke & Amy
May the truth set you free

Aveuglé par cette envie de déposer sur chaque parcelle de son corps des baisers, comme pour redécouvrir sa peau tout en y laissant ma marque invisible, je ne m’étais pas rendu compte dans un premier temps qu’elle portait sous sa robe un bustier qui n’avait rien d’un sous-vêtement bien ordinaire. Je m’en rendis compte seulement une fois que je me fus décalé pour lui faciliter la tâche qui était de me retirer mon t-shirt, sans aucune honte. Normalement, je n’étais pas du genre à me balader avec peu de vêtements, même quand j’étais seul chez moi, mais devant Amy, je n’avais aucune honte de me dénuder ainsi. Et puis, cela eut que du bon, puisque non seulement, je pus sentir ses caresses de façon plus intense, directement sur ma peau mais de plus, me distancer me donna le recul nécessaire pour la considérer une nouvelle fois. À la vue de ce spectacle qui s’offrait à moi, je ne pus m’empêcher d’avoir un sourire amusé, puis de lui dire, tentant de la taquiner un peu:  « Et ça aussi, tu l’as mis juste pour moi ? » Je doutais fortement que la réponse serait négative, mais il n’en demeurait pas moins que j’avais envie de l’embêter, mais aussi lui faire savoir que je ne détestais pas ce que je voyais, bien au contraire. Et puis, je n’allai pas plus loin, me contentant de simplement reprendre mon assaut de baisers, assaut qui, visiblement, elle ne détestait pas, au vu de la façon dont elle vint m’embrasser sur la tête, ses doigts dans mes cheveux, comme j’aimais tant qu’elle le fasse. Personnellement, je n’avais aucun souci avec cela, comme je le lui prouvai en l’embrassant de nouveau, m’approchant encore une fois de façon de plus en plus dangereuse vers le tissu qui recouvrait le reste de sa peau. À ce moment, peut-être aurais-je pu continuer en lui retirant le reste de sa robe, ou ce bustier, je ne savais pas trop, mais le souci que j’avais à ce moment était que ce n’était pas suffisant. Ce n’était pas suffisant parce qu’en même temps, Amy continuait à se frotter un peu plus contre moi, faisant gonfler dans mon jean une bosse de plus en plus imposante, trahissant le fait que mon désir était, lui aussi, de plus en plus imposant, et en mon sens, ce n’était pas suffisant. Entourant mon bras autour de sa taille donc, je changeai les positions, faisant en sorte qu’Amy était désormais allongée sous moi. Profitant du fait qu’elle était allongée sur le canapé, je décidai de tirer sa robe vers le bas pour complètement la lui retirer et la laisser choir sur le sol, dévoilant par la même occasion le reste de son ensemble de lingerie qui ne me plut que davantage. Souriant doucement, je m’installai par-dessus elle, ne manquant pas de presser mes hanches contre les siennes tandis que je venais l’embrasser langoureusement en laissant mes mains se balader sur sa peau dénudée.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Mer 5 Juil - 23:15    


