AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Trisha & Casey + just another day at work

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Lun 6 Nov - 0:06    

Trisha & Casey
Just another day at work

Le plus long jour de la semaine pour moi était finalement arrivé. Ce jour le plus long, c’était celui où je me devais de combiner mes deux emplois, faisant en sorte que ma journée normale de travail se prolongeait de quelques heures. Est-ce que je m’en plaignais ? Pas vraiment, en toute franchise, parce que d’une certaine façon, j’avais choisi d’avoir ce train de vie. En effet, en prenant cet emploi à temps plein au sein de cette famille, j’aurais très bien pu quitter mon emploi de professeur à la piscine, mais je ne l’avais pas fait, puisque changer d’environnement me plaisait, parce que cet argent supplémentaire me permettait pour la première fois depuis plus de dix ans d’offrir à Shannon et moi un train de vie un peu plus confortable, lui faire plaisir plus souvent avec une soirée pizza, même si ce n’était clairement pas aujourd’hui que ç’aurait lieu. Le seul inconvénient que je voyais à ce genre de journée, outre le nombre d’heures, c’était aussi le fait que je ne voyais pas tant Shannon, puisque c’était le soir où elle se rendait ailleurs, dans la demeure de ceux qui nous avaient accueilli pendant que nous en avions besoin. Je ne m’en faisais pas, d’autant plus que ce soir, elle allait dormir sur place, n’ayant pas cours le lendemain matin. Par contre, il n’en demeurait pas moins que j’appréciais passer du temps avec ma cadette, alors pour sûr, quand elle n’était pas là, la petite maison devenait soudainement énorme. Mais ayant l’habitude, d’une certaine façon, ce fut sans faire trop de chichis que je retournai dans notre demeure pour prendre mes affaires pour la piscine, avant de quitter pour aller au complexe sportif. Dans les vestiaires, je me changeai en saluant mes collègues qui étaient sur place, et je me rendis à la piscine pour donner mon cours à mon public habituel, la majorité étant des femmes ayant dépassé la cinquantaine qui voulaient se garder en forme. Le tout se déroula comme à l’habitude, sans que je ne songe à quoi que ce soit d’autre que ce que j’allais faire avec mon groupe. Ce fut que lorsque je revins dans le vestiaire pour renfiler mes vêtements normaux que je me rendis compte que j’allais rentrer seul, qu’il n’était pas si tard, et que la soirée serait peut-être un peu longue. Fronçant les sourcils, mais ne pensant pas faire quoi que ce soit pendant un moment, je changeai d’avis lorsque je vis Trisha, une autre employée du complexe, et bonne amie, entrer dans le vestiaire. Je l’avais saluée plus tôt, d’où le fait que je ne vis pas la nécessité de le faire de nouveau, me permettant alors de lui dire directement:  « Tu as quelque chose de prévu après ton service ? » Je marquai une petite pause pour lui donner le temps de me répondre ou du moins, réfléchir à ce qu’elle pourrait me répondre, et comme pour aider son choix, j’ajoutai à la suite:  « Je suis seul chez moi ce soir et je n’ai pas mangé, donc je me suis dit qu’on pourrait prendre un morceau et passer du temps ensemble, ça fait un moment. » Et même si dans notre cas, cela pourrait avoir une arrière-pensée un peu moins innocente, là, ce n’était pas le cas. Je n’avais pas envie de forcer Trisha à quoi que ce soit, simplement passer du temps avec elle, puisque j’appréciais sa compagnie, voilà tout. Après, si jamais elle ne pouvait pas, je ne ferais pas un drame, mais disons que si elle acceptait, il me ferait grandement plaisir de l’accueillir dans ma demeure.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

avatar
Trisha L. Ruiz
MODO ★ CÂLINE
MODO ★ CÂLINE
★ messages : 163
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Lun 6 Nov - 3:14    