Je me mis à rougir étrangement en l'écoutant poser cette question taquine, je l'entendais à sa voix qu'il voulait simplement me titiller sur ce choix de lingerie. Je me mis à sourire, répondant dans le même ton que lui. "On peut dire que oui dans l'ensemble... Même si je n'avais pas prévue ce qu'il se passe~" oui, on pouvait dire ça comme ça, puisque j'avais simplement choisie ma tenue pour Luke, même s'il était plus question de la robe qu'autre chose. Je le laissais continuer, mon corps brûlant là où il passait ses lèvres, ses mains, mais cela n'était pas désagréable, c'etait même tellement bon que j'en étais devenue faible, mes mains continuant leurs caresses là où elle étaient depuis un moment, n'arrivant pas à leur ordonner de bouger un peu plus, par contre, mes hanches, elles, obeissaient franchement bien, allant bien contre le corps du brun, dont je sentais l'entrejambe former un tout déjà bien interessant, je ne pus contenir mon sourire face à ce que je sentais contre ma cuisse. Mais ce fut de courte durée, enfin pour l'instant, Luke m'attrapa doucement pour finalement me coucher sur le canapé, profitant ainsi pour glisser finalement ma robe par terre, je profita alors d'un petit coup de pied agile pour retirer mes chaussures, les faisant tomber un peu plus loin. Je vis ses yeux me regarder longuement, je ne me sentais pas gênée même si avant, lors notre relation, j'aurais été rouge de honte. Non, j'avais confiance en son jugement à présent, et s'il me regardait ainsi, j'en étais heureuse, puis je pouvais aussi poser mes yeux sur son torse dont j'avais la simple envie de le recouvrir de baiser. Il revint contre moi, couvrant mon corps du sien alors que mes mains retrouvèrent le chemin de son dos, du bout des doigts, je remonta toute sa colonne vertébrale, lui faisant de douce caresse par la suite alors qu'il vint m'embrasser, j'y repondais aussi passionnément que je le pouvais. Il revint à l'attaque avec ses hanches, les collant aux miennes et appuyant contre, sa virilité s'affirmant davantage contre ma jambe... Bon dieu... Je vais devenir folle bien avant de passer à l'acte... Mais c'était tellement bon de le retrouver. Finalement, une de mes mains prit courage et se fit un malin plaisir de descendre une nouvelle fois son dos de manière très douce, pour ensuite passer la frontière de son jean pour terminer sa course sur son dessous, caressant ses fesses avec envie. Le sentir tout contre moi m'excitait beaucoup trop, et je continua de l'embrasser longuement, gémissante entre ses lèvres, le rouge aux joues.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 94
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Jeu 6 Juil - 2:49    

Luke & Amy
May the truth set you free

Malgré moi, un petit rire amusé s’échappa de ma gorge au moment où Amy mentionna qu’elle n’avait pas prévu l’issue de la soirée. Après tout, qui aurait pu la prévoir ? Certainement pas moi, en tout cas. Lorsque j’avais quitté mon appartement pour aller la chercher et manger cette fameuse glace, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. J’étais impatient de la voir, même si j’avais certaines réticences, parce que je savais que bien des choses n’avaient pas été dites, des choses difficiles à dire, voir même très lourdes. Et au bout du compte, nous nous étions pas mal tout dit, et rien de cela n’avait eu pour effet de nous séparer. Au contraire, j’avais l’impression que dire à Amy ce que j’avais sur le coeur, ne plus avoir de secrets pour elle, avait fait en sorte que je me sentais plus proche d’elle, et c’était encore plus vrai maintenant qu’elle m’avait convaincu du fait qu’elle ne comptait pas partir où que ce soit. À présent, tout ce que je voulais, c’était retrouver notre proximité, faire en notre sorte, je l’espérais, que notre couple soit aussi, sinon plus solide qu’avant. En ce moment, j’estimais que nous étions sur la bonne route, même si nous étions surtout en train de nous oublier, oublier notre raison, pour nous abandonner l’un à l’autre. En tout cas, moi, une chose était certaine, c’était que j’étais en train de me perdre, définitivement, si bien que je refusais de retourner en arrière, bien au contraire. Apparemment, je n’étais pas le seul, au vu de comment Amy se permit de glisser ses mains dans mon dos, venant m’arracher de nouveaux frissons, mais certainement pas aussi intenses que ceux qui vinrent granuler ma peau lorsque ses mains vinrent s’aventurer au niveau de mes fesses. En fait, je réagis si fortement que je ne sus retenir un grognement de plaisir contre ses lèvres. Et n’ayant pas envie de sentir que mon jean était un obstacle, je gardai mes mains pour moi-même, le temps de déboucler ma ceinture et déboutonner mon jean. Je ne le retirai pas toutefois, décidant de laisser ce plaisir à cette jolie blonde qui avait toute mon attention, et mon coeur. De mon côté, je décidai de me risquer à glisser mes mains dans son dos, dans le début de dégrafer son bustier et de le lui retirer. Ce ne fut pas chose simple et fluide comme je le faisais d’habitude, mais au bout de quelques secondes, je finis par y parvenir, décidant toutefois de plonger mon regard dans le sien tendrement avant de le lui retirer, comme si j’attendais son autorisation avant de la dénuder presque complètement.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