Casey & Trisha
Just another day at work

 « Allez Daniel, on brûle toute cette graisse pour plaire à Madame et que vous vous fassiez pardonner de vous êtes enfilé tout son pot de yaourt ! » Le pauvre homme continuait de courir desespérément sur le tapis de course tandis que j'accelerais légèrement la vitesse, en l'applaudissant, comme s'il descendait des shots de tequila. Avec mon caractère, il ne fallait pas s'attendre à ce que je sois une de ces coach sérieuse qui faisait les exercices avec droiture en attendant que les consignes donnés soient respectés. Au début, cela pouvait surprendre et parfois on aimait, parfois on detestait et bien souvent je pouvais connaitre les opinions en voyant mes clients réguliers. Comme ce cher Daniel. Un peu plus vieux que moi, qui vit la première grossesse de sa femme en catastrophe, faisant lui même une grossesse... En mangeant pour deux , comme madame. Cette dernière n'en peut plus et me l'a envoyé, ne le laissant plus dormir dans le lit conjugale jusqu'a ce qu'il ait perdu douze petits kilogrammes. Ca m'avait bien fait rire, et j'avais accepté le défi. Depuis, il venait tous les trois jours faire deux heures de sport avec moi, sur diverses machines, dans maintes activités. Et la fin de cette séance était aussi pour moi la fin de la journée, à mon grand étonnamment. Mais je ne m'en plaignais aucunement, n'ayant pas vraiment de journée aussi courte que ça en temps normal -en temps normal je rentrais vers vingt deux heures voire plus-. Je mettais alors un écouteur dans une oreille, mon portable dans ma brassière de sport alors que je me rendais au vestiaire des employés  pour me changer, chantonnant un petit air de Marley comme ça.
Casey était là. C'est un très très bon ami et collègue aussi, bien que parfois je me demande comment il peut avoir une bouille de gosse adorable alors qu'il a le même âge que moi, C'est à peine exagéré si je disais qu'il avait la même peau de bébé que mon fils de bientot trois ans. Enfin, je lui souris alors que j'ouvrais mon casier, prenant mes affaires dans mon sac afin de préparait mon départ après m'être nettoyé et rhabillé. Je retirais mon oreillette de mon oreille alors que j'entendais le brun me parler, me posant une question dont moi même, sur l'instant, n'avait pas la réponse. Je réfléchissais un peu, alors qu'il expliqua le fond de sa pensée. Pensée qui me fait doucement sourire, trouvant l'attention très gentille de sa part de penser à moi. Je levais les yeux, fixant un point de mon casier, étant en intense reflexion avec moi même. La babysitter serait là jusqu'a demain matin de toute manière, puisqu'elle la pauvre m'avait demandé si elle pouvait logé chez moi, ayant eu un soucis de famille, me proposant de garder Diego gratuitement pour une fois, en contrepartie d'une chambre pour la nuit, afin qu'elle puisse aller étudier dans l'après midi. Ca tombait à pic ma fois... Bien que j'aurais pu profiter de ce temps pour passer un moment avec mon fils, ce dernier dormirait tres certainement et au final, je serais certainement resté cloitrée chez moi à rien faire... Dure réalitée.   « Rien sur mon programme, et totalement disponible si tu le veux ! » Fis-je avec mon air de folle heureuse comme à ma grande habitude. Même quand tout allait mal, je trouvais le moyen d'afficher mon optimisme, ou meme un semblant d'optimisme. Enfin, ici, j'étais réellement de bonne humeur, ce qui facilitait mon état.  « Mais d'abord je me douche parce que je suis toute crade puis je suis là » Tandis que je retirais dejà mes vetements, prenant une serviette sous le bras. Non je n'avais aucune honte, et c'était tres bien comme ça.  « Tu m'attends ou je te rattrape Cas' ? »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Trisha
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6201-trisha-liv-ruiz-les-homm

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Mer 8 Nov - 0:52    

Trisha & Casey
Just another day at work

Il me fit grandement plaisir de voir Trisha me répondre comme ça, sans hésitation aucune, signe qu’elle appréciait vraiment l’invitation que je venais de lui faire. Après, si elle avait hésité ou même si elle avait refusé, il était évident que je ne lui en aurais pas voulu, mais maintenant qu’elle me répondait par la positive, je ne voyais pas pourquoi je ne pourrais pas m’en réjouir. De ce fait, je lui adressai un grand sourire pour lui signifier que cela me ravissait, mais ce sourire ne resta pas aussi évident sur mes lèvres pendant bien longtemps, puisque je jugeai plus approprié de reprendre quelque peu mon sérieux au moment où elle en vint à me mentionner qu’elle préférait aller prendre une douche avant d’aller où que ce soit. Ne pouvant lui refuser une telle chose, parce que c’était dans la normale des gens de se doucher après - même si me concernant, me passer sous l’eau avait été suffisant à la sortie de la piscine - j’acquiesçai en lui lançant un petit:  « Pas de problème. », ne bronchant pas quand elle vint à commencer à retirer ses vêtements, comme ça, devant moi. Pourquoi ? Non pas parce que j’étais gay comme bien des gens aimaient le penser, mais parce que c’était chose normale, dans les vestiaires, de voir des gens se changer. Et puis, concernant ma collègue de travail, je l’avais vu en plus simple appareil encore et ça, à quelques reprises donc franchement, ce n’était pas ce qui me complexait le plus, bien que là, je n’en fis pas tout un cas. Je la laissai donc aller se doucher comme prévu, après avoir répondu à sa question par un banal:  « Je vais t’attendre ici. », me disant que ce serait complètement inutile que je ne l’attende pas pour le coup, puisque justement, rien ne pressait. Bon d’accord, peut-être que la maison n’était pas dans un ordre et une propreté impeccables, mais j’étais persuadé qu’elle ne m’en voudrait pas, d’autant plus que ce n’était pas une porcherie, quand même. Et puis, cela me donna l’occasion, une fois que j’eus terminé de me changer et ranger toutes mes affaires, de prendre mon téléphone portable, d’abord pour consulter mes messages, mais aussi en envoyer un à Shannon, ma petite soeur, afin de lui demander comment ça allait. Je savais qu’elle ne me répondrait pas tout de suite, mais j’avais l’habitude, puisqu’au vu de sa condition, je ne l’appelais pas, sauf en vidéoconférence, où je pouvais lui parler par langage des signes et encore là, c’était loin d’être idéal. Mais pour cela, elle était efficace à répondre, donc bien rapidement, soit avant même que Trisha ait terminé de se préparer, ma soeur me répondit, me signifiant que tout allait bien, soit tout ce que je souhaitais lire. Je lui répondis par un émoji souriant, signe que je ne la dérangerais plus, puis je mis mon téléphone dans ma poche. Je replaçai ensuite mon sac sur mon épaule en guettant le retour de mon amie pour que nous puissions finalement partir.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

avatar
Trisha L. Ruiz
MODO ★ CÂLINE
MODO ★ CÂLINE
★ messages : 163
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Mer 8 Nov - 20:27    

Casey & Trisha
Just another day at work

Je finissais donc de me deshabiller en rentrant dans les douches faites pour les employés. Les horaires n'étant jamais les même pour tout le monde, je pouvais profiter sans devoir prendre un maillot afin de cacher mon corps. Et de toute manière, je ne le ferais pas, car je n'avais aucun soucis avec la nudité. Mis à part si un collègue se sentirait gêné, alors là, surement que je n'aurais pas fait comme à mon habitude, car quand bien même je suis atypique sur les bords, je respecte mes collègues et jamais je ne voudrais les indisposer de la sorte, ou leur causer des soucis, s'ils sont mariés ou quelque chose du genre, car je peux comprendre ça.
Je ne restais pas bien longtemps sous l'eau, simplement le temps de détendre mes muscles ayant bien travaillé aujourd'hui, puis de me decrasser de toute cette sueur collant à ma peau, la remplaçant par un gel douche que je laissais sur mon lieu de travail et embaumant la noix de coco à plein nez. Je me rincais à l'eau tiède, me ressuyant rapidement avec la serviette que j'avais au préalable préparée, avant de m'entourer avec cette dernière pour revenir toute sautillante au vestiaire, fouillant dans mon premier sac -celui que j'amenais avec moi- afin de trouver des habits à me mettre, soit un baggy, un débardeur et des talons. Je m'habillais en chantonnant, malgré la présence de Casey. Je n'avais honte de rien, et même si je n'etais largement pas une bonne chanteuse, j'appreciais le fait de fredonner des airs que j'avais dans la tête. Une fois habillée, je rangeais tout dans un sac qui resterait ici. Je reprendrais ce meme sac pour faire une machine de linge sale demain de toute manière, alors je ne voulais pas avoir plus d'affaire que nécessaire ce soir.  « Sinon ça a été le boulot aujourd'hui ? » Autant faire la conversation, ce n'est pas comme si depuis tout a l'heure je l'ignorais royalement parce que j'étais ailleurs, en train de réfléchir à mon emploi du temps de ces prochains jours. Puis en soit, ça m'interesse aussi vraiment de savoir si ça s'est bien passé, parfois, on peut tomber sur des cas magistraux qui nous marque pendant toute la semaine, des genres de ragots de vestiaire, quand on a rien à faire ou qu'on attend quelqu'un. Une fois après avoir tout lister dans ma tête, être sûre de ne pas avoir oublier mon téléphone et mon portefeuille, je verrouilla mon casier avant de revenir vers le jeune homme en souriant.  « Prête ! Pardon pour l'attente encore ! »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Trisha
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6201-trisha-liv-ruiz-les-homm