I believe in starting over, I can see that your heart is true, I believe in good things coming back to you, you're the light that lifts me higher, so bright, you guide me through - I believe in you
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-a

avatar
Amy Sherman
Je ne vis que pour l'amour

Je ne vis que pour l'amour
★ messages : 157
Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦ Jeu 6 Juil - 3:36    


J'adorais ça. Ces bruits si significatifs, ces soupirs, ces frottements, ces grognements. J'aimais savoir ô combien je lui faisais de l'effet, chacun de ses sons étaient une victoire à mes oreilles, mais aussi un pas de plus vers ma perte de raison. Je ne savais pas encore combien de temps je pourrais tenir, mais je voulais résister le plus possible, profiter de ce moment à deux cent pourcents. Ces retrouvailles étaient de loin les meilleures dans mon tableau des hypothèses, même si je devais l'avouer qu'elles ne figuraient même pas sur ce tableau, car j'avais été tellement pessimiste envers notre relation, je n'avais pas fait confiance a l'amour que je lui portais et inversement, mais j'avais raison de m'être trompé, cela rendait le tout tellement plus... Idyllique, sortit de mes rêves les plus fous. Je me mise à sourire lorsqu'il s'occupa de la pression que je faisais en imposant mes mains dans son pantalon. Mes mains remontèrent folles de joie jusqu'a cette limite de tissus, et commençèrent à le baisser assez rapidement, alors que mon regard allait droit dans celui de Lukaël, et trahissait ce désir que je souhaitais cacher malgré tout, timide de tout cela. Il revint contre moi pour mon plus grand plaisir, le déconcentrant alors qu'il essayait tant bien que mal de dégrafer mon fin bustier, lui faisant un infime suçon dans le cou, la marque violacé était à peine visible et ne lui laisserait une trace que durant la nuit, évitant que cela puisse le gêner pour le lendement. Je me mis à rire légèrement, fière de ma bêtise. Il me regarda avec une telle intensité, je me mis à regarder un peu partout avant de finalement plonger mes yeux dans les siens et acquiescer à sa question silencieuse, que j'avais doucement compris. Malgré notre respect mutuel, il attendait, peut etre pour se rattachait à cette idée de ne pas me brusquer ? Sur le coup, je ne savais pas vraiment si c'était cela, mais je trouvais le tout particulièrement adorable venant de lui, puis, nous étions bien trop en feu pour reculer, et puis je n'en avais absolument pas l'envie, non, je voulais que cette soirée ne se finisse pas. Mes mains revinrent à la place où elle voulaient aller depuis un moment, maintenant que le jean était à terre, pourquoi se priver ? Ce fut autour d'une de mes jambes de faire l'envieuse, venant doucement se frotter contre la sienne, doucement. Je n'arrivais plus a faire la part des choses, ne cherchant que le réconfort de sa peau avec mes lèvres, embrassant chaque parcelle que je trouvais.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────


   
Amy

Pursue what catches your heart, not what catches your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6059-amy-sherman

Contenu sponsorisé

Message Re: {HOT} Luky ♦ May the truth set you free    ♦    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
{HOT} Luky ♦ May the truth set you free
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Truth Sets You Free
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» R-Truth
» A Truth Universally Acknowledged: 33 Great Writers on Why We Read Jane Austen
» 2x17 - The Ugly Truth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ I LOVE MIAMI ♥ :: « Miami et ses secrets » :: ⊱ Miami dans toute sa splendeur :: Relax Places-
Sauter vers:  
Nos chouchous du mois
Jayden Hamilton
Luke Drake
Alex Miller
Nolan Harrison
Fiches PUB
HTTP:// pub rpg design.
HTTP:// bazzart.