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Lun 13 Nov - 0:57    

Trisha & Casey
Just another day at work

Je n’étais pas du type impatient ou à mettre la pression sur quelqu’un pour qu’il se dépêche, mais j’appréciai quand même le fait que Trisha ne mit pas une heure à se doucher et se changer, comme certaines filles auraient pu le faire. Après, si elle prenait du temps chez elle pour se préparer et tout, je ne pouvais pas passer quelconque commentaire, moi-même j’aimais prendre du temps pour me préparer afin de m’assurer que tout était au mieux. Par contre, quand quelqu’un attendait, je trouvais ça beaucoup plus respectueux de ne pas faire attendre en retour, et ce fut exactement ainsi que Trisha agit, ce qui me fit encore plus apprécier sa présence, voire apprécier sa personne. Souriant doucement quand je la vis revenir, non pas parce qu’elle était vêtue d’une simple serviette, mais parce qu’elle n’avait pas joué de la patience parfois naïve dont je pouvais faire preuve, je la laissai se changer sans passer quelconque commentaire, sauf quand elle vint à m’adresser la parole par une question bien banale, question à laquelle je répondis:  « C’était tranquille. Madame Whittman n’était pas là, alors… » Je laissai volontairement ma phrase en suspens, la complétant que par un petit sourire espiègle, persuadé que ma collègue allait comprendre ce que j’allais dire. En effet, cette dame en question, elle était reconnue pour être un peu râleuse, voire même chiante sur les bords. C’était celle qui aimait critiquer chaque petit détail d’un cours, rendant ce dernier parfois bien agréable. Je n’aimais pas être méchant envers les gens, mais elle, j’avais bien de la difficulté à la supporter. Alors quand elle n’était pas là, pour sûr, ma soirée devenait bien meilleure. Mais refusant de faire un monologue que pour ça, je ne tardai pas à demander à mon amie:  « Et toi ? Ça a été ? », souhaitant aussi m’informer de ce qui se passait de son côté, estimant que c’était la moindre des choses, d’autant plus que je m’y intéressais, sincèrement, et que je ne le demandais pas que pour faire bonne impression. Encore mieux, le tout vint meubler la conversation jusqu’à ce que mon amie soit prête à partir, comme elle en vint à me le déclarer. En guise de réponse, je secouai la tête pour lui signifier que non, elle ne m’avait pas faite attendre, puis je lui dis:  « Allons-y dans ce cas. » Sur ces mots, je balançai de nouveau mon sac sur mon épaule, puis je pris la direction de la sortie des vestiaires, puis du complexe, lui demandant, tandis que nous étions en train de marcher:  « Tu es venue en voiture ? », me disant que ce ne serait pas de trop de régler cette technicité avant de faire quoi que ce soit et ainsi, éviter toute confusion pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

avatar
Trisha L. Ruiz
MODO ★ CÂLINE
MODO ★ CÂLINE
★ messages : 163
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Ven 17 Nov - 23:08    

Casey & Trisha
Just another day at work

Je n'étais jamais des plus longues à me préparer, même chez moi. Certes, j'aimais être coquette lorsque je chassais mes proies, mais même ainsi, je ne prenais jamais plus de six minutes montre en main afin de me faire 'belle'. Malgré tout, je lui fit la conversation, parce que même si j'étais rapide, je n'avais pas vraiment envie de le faire patienter en l'ignorant, ca ne se faisait pas de toute manière, et même si mes parents étaient mort lorsque j'étais encore enfant, ils m'avaient inculqué les valeurs que je garde en moi aujourd'hui. Il me dit que ca s'était bien passé, enfin... Qu'une certaine bonne femme qui pouvait nous rendre a cran n'était pas là, alors j'imaginais que oui, cela ne pouvait qu'aller bien. Parce que quand bien même je n'étais qu'une coach, l'Equinoxe me croyait polyvalente et je devais parfois assurer des cours de danse ou bien d'aérobic sans pour autant que je sois qualifié pour ça. « Ah bah sans elle, ca devait être tellement plus agréable ! Mmh... Ca a été aussi. La journée à été... Enrichissante. Rien de plus. » Je n'allais pas dire mes occupations durant mon temps de travail, soit repérer des clients célibataires et fortunés afin les séduire afin de recevoir diverses... compensations ? Puis Casey était un gentil garçon, je ne voulais pas lui montrer que j'étais une salope sans vergogne. Enfin... J'avais l'habitude qu'on me décrive ainsi, alors j'avais adopté la description et je l'assumais mais qu'importe. En même temps, j'avais fini de me préparer pour me diriger vers lui, lui annonçant que j'étais prête et m'excusant pour l'attente. Nous sortîmes tranquillement du bâtiment. Je m'arrêta lorsqu'il me demanda si j'étais venue en voiture. Je ne savais même plus, et je dû réfléchir longuement avant de me rappeler que non. « Je suis venue en Roller. Moins polluant que la voiture. » Qui était d'ailleurs dans mon sac de sport, bien emballé à la place des talons qui y étaient ce matin. Parfois j'aimais bien les sortir, quand il faisait beau. Je n'étais pas vraiment une écolo dans l'âme, mais je me disais que c'était ma petite bonne action du jour, qui remontrait légèrement mon karma de la semaine, voire même du mois. Je ne savais pas vraiment s'il conduisait jusqu'au boulot, et de ce fait, je ne savais pas comment nous irions jusqu'a chez lui, bien que la marche ne me dérangeait pas le moins du monde, bien au contraire, je ne m'étais pas assez dépensé aujourd'hui, ayant eu une journée trop calme à mon gout.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Trisha
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6201-trisha-liv-ruiz-les-homm

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Lun 27 Nov - 2:08    

Trisha & Casey
Just another day at work

Je ne pouvais qu’être d’accord avec le fait qu’utiliser un moyen de transport nécessitant ni essence ni électricité, comme des patins à roues alignées, était beaucoup plus écologique que d’utiliser la voiture et de ce fait, hocher la tête pour montrer à mon amie que j’approuvais sa façon de penser ne fut pas un problème pour moi, même si cela pouvait paraître paradoxal aux yeux des autres, voire même idiot venant d’un mec qui se déplaçait plus souvent en voiture qu’autrement. Après, cela ne voulait pas dire que j’en étais complètement fier et peu conscient que je pourrais faire autrement. Pendant bien longtemps, quand je n’avais pas les moyens de m’acheter un véhicule, mon moyen de transport de prédilection était le vélo. Mais entre le boulot, entre le fait que je devais aller déposer Shannon à l’école désormais et tout ce qui venait avec, c’était devenu une nécessité. Comme là, si jamais je n’avais pas eu ma voiture, pour sûr je ne serais jamais arrivé au complexe sportif à temps pour le cours. Mais après, cette petite voiture usagée dont j’avais pris possession, je l’utilisais encore pour le strict minimum, quand c’était nécessaire, ne l’utilisant même pas pour le boulot à proprement parler, puisque lorsque je me déplaçais avec les enfants, j’avais les clés du minivan familial, fort utile avec trois enfants en bas âge, surtout compte tenu du fait qu’il était occupé d’un lecteur de films qui avait sitôt pour effet de les calmer et rendre la route pas mal plus agréable. Évidemment, jamais je ne le prenais pour des raisons personnelles, d’où le fait qu’il faudrait faire avec ma petite voiture jusqu’à la maison. Je ne m’en faisais pas trop toutefois, compte tenu du fait qu’en rollers, Trisha aurait trouvé le trajet bien long à mon avis. Naturellement, je ne le lui signifiai pas de la sorte, lui disant plutôt, à la plaisanterie:  « Je suis désolé de te l’annoncer, mais ce soir, on va polluer un peu plus, puisque j’ai pris ma voiture. » Je n’allai pas plus loin dans mon explication toutefois, d’autant plus que ce fut le moment pour nous où nous arrivâmes à la sortie du complexe sportif, plus exactement dans le parking, là où j’avais laissé mon véhicule, dans une place choisie à tout hasard, puisque généralement, que je marche ou pas, je n’étais pas tant difficile. En fait, je faisais parfois même exprès de laisser les places proches de l’entrée aux autres, bien capable de me porter sur mes deux jambes entre la porte et mon véhicule, comme je le démontrai encore ici et maintenant. Une fois que nous y fûmes, je déverrouillai les portières à distance, mais plutôt que de me rendre directement du côté conducteur, j’allai du côté passager, devançant mon amie par la même occasion, histoire de lui ouvrir la porte, et lui dire, dans une galanterie un peu exagérée:  « Après vous, mademoiselle. » Évidemment, mon but n’était pas de me moquer d’elle, bien loin de là, mais bien de plaisanter avec elle, comme pour lui montrer encore une fois que j’étais ravi qu’elle aie accepté mon invitation et que j’étais persuadé que nous allions passer une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

avatar
Trisha L. Ruiz
MODO ★ CÂLINE
MODO ★ CÂLINE
★ messages : 163
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Sam 9 Déc - 23:43    

Casey & Trisha
Just another day at work

Ce n'était pas comme si passer une soirée avec Casey me dérangeait. Il était gentil, compréhensif et on avait le même âge. Puis c'était un des rares collègues avec qui je m'entendait à merveille, parce qu'on ne parlait pas que de sport et que cela m'arrangeait. Combien de fois je m'étais pris la tête avec des autres profs de sport ou autre quand on parlait de méthodes sportives. Nous n'avions pas les même points de vue au niveau des entrainement et autre, et bien que je l'acceptais, puisque la différence était un atout, certain non, et étaient butés. Je me mis à rire doucement « T'inquiete pas, de toute manière, j'aurais toujours mes patins pour plus tard. » Puis de base, j'utilisais aussi souvent ma voiture, surtout que je ne rentrais jamais tout de suite chez moi, et Miami est tellement une grande ville que je me vois pas, aussi sportive que je suis, me faire toute la ville à pied. Une fois arrivé au parking, je le suivais, bien que je connaissais sa voiture, il me fallait toujours un temps pour me rappelait laquelle c'était et où elle était, ce qui lui permis de me devancer pour m'ouvrir la portière côté passager, se la jouant homme galant, ce que j'aimais malgré l'air plaisantin qu'il affichait.« Merci bien jeune homme ! Vous êtes un parfait Gentleman ! » Fis-je sur le même air que lui, bien que j'avais réellement apprecier l'attention, retirant mon sac à dos pour pouvoir m'installer et venir déposer mon sac à mes pieds. C'est toujours à ce moment là que je pousse un long soupir, en sachant la journée de travail finie, et que maintenant je pouvais m'autoriser à me détendre pour le reste de la journée, ou de la soirée, comme maintenant. « Aaah liberté, fuyons l'Equinoxe ! » Pour sûr j'aimais mon travail, mais pas au point de rester plus de temps que nécessaire. Cela me servait a me nourrir, payer mon loyer, mais cela s'arrêtait là, et je m'en contentais tres bien, on a qu'une vie, alors autant ne pas se noyer sous le travail. « Puis, comment ça se fait que tu es seul ce soir Mister Casey ? » Je demandais ça par curiosité, bien qu'il était tout à fait en droit de ne pas vouloir m'en parler, et je respecterai son choix quoiqu'il en soit.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Trisha
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6201-trisha-liv-ruiz-les-homm

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Lun 11 Déc - 1:26    

Trisha & Casey
Just another day at work

Je ne jouais pas les gentlemen dans le but de séduire Trisha de quelconque façon. Non seulement, je ne me voyais pas tant en venir à lui faire du charme, mais de plus, j’estimais que je n’avais pas besoin de faire quoi que ce soit dans l’espoir de la mettre dans mon lit, parce que ça, nous concernant, c’était déjà chose faite par le passé. Si j’avais décidé de lui ouvrir la portière et plaisanter avec elle, c’était que je m’étais rendu compte que bien souvent, ce genre d’attention faisait sourire les gens, et j’aimais faire sourire les gens, alors j’estimais que ce n’était pas de trop. Encore mieux, ma supposition et mes espoirs ne s’avérèrent pas vains, puisque Trisha prit l’initiative avec amusement, passant un commentaire qui m’arracha un sourire à mon tour, tandis que je la laissais s’installer, je contournai la voiture, histoire de m’installer côté conducteur et mettre le véhicule en route. Riant doucement au propos de mon amie alors que nous étions en train de quitter le parking du complexe sportif, je repris mon sérieux quand elle vint à me poser une question toute banale, mais à laquelle je me surpris de réfléchir, puisque ce n’était pas quelque chose que j’avais l’habitude de justifier, ou bien que je justifiais d’habitude très facilement, à savoir par le fait que ma soeur était à la maison et que je me devais de m’occuper d’elle. Mais là, ce n’était pas le cas ce soir, d’où le fait que ce fut bien moins facile de tout expliquer, d’où le fait que je finis simplement par dire, dans un haussement d’épaules:  « Eh bien, j’ai bossé toute la journée, Shannon est partie chez une amie pour la soirée… » Et voilà ce qui résumait mon explication, sommes toutes. Honnêtement, je ne voyais pas tant ce que je pourrais ajouter du coup. Décidant de ne pas rendre le sujet trop sérieux, je repris un air un peu plus niais, puis j’ajoutai:  « Et puis, je ne suis pas seul, je suis avec toi ! », riant doucement histoire de lui montrer qu’honnêtement, je ne me serais pas vu voir ma soirée tourner autrement, déjà persuadé que j’allais passer un bon moment en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

avatar
Trisha L. Ruiz
MODO ★ CÂLINE
MODO ★ CÂLINE
★ messages : 163
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Mar 9 Jan - 20:56    

Casey & Trisha
Just another day at work

Je n'étais pas du genre à me prendre la tête pour quoique ce soir. Enfin, cela avait été une de mes nouvelles résolutions, en décidant aussi que Miami serait la ville où je m'installerai, qu'importe les soucis. Je me disais que si j'étais toujours souriante, que je prenais les problèmes avec optimiste et que je ne m'énervais pour rien, cela me faciliterait la vie, et réduirait le taux de stress accumulait ces dernières années. Et j'avouais avec plaisir que cela marchait à merveille. C'est pour cela que lorsque j'étais avec Casey, je ne me prenais pas la tête, le prenant pour un ami, parfois plus, parfois juste pour etre professionnel comme un collègue, ca variait mais ce n'était pas tant dérangeant. Mais même si je faisais celle qui prenait tout avec légèreté, mon côté curieux lui, était toujours bien présent, comme je le confirmais en venant lui demander la cause de cette soirée qu'il aurait passé seul. Je l'écoutait, acquiescant à ses propos, et venant rire qu'en il ré-enchérit en disant qu'à présent, ma présence faisait qu'il n'était plus seul. C'était un fait indéniable, ça, je pouvais le nier. Et bien lancé à ne pas perdre ma bonne humeur je m'exclamais « Mais sinon c'est super que ta soeur sort comme ça. Puis ca te laisse du temps pour toi aussi du coup, c'est gagnant gagnant ! » Après, je ne pouvais pas tant comprendre le fait d'avoir un frère ou une soeur, de devoir s'occuper de lui, puisque j'étais fille unique, ballotté entre plusieurs foyer avant de crier stop et de partir loin des services sociaux, les détestant grandemant, ils ne savaient pas faire leur boulot, tous autant qu'ils étaient. Mais j'imaginais que parfois se retrouver avec des amis sans devoir s'occuper de sa famille devait faire du bien, tant que ça ne durait pas longtemps. Puis Casey, de ce que j'avais compris, aimait énormément sa soeur et s'en occupait avec soin et dévouement, alors, sur le coup, je ne saurais me mettre à sa place pour savoir si pour lui, c'était plus une bonne nouvelle ou une mauvaise nouvelle « C'est vrai qu'être seul à deux... C'est un concept inexistant... » Je disais un tas de connerie... Parfois il fallait réellement me mettre un frein. Par contre, lors de la route, je le prévins juste que j'envoyais un message à la nourrice qui résidait chez moi pour le moment, que je ne reviendrais pas juste après le travail. J'eus bien rapidement un message de sa part pour me dire qu'elle avait accusé reception l'information, et que cela ne la gênait absolument pas pour 'payer' son séjour chez moi. Je me remis à regarder la route tranquillement, j'étais déjà venu chez Casey, donc je connaissais là route, ou en tout cas, assez pour connaitre les quelques repères que j'avais pour savoir quand on été bientot arrivé. « Tu as un quelconque programme ou on voit ça tranquillement, posément au fur et à mesure ? » De toute manière, l'un ou l'autre me convenait parfaitement, c'était simplement pour combler le silence, car je detestais le silence parfois...

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Trisha
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6201-trisha-liv-ruiz-les-homm

avatar
Casey J. Walton
Ma famille passe avant tout

Ma famille passe avant tout
★ messages : 57
Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦ Mar 16 Jan - 1:08    

Trisha & Casey
Just another day at work

Je ne pouvais qu’approuver les propos de mon amie comme quoi c’était une bonne chose que Shannon sorte et ce, de façon indépendante, comme n’importe quelle adolescente de son âge. Je ne disais pas ça parce que je pensais que ça me permettait d’avoir un peu de répit. J’adorais ma petite soeur, et il y avait de cela un peu plus de dix ans, je m’étais fait la promesse d’être là pour elle, et j’allais toujours l’être. Cependant, j’estimais important qu’elle soit capable de s’épanouir et ce, malgré sa condition. Au début, ç’avait été difficile, mais maintenant, elle éprouvait moins de mal, faisant en sorte qu’elle était capable malgré tout d’avoir une vie à peu près normale. Et pour ça, je savais que l’école qu’elle fréquentait y était pour beaucoup, et chaque jour que je la voyais s’épanouir et s’adapter un peu plus, je me congratulais d’avoir investi tout cet argent dans son éducation, puisque ça me montrait que ça valait le coup. En conclusion, j’étais surtout contente pour elle, parce que me concernait, ça n’aurait pas fait une grande différence dans ma vie, dans le sens où si Trisha avait voulu s’inviter pour une raison ou une autre, je n’aurais pas su lui dire non, que Shannon soit présente ou pas. De toute façon, celle-ci l’aimait bien, alors je ne voyais pas tant pourquoi elle lui aurait fait la tête ou un truc dans le genre. Mais là, je devais avouer que je ne me voyais pas cracher sur cette occasion de se retrouver que nous deux, qu’importe quel serait le plan pour le reste de la soirée. Parce que là, tout de suite, je n’en avais pas vraiment, et je ne me vis pas tant lui en imposer un comme ça, alors que je n’avais aucune idée. À la place, j’avouai mon ignorance, haussai les épaules, lui disant:  « On verra, je suppose. » Mais avant de faire quoi que ce soit, je devais avouer que l’éventualité de manger quelque chose ne me déplaisait pas, bien au contraire. Je n’étais pas un énorme mangeur, mais là, je devais avouer que j’avais besoin d’avaler quelque chose pour rester un minimum agréable. Me disant que je pourrais au moins prendre quelque chose à grignoter, je n’en fis pas mention, me contentant de conduire la voiture jusqu’à ma demeure. La garant devant, je coupai le contact, sortant de celle-ci - en ne manquant pas d’ouvrir la portière à mon amie au passage. Mais cette fois-ci, je la devançai pour pouvoir déverrouiller la porte de la maison avec ma clé, lui permettant de passer première quand ce fut chose faite, et que je lui eus dit:  « Tu connais les lieux, fais comme chez toi. » avec un petit sourire, me décalant donc pour la laisser entrer et la suivre dans la demeure par la suite.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

We gonna party like it's 3012 tonight. I wanna show you all the finer things in life. So just forget about the world, we're young tonight. I'm coming for you. - Beauty and a Beat
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/t6250-casey-live-well-laugh-of

Contenu sponsorisé

Message Re: Trisha & Casey + just another day at work    ♦    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Trisha & Casey + just another day at work
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chess at work
» WILD WORK - WONDERWORLD KILLER
» Kris Kristofferson - Casey's Last Ride
» work in progress
» Jane Austen: A Celebration of her Life and Work

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ I LOVE MIAMI ♥ :: « Miami et ses secrets » :: ⊱ Miami dans toute sa splendeur :: Miami Center :: Equinoxe-
Sauter vers:  
Nos chouchous du mois
David P. Baker
Luke Drake
Trixie J. McAllister
Jayden Hamilton
Fiches PUB
HTTP:// pub rpg design.
HTTP:// bazzart